Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 12:02



Interdition du port de la burqa dans une ville italienne


Le port de la est maintenant interdit sur le territoire d’Azzano Decimo, une commune de 14 000 habitants dans la région du Frioul au nord-est de l’. Tout contrevenant, pris en flagrant délit de se promener dans la ville couvert des pieds à la tête, fera face à une amende de 500 euros.



Selon le maire, Enzo Bortolotti (photo), membre de la Ligue du Nord, un des partis de la coalition au pouvoir dans la capitale italienne, la devrait être interdite non seulement sur le territoire de la commune mais aussi sur l’ensemble du territoire national puisqu’elle empêche l’identification d’une personne dans l’espace public, ce qui devient conséquemment un danger pour la sécurité publique.

Le conseil communal de sa petite ville, située à proximité de Podernone, ira toujours plus loin dans la même direction en proposant bientôt de nouveaux règlements afin d’interdire tout d’abord la prière musulmane sur les places publiques et dans les rues mais aussi la construction de mosquées et de minarets sur le territoire de la commune.


Viendra ensuite l’interdiction visant à imposer un menu de plats traditionnels du Frioul aux restaurants, dans le but d’éviter la prolifération de fast-foods ethniques vendant kebabs, curries et couscous. En ce qui concerne cette dernière réglementation, il y a quelques mois, la ville de Lucca, en Toscane, avait été la première en à oser interdire ce type de fast-foods dans le périmètre de son centre historique malgré les accusations de racisme culinaire et le maire Bortolotti ne cache pas s’en être inspiré.

Par ces mesures, Enzo Bortolotti dit vouloir défendre sa communauté et lutter contre la décadence sociale . En ce qui concerne la prière musulmane, il n’est pas question, selon lui, de l’interdire dans le domaine privé, mais seulement dans les espaces publics où, de toute façon, il serait nécessaire d’obtenir une autorisation de l’administration municipale comme c’est le cas pour toute autre manifestation publique.

On désire éviter ce qui s’est passé récemment à Milan, où des musulmans ont occupé illégalement la place devant la cathédrale pour y invoquer leur dieu et y hurler des slogans en l’honneur du Hamas.

En ce qui concerne la , dit-il, on n’est pas ici au milieu du Sahara et les ne doivent pas se promener le visage couvert. De plus, sous peu, il est à prévoir des contrôles plus stricts de la part du Bureau de l’état civil dans le cas des mariages mixtes pour éviter que l’un des époux ne soit en fait un immigrant clandestin.


Bientôt d’autres communes de l’ du Nord suivront l’exemple et mettront elles aussi des contravention à ces musulmanes qui ont l’audace et l’arrogance de se promener en à l’intérieur de nos villes.


Sources : Rep Frankfurt, Repubblica




LES PAYS DU SUD DE L'EUROPE ONT CONSERVE LEURS DEFENSES IMMUNITAIRES...




Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Voilà enfin un Elu digne de ce nom !Espérons que nos froussards de maires Français remonteront leur pantalon devant l'exemple de ce digne représentant de la liberté.
Répondre