Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 17:13




ET UNE VENTE A REMERE UNE VENTE SANS INTERÊTS PREVUE DANS LE CODE CIVIL DEPUIS NAPOLEON...OU PLUS !...



LE RÉMÉRÉ OU FACULTÉ DE RACHAT



Art. 1659 et suivants du Code Civil :

«La faculté de rachat ou de réméré est un pacte par lequel le vendeur se réserve de reprendre la chose vendue, moyennant la restitution du prix principal» et le paiement des frais"





D'AUTRES APPELLENT CA "FINANCE ISLAMIQUE"...BOF !



D'AUTRES...ENFIN...LES LECHES-BABOUCHES !




La finance islamique dans le collimateur du Center for Security Policy

23-04-2008 dans Actualité

 

Actuellement, les fonds souverains sont devenus un des thèmes de réflexion et d’intérêt des milieux politiques et économiques, du fait de leur puissance financière mais aussi de leur origine géographique.

Ainsi, en valeur (1500 milliards de dollars estimés), la moitié d’entre eux provient du Moyen Orient.

Or, un corollaire à ce phénomène est l'explosion de la finance islamique, une finance qui stipule que l’argent doit être géré selon certaines modalités prônées par l'islam.
 

 

L’argent provenant ainsi de pays islamiques ou de personnes se réclamant de l’islam sont devenus un enjeux pour les places financières de la planète.

Néanmoins, dans la course à la suprématie que se livrent la City londonienne et Wall Street, les gouvernements mènent des stratégies complètement opposées.

Alors que les Anglais viennent d’émettre des obligations d’Etat « Sharia compliance », le Center for Security Policy tire à boulet rouge sur les institutions financières américaines qui proposeraient ce mode de valorisation de l’argent.

Selon le CSP, “U.S. financial institutions and businesses engaged in Shariah-Compliant finance may have criminal and civil exposure on the grounds of: securities fraud, consumer fraud, racketeering, antitrust violations, material support for terrorism and aiding and abetting sedition”.
 

A première vue, cette campagne, que l’on peut voir comme un des volets idéologiques de la « guerre » contre l’islamisme radical, a pour objectif de contrer les idées sous-jacentes à la finance islamique et qui pourraient être contraire à celles promues par les Etats-Unis.

L’objectif est ainsi de récupérer les sommes faramineuses des fonds souverains tout en gérant à l’américaine pour préserver un modèle économique et sociétal ainsi qu’un savoir-faire financier.

Une bataille de long-terme, un peu à l’image de la guerre froide culturelle menée par la CIA contre l’idéologie communiste.



LA GRANDE-BRETAGNE SERAIT-ELLE LE PORTE-AVION DE L'ISLAMITE EN EUROPE ET DANS LE MONDE ?...

ON POURRAIT LE CROIRE ! 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
APPELONS UN CHAT... UN CHAT ! Et un rat...un rat !
Répondre