Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 21:12
Hier 6 mars, un homme, ancien chauffeur de l'école talmudique de Jérusalem est retourné s sur son lieu de travail.

Hélas, ce jour, il n'y venait pas pour travailler mais pour tuer...

Pour tuer les enfants qu'il avait pourtant mission d'accompagner chaque jour !

Il devait réussir à accomplir son forfait et 8 jeunes de 16 à 20 ans sont ainsi morts pendant que 35 autres étaient blessés !

Un Officier de Tsahal accouru devait mettre fin au carnage et envoyer le meurtrier au royaume des 
72 vierges de deux balles dans la tête !

Outre l'inhumanité de pouvoir ainsi tuer des enfants que l'on a cotôyés chaque jour, je voudrais dire ma stupéfaction devant le comportement d'ensemble des Israéliens mais surtout de leurs dirigeants qui ont toléré sur leur propre territoire que la famille du terroriste puisse fêter le mort et distribuer des sucreries dans une atmosphère de liesse.

Sur le sol israélien, les drapeaux du Hamas et du Hezbollah étaient de la fête !...

La cousine de l'assassin devait exposer sur la chaîne de télévision publique sa fierté d'avoir un tel cousin...

Tout cela à quelques kilomètres du carnage !

On croit rêver !

Les pauvres gosses sont donc morts deux fois !

Dans cette atmosphère un peu surréaliste où les valeurs fondamentales n'ont plus cours dans un climat de leur remise en question constante, je crois que l'on peut reprendre à son compte (même en moins métaphysique) la sentence qui voudrait que "le diable aveugle celui qu'il veut perdre" !

Le respect de ses propres valeurs me semble être la condition de base de l'affirmation de soi et donc de sa propre survie !





Partager cet article
Repost0
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 17:50
Le grassouillet Secrétaire du trés fantomatique PS voudrait se refaire une santé et une carrure sur le dos des habitants de Sdérot... à défaut d'être capable d'émettre la moindre proposition sur la politique nationale, sa tasse de thé...enfin en principe !

Le pôvre !

Son ex- concubine ne l'épargne pas qui le traite de menteur et de dissimulateur, entre autres épithètes...

Eh bé !

Pas b'en beau tout ça !

Avoir choisi le dos des habitants de Sdérot, harcelés depuis plus d'un an par l'envoi d'une cinquantaine de roquettes par jour, pour rappeler qu'il existe n'est pas des plus glorieux non plus !;..

 Un pauvre gosse de 8 ans amputé de sa jambe droite et ce père de 4 enfants fauché dans son université.

Que dire en outre de ce traumatisme que représente le simple fait d'avoir échappé à la mort lorsque la roquette a eu le bon goût d'aller exploser un peu plus loin ou de frapper la maison que l'on vient de quitter...

Dur...dur, la roulette russe pour une femme ou pour un enfant !

Aucun Chef d'Etat au monde n'aurait eu la patience et le sens des responsabilités manifestés par les dirigeants israéliens !

Retenue, respect traditionnel quasi obsessionnel de la vie, seuls eux pouvaient en être capables !

Et pourtant, ils subiront les critiques acerbes des "sots utiles", de ces minus habentes et de ces minables qui ne savent même pas conduire leur propre existence mais s'accrochent aux guenilles de ce qu'ils pensent avoir de pouvoir !

Ils iront jusqu'à qualifier l'intervention rendue nécessaire et inéluctable de "répression aveugle des dirigeants israéliens..."

Bien sûr, les dégâts collatéraux ne pourront jamais être totalement évités mais le veut-on vraiment du côté du Hamas qui vient de donner l'ordre aux enfants de monter sur les toits des maisons de Gaza, pour s'assurer un bon stock en pertes humaines, et qui tirent leurs missiles depuis les écoles ou les maisons d'habitation ?... 

Oui, le veut-on vraiment ?...

Cette pratique a TOUJOURS été celle de certaines populations qui, lors d'émeutes, plaçaient les femmes et les enfants en premier rang.

