Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 09:44

TOUJOURS CETTE USURPATION QUI CONFINE AU VOL, CETTE VICTIMISATION, CETTE AUTO-ATTRIBUTION DU BIEN ET DES DECOUVERTES D'AUTRUI...

LA CONFISCATION DU TERME "PALESTINIEN" RELEVE DU MÊME PROCESSUS QUE CELUI DE L'ATTRIBUTION DE LA DECOUVERTE DU ZERO "EMPRUNTEE" AUX INDIENS...

C'EST AUSSI UN CALCUL POLITIQUE QUI FINALEMENT A FAIT FLORES AUPRES DES MASSES OCCIDENTALES DESORMAIS EN JACHERE INTELLECTUELLE !


                             Palestine
 

Mot inventé par les Romains vers 70 après Jésus-Christ, dans leur désir de faire disparaître de la carte le peuple d’Israël.


“On ne peut oublier certaines déclarations de la part d’arabes, y compris de “Palestiniens” eux-mêmes reconnaissant qu’

“il n’existe pas de peuple palestinien. La création d’un État palestinien est un moyen de poursuivre notre combat contre Israël et pour l’unité arabe. Mais, en réalité, il n’existe aucune différence entre Jordaniens, Palestiniens, Syriens… Ce n’est que pour des raisons politiques et tactiques que nous parlons de peuple palestinien"(Zuheir Mohsen, dirigeant de l'OLP en 1977).




“Il n’y jamais eu, dans l’histoire, d’autre État “Palestine” que cet Israël vaincu par les Romains en l’an 70. Quant à JÉRUSALEM, la ville tant revendiquée, elle était la capitale d’Israël, et ne le fut jamais d’aucun autre État. Son nom ne figure même pas dans le Coran, au nom duquel les musulmans la revendiquent comme leur capitale. Mohamed n’y est même jamais venu sauf, paraît-il, une nuit, en rêve !…”


“Les Romains ont pu changer son nom, mais la réalité d’Israël est toujours demeurée à cet endroit, et n’a fait que réapparaître, en 1948, par le vote des Nations Unies.”


“De plus, lorsque l’on parle sans cesse de partager Israël, rétrocéder, se retirer… on oublie encore l’histoire. On oublie qu’à la fin de la 1ère guerre mondiale, la Société des Nations a donné mandat à la Grande Bretagne sur la Palestine, pour en faire une nation pour les Juifs. Or, 4 ans plus tard, en 1922, 78% de cette terre ont déjà été pris pour faire… un nouvel État pour les Arabes ! La Jordanie, où les Juifs ne sont même pas autorisés à vivre, alors que les Arabes ont le droit de vivre en Israël ! En novembre 1947, nouvelle amputation, et Israël n’a finalement reçu que 10% du territoire attribué par la Société des Nations en 1922, pour l’État des Juifs ! Que veut-on, donc, encore partager, rétrocéder, ou prendre à Israël ?”


(Citations tirées de: http://www.nuitdorient.com/n3437.htm )

 

Partager cet article
Repost0

commentaires