Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 11:27

CONSTAT DRAMATIQUEMENT LUCIDE D'UNE DANOISE DANS UN QUOTIDIEN CHRETIEN...

Danemark : La faillite du rêve multiculturel

Danemark : La faillite du rêve multiculturel

Bivouac-ID

Voici la traduction d’un article écrit dans le journal danois Kristelig Dagblad (« Journal chrétien ») le 8 mai par une simple lectrice, Lene Kattrup, qui réagit à un article de H. K. Rasmussen qui incitait les Danois à accepter une immigration importante dans leur pays.

La faillite du rêve multiculturel

Hans Kornø Rasmussen écrivit dans le Kristeligt Dagblad le 17 avril dernier que l’immigration était à la fois souhaitable et nécessaire pour le . Il a un point de vue sans nuances sur l’immigration, qu’il considère comme un gain pour notre pays, quels que soient le nombre et le type d’immigrés.

Ce [point de vue] me semble manquer de sérieux. Nous devrions considérer les effets [de l’immigration] sur la société, les impacts sur la culture et la cohésion sociale, et nous devrions aussi nous demander ce que coûte l’immigration, être honnêtes et reconnaître que certains groupes d’immigrés ne sont ni souhaitables ni nécessaires en grand nombre, à moins bien sûr que nous ne souhaitions augmenter nos taxes et nos contributions à l’état-providence dans le futur.

Ce que Kornø Rasmussen ne prend pas en considération, c’est que certains des immigrés se débrouillent bien dans la société danoise, et y apportent leur contribution, mais que la plus grande partie - en majorité des ressortissants des pays musulmans - nous coûte une fortune.

Semaine après semaine, nous lisons dans les journaux des grands titres comme : « 40 % des personnes qui reçoivent des allocations de chômage sont des immigrés », « 90 % des enfants enlevés à leur famille par les services de protection de la jeunesse le sont de familles immigrées », « Les immigrés optent en masse pour la prépension », « 38 % des membres des gangs criminels les plus violents ne sont pas des citoyens danois », « 65 % des personnes placées en détention préventive sont d’origine étrangère », « 60 à 70 % des femmes sans emplois sont des immigrées qui ne désirent pas travailler », etc.

Nous voyons bien ici la raison pour laquelle nos impôts n’ont pas pu être baissés, et la cause de la chute dans la qualité des services dans les hôpitaux, les maisons de retraite, et toute une série d’autres endroits. Nous n’avons un trésor à la façon de Fifi Brindacier, et notre argent ne peut servir qu’une seule fois !

Quand même des radicaux de gauche comme Carl-Mar Møller - qui un moment croyaient à Utropia [Note : une ville «hippie » libre et indépendante à l’intérieur de Copenhague] - en sont maintenant à admettre qu’on ne doit sortir le soir dans les grandes villes qu’en groupe, et qu’on doit faire attention si on veut rentrer chez soi sans embrouilles, et que les personnes âgées ou faibles devraient plutôt rester chez elles, il est grand temps d’admettre que le rêve multiculturel a fait faillite !

Kornø Rasmussen écrit que les Danois devraient faire plus d’enfants. Est-ce qu’il n’a donc pas réalisé que la population « de souche » doit travailler de plus en plus, courir de plus en plus, et en même temps payer de plus en plus de taxes, de façon à pouvoir supporter l’immense poids des charges sociales, ce qui met à genou notre état-providence ?

Je connais des femmes en âge d’avoir des enfants qui disent, que les médiocres perspectives d’avenir, la faillitte du rêve multiculturel et l’importante criminalité qui l’accompagne, le pressentiment d’une déroute économique à venir, leur ont ôté toute envie de mettre des enfants au monde.

Non, Hans Kornø Rasmussen, l’immigration n’est pas la solution, tant que nous parlons du type et du nombre d’immigrés que nous avons [jusqu’ici] accueillis dans ce pays. Ils nous ont au contraire posé beaucoup de problèmes, et sont la raison pour laquelle notre avenir n’est pas bien brillant.

Cela me semble en particulier complètement caricatural que Hans Kornø Rasmussen ne parle que de l’immigration en général, sans parler de l’origine de ces immigrés. Cela fait en effet une fameuse différence, si un immigré est prêt à apprendre, travailler, participer à la société, et tout simplement prêt à s’adapter à la société, ou non.
Nous voyons bien cela avec les immigrés asiatiques, qui n’entrent pas dans les catégories prises en compte dans mon article.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Non, ce n'est pas le reve multicuturel qui a fait faillite. C'est seulement une certaine culture qui est en train de briser l'Europe.Avant cette "culture", il y en a eu d'autres: a l'accession du communisme en Russie, après la seconde guerre mondiale, apres la l'arrivée de Franco en Espagne, etc...  Et Jamais l'Europe n'a connu cette situation.
Répondre