Les Légionnaires, nos Légionnaires, n'avaient alors pas vraiment d'autre choix du haut de leurs halftracks et de la tourelle de leurs mitrailleuses que de s'en servir !

Ayant perdu des copains, il devait être difficile à leur hiérarchie de leur expliquer qu'il leur fallait être plus royalistes que le Roi... mais le voulait-elle vraiment d'ailleurs, la hiérarchie ?...

Nous avons donc eu aussi nos "difficultés" et nous les avons alors réglées de la seule façon possible face à des furieux pour qui la vie d'une femme est négligeable et pour qui la mort d'un enfant est considérée comme la manisfestation de la volonté divine dont l'on doit donc se satisfaire !

Un enfant mort n'est plus jamais évoqué dés le lendemain de son enterrement, il est simplement rapidement remplacé...

Autres cieux, autres moeurs !

Qu'attendent donc les sirupeux, les dégoulinants de la pensée ?

Une remise en selle ?

Des voix ?...

Le vivier qu'ils ont choisi finira par illustrer la fable d'Esope qui inspira La Fontaine, celle du renard blessé recueilli par un enfant qui le place sous sa tunique pour le protèger, position que le plaisant mais ingrat animal utilisa pour lui ronger le foie....

Toute similitude avec...

Noon ! Mais noooon !...
Partager cet article
Repost0
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 11:34
KOUCHNER, notre distingué ministre des Affaires Etrangères qui n'hésite pas à aller se prosterner à Ramallah devant la tombe du voleur sidaïque à qui CHIRAK avait osé rendre les honneurs militaires lors de son exit, ce KOUCHNER donc condamne fermement l'action de Tsahal à Gaza et parle "d'acharnement" israélien...contre les pauvres civils gazaouites, je suppose !

De son côté le HAMAS parle de victoire des dits gazaouites...

Du coup, je ne comprends plus !

Il devrait donc être heureux, le ministre...

Ses protégés, ses amis ont vaincu Israël ! Alors ?!

En tout cas, je me réjouis personnellement en souhaitant à ces Ostrogoths de trés nombreuses "victoires" de ce genre...

A ce rythme là, nous en serons rapidement débarrassés, d'eux et de leurs Kassams !


PS: Toutes mes excuses aux descendants des Ostrogoths, peuple qui me mérite certes pas une telle comparaison...

 
Partager cet article
Repost0
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 18:33
"NOUS SOMMES EN GUERRE CONTRE L'ISLAM"


 

Extraits traduits d’une interview de Ayaan Hirsi Ali dans le magazine Reason le 12 octobre 2007

Reason : Devrions-nous reconnaître que la religion a parfois déclenché des mouvements d’émancipation qui pourraient faire entrer l’islam dans la modernité ? Pensez-vous que l’islam pourrait être à l’origine de changements politiques et sociaux similaires ?

Hirsi Ali : Uniquement si l’islam est vaincu. Car actuellement, c’est le versant politique de l’islam, expansionniste et avide de pouvoir, qui a pris le dessus sur le soufisme et l’islam « pacifique ». 

Reason : Voulez-vous dire si l’islam radical est vaincu ?

Hirsi Ali : Non. L’islam tout court. Une fois qu’il sera vaincu, il pourra muter en quelque chose de pacifique. Il est extrêmement difficile de parler de paix actuellement. La paix ne les intéresse pas. Je pense que nous sommes en guerre contre l’islam. Et qu’il n’y a pas de demi-mesure dans la guerre. (…) Il vient un moment où un ennemi doit tout simplement être écrasé. 

Reason : Militairement ?

Hirsi Ali : De toutes les façons possibles. Et si vous ne le faites pas, il vous faudra vivre alors en vous apprêtant à être écrasé. (…)

Reason : Allons-nous réellement vers quelque chose de si terrible ?
 

Hirsi Ali : Oui, je pense que c’est vers cela que nous allons. Parce que l’Occident est dans le déni de la réalité depuis longtemps. Il n’a pas répondu à certains signaux qui étaient moins forts et plus faciles à traiter. Il faut maintenant faire des choix. Voila le dilemme : l’Occident est une célébration de la vie, de la vie de tout le monde, même de celle de ses ennemis. Comment pouvez-vous être à la fois fidèle à cette philosophie et en même temps vous défendre contre un ennemi puissant qui cherche à vous détruire ?

Reason : George Bush, qui n’est pas la personne la plus conciliante que l’on connaisse, a déclaré à maintes occasions que nous ne sommes pas en guerre contre l’islam. 

Hirsi Ali : Si l’homme le plus puissant de l’Occident déclare cela, alors, sans le vouloir, il laisse les islamistes radicaux penser qu’ils ont déjà gagné. Il n’existe pas d’islam modéré. Il existe des musulmans passifs, qui ne suivent pas toutes les règles de l’islam, mais il n’y a bien qu’un seul islam, défini comme la soumission à la volonté de Dieu. Et il n’y a rien de modéré en cela.

Reason : Et lorsque même un critique de l’islam aussi virulent que Daniel Pipes déclare : « L’islam radical est le problème, mais l’islam modéré est la solution », a-t’il tort ?

Hirsi Ali : Il a tort. Désolé. (…)

Reason : En Hollande, vous vouliez introduire un permis spécial pour les écoles islamiques.

Hirsi Ali : Je voulais que ces écoles disparaissent. Je voulais qu’elles soient fermées, mais mon parti a dit que cela ne serait pas voté. Les dirigeants m’ont dit en privé qu’ils étaient d’accord avec moi, mais que nous n’obtiendrions pas de majorité. Ca n’a pas abouti.

Reason : Votre proposition allait à l’encontre de la constitution hollandaise qui garantie la liberté d’enseignement des mouvements religieux. Vous battriez-vous de nouveau contre cela ?

Hirsi Ali : Absolument

Reason : Et ici aux USA, vous militez pour l’interdiction…

Hirsi Ali : l’interdiction de toutes les écoles musulmanes. Fermez-les. Cela semble extrémiste, je sais. Il y a 10 ans, les choses étaient différentes, mais maintenant le génie jihadiste est sorti de la bouteille. J’ai dit la même chose en Grande-Bretagne et en Australie, et on me répond toujours : “la constitution ne l’autorise pas”. Mais d’où viennent ces constitutions ? Il n’existait aucune école musulmane quand ces constitutions ont été rédigées. Il n’y avait pas de jihadistes. Ils ne pouvaient même pas y penser.

Les constitutions occidentales ne sont pas infaillibles. Elles sont le produit de la raison et la raison nous enseigne que l’on ne progresse que quand on analyse la situation et que l’on agit en conséquence. Aujourd’hui, les circonstances sont différentes, la menace est différente. Les constitutions peuvent être adaptées. Et parfois elles le sont. La constitution américaine a été amendée plusieurs fois. Les constitutions ne sont pas comme le coran, non négociables, intangibles et figées.

Je suggère de fermer les écoles musulmanes. Vous me répondez « non, ça n’est pas possible ». Le problème que je pointe du doigt devient de plus en plus massif. Vous me dites alors « OK, nous allons les décourager d’en ouvrir. » Et malgré cela, le problème continue de prendre de l’ampleur. Et dans quelques années, la situation sera si mauvaise que vous prendrez la décision que je préconisai. Mais trop tardivement (…)

Reason : Pensez-vous que les musulmans sont mieux intégrés aux USA qu’en Europe ?

Hirsi Ali : (…) Oui, j’ai l’impression que les musulmans sont beaucoup mieux intégrés ici qu’en Europe. Etre assimilé ne veut pas dire que vous ne deviendrez pas jihadiste, mais la probabilité semble beaucoup moins forte qu’en Europe.

Tout d’abord, aux USA, il n’y pas réellement d’Etat providence. En Hollande, Mohammed Bouyeri avait tout le temps nécessaire pour préparer le meurtre de Theo Van Gogh. Aux Etats-Unis, les musulmans doivent trouver du travail. Ce qui pousse les gens à s’assimiler ici, c’est parce que c’est cela qu’on exige d’eux. Les gens ne sont pas chouchoutés par le gouvernement et les allocations.

Il existe une forte culpabilité aux Etats-Unis, mais elle est liée aux noirs américains et aux indiens, pas aux musulmans ou aux autres immigrés. L’américain moyen ne fait pas de différence entre les immigrés, qu’ils viennent de Chine, du Vietnam ou de pays musulmans.

La culpabilité en Europe est très différente. Elle se réfère au colonialisme, à l’apartheid en Afrique du Sud, à l’holocauste… La situation est beaucoup plus complexe, et les européens sont plus réticents quand il s’agit de dire « non » aux immigrés.

Les immigrés musulmans ne sont pas venus en Europe avec l’idée de s’assimiler : ils sont d’abord venus pour travailler, gagner de l’argent et repartir. Les générations suivantes sont venues non pas pour travailler mais pour profiter de l’Etat-providence et des allocations de toutes sortes. L’assimilation ne les préoccupe pas vraiment. (…)

Reason : le mot « tolérance » est probablement l’un des plus importants pour définir la façon dont les hollandais se voient eux-mêmes. Cela fait qu’il est très facile quand l’on est critiqué de se dire victime d’intolérance, et de là, discriminé, ou victime d’islamophobie, ou de racisme…

Hirsi Ali : Il faut revenir au sens premier du mot « tolérance ». Il signifiait que l’on pouvait être en désaccord, mais sans recourir à la violence. Cela impliquait une réflexion critique sur soi, cela ne voulait pas dire tolérer l’intolérance. Cela signifiait aussi un haut degré de liberté individuelle.

Puis les musulmans sont arrivés. Et ils n’avaient pas grandi avec cette compréhension de la tolérance. Très vite, la tolérance s’est retrouvé redéfinie par le « multi-culturalisme » et l’idée que toutes les cultures et toutes les religions sont égales.

Cela a créé de grandes attentes parmi les musulmans. On leur a dit qu’ils pouvaient conserver leur propre culture, leur religion etc… Et le vocabulaire s’est rapidement transformé et désormais, si vous critiquez une personne de couleur, vous êtes raciste, et si vous critiquez l’islam, vous êtes islamophobe.

Reason : Le corollaire du mot « tolérance » est probablement « respect ». Le supposé manque de respect est devenu un abcès de fixation entre l’islam et l’occident. (…) Pensez-vous que c’est cela que les musulmans veulent réellement, du respect ?

Hirsi Ali : Cela n’a rien à voir avec le respect. Cela a à voir avec le pouvoir. L’islam est une idéologie politique. Mais je pense qu’en réalité, le problème n’est pas l’islam. C’est l’Occident le problème. L’Occident est persuadé que son système est invincible, que tout le monde se modernisera de toute façon, que ce que l’on voit dans les pays musulmans est une demande de respect. Ou que c’est à cause de la pauvreté, ou de la colonisation, ou que sais-je encore…

Cette idée occidentale qui veut que si nous les « respectons », ils nous respecterons, que si nous sommes conciliants ou accommodants, le problème disparaîtra, est un leurre.

Le problème [de l’islam] ne disparaitra pas. Affrontez-le, où il deviendra de plus en plus massif.

 
par drzz publié dans : Islam
Partager cet article
Repost0
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 13:44

A la Grande Borne (Evry - Essonne) nos policiers sont tombés dans un guet-apens et ont été accueillis par des tirs de fusils à pompe !

Nos policiers ont eu quatre blessés mais n'ont pas riposté...

Les ordres d'en haut sont donc bien respectés !

Pour combien de temps encore ?!...


A Nanterre (Hauts de Seine) Rachid KACI, proche de Nicolas Sarkosy, se présente à la Mairie pour tenter d'en déloger les Communistes qui y sont retranchés depuis la fin de la guerre.

A la conquête des électeurs sur la place du marché, il a dû prendre note que ce sera "Allah qui décidera"...

Superstition et primarité seront-elles les deux mamelles de la "Fronce de dimain" ?

Qu'à Dieu ne plaise !...

Partager cet article
Repost0
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 11:34
Qu'un tel individu, dont le moins que l'on puisse dire est qu'il a une vision sectaire des événements qu'il relate, puisse encore être accrédité dans un pays auquel il a fait et fait encore tant de mal est à mettre au compte du sens démocratique israélien qui n'est donc pas un vain mot ! 

L'on peut, en revanche s'interroger sur son maintien par sa chaîne en qualité de correspondant à Jérusalem...

Toujours FRANCE 2 !...

Arlette CHABOT... aveuglée ou complice ?

Partager cet article
Repost0
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 15:49
Le soutien réitéré de Bernadette à Nicolas et ce alors même que les enquêtes d'opinion lui sont contraires prouve l'honnêtété intellectuelle de celle qui fît honneur à l'Elysée en y demeurant.

Elle nous montre à quel point l'intérêt de la France l'anime et elle salue ainsi celui qu'elle considére, malgré des erreurs de jeunesse, comme l'espoir du redressement national !

Cela doit la changer d'avec son nullissime époux !...

A ce sujet, il semble qu'il reprenne des couleurs en fonction de la baisse du baromètre de son successeur...

C'est tout dire du niveau intellectuel et du degré de patriotisme du sire en cause...

Madame, connaissant votre sens du devoir, l'on ne peut donc que vous souhaiter bon courage !

Avec tout mon respect. 
Partager cet article
Repost0
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 14:42

Au JT de 13 heures ce jour 28 février aprés un reportage sur la transmission de la Shoah en Israël, reportage du dénommé ENDERLIN, dont l'on se demande ce qu'il peut encore bien faire à Jérusalem, nous avons eu droit à une très brève mention concernant le pilonnage de Sdérot par 46 fusées Quassams en moins de 4 heures avec un mort, un père de 4 enfants.

Récit fait par le dénommé Olivier Galzi qui veut que l'on sache bien que ses "idées" portent à gauche:

L'armée israélienne à tué 8 'activistes' (sic) dans la bande de Gaza et en réponse l'envoi de fusées a tué un Israélien.

Tout le côté harcèlement intentionnel et de primo-intention de l'envoi de 46 fusées en 4 heures a été gommé au profit d'un simple ratio de 8 morts contre 1 confortant l'opinion publique française manipulée dans la notion de disproportion et dans le statut de victimes des gazaouites, statut érigé désormais en institution par certains !

Si ce n'est pas de la désinformation, voire même du mensonge caractérisé dans un but de manipulation et de nuisance sectaire, cela y ressemble quand même beaucoup !...




STOP DERNIERE:

Le 3 mars au JT de 13 heures, Elise LUCET dont les sourires niais sont à sens unique, vient encore de nous en administrer une bien bonne:

Sur les quelques 116 éliminés de la bande de Gaza, dont seulement une dizaine sont des civils ainsi que  4 enfants, il apparaît désormais avec les yeux de la crétinerie la plus profonde et de la mauvaise foi la plus écoeurante que "Le nombre de tués est de 100...EN MAJORITE DES CIVILS"

La Messe gauchiste est ainsi dite...

 

 

Partager cet article
Repost0
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 16:53
Nous avons le fürhrer de Téhéran qui à chaque vomissure semble tout faire pour en prendre une sur la tronche...

Nous avons eu "l'homme au manteau beige" provocateur téléguidé spécialement placé sur le trajet présidentiel pour nous faire partager sa maîtrise du français...

Nous avons aussi le Hamas qui fait tout pour que Tsahal tombe dans le guêpier de Gaza par Quassams interposées...

Le nec plus ultra du machiavélisme en matière politique semble bien être de tester le sang-froid de l'adversaire pour pouvoir se prévaloir du statut de victime, s'il le perd !...

Du machiavèlisme, certes connu, mais alors avec un zeste de persan ?!





Partager cet article
Repost0
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 11:13
Petit rappel: 

A l'époque de Nostradamus, la pierre philosophale tant recherchée devait permettre de transformer le plomb en or !

A l'époque de Nicolas, balayant les "vieilles" valeurs, l'on sait maintenant transformer l'or en plomb...
 
Comme quoi l'on n'arrête pas le progrès !... 










Partager cet article
Repost0