Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 10:17


Ils demandent aux Français de revoter pour les élections présidentielles...
Partager cet article
Repost0
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 09:31

...POUR FAIRE PARLER DE LUI !

LE PROBLEME EST QU'IL AIT TROUVE SON CLONE...


 
 
  Dieudonné dérape une fois de plus : Ironie ou antisémitisme ?
18/07/2008


Jean-Marie Le Pen est parrain du quatrième enfant de Dieudonné.

L’humoriste en a fait un sketch où il explique qu’il avait proposé au leader du FN d’être le parrain de sa fille : pour faire parler de lui.

 
Propriétaire du Théâtre de la Main d’Or à Paris, il y entame un sketch, filmé par un spectateur qui en a diffusé un extrait sur You Tube.

Sans beaucoup d’efforts, on comprend rapidement l’allusion à l’agression du jeune Rudy, récemment passé à tabac dans le XIXème arrondissement de Paris.
 
Expliquant ou ironisant sur ce parrainage il déclame : « Vous avez entendu dans les médias? (…) J'étais un peu obligé aussi. Quand t'es boycotté quand t'es censuré comme moi. J'avais pas les moyens de faire autre chose, vous savez combien ça coûte une campagne promotion sur TF1 vous? Au début, j'ai bien pensé à une fausse agression. Je me suis dit je vais me faire taper à coup de barre à mine dans le XIXe (…) C'est vrai que c'est assez efficace. Mais j'ai un pote qui m'a dit ça marchera pas. Faut être juif pour ça. Même si j'y vais avec une kipa je vais me faire repérer, ils bougeront pas (…)

Alors j'ai appelé mon pote Jean-Marie. Je lui ai dit ça fait trois ans que j'essaie de passer dans les médias, c'est la galère. Alors j'ai eu une idée: est-ce que vous pourriez être le parrain de ma fille? Je me suis dit ça peut relancer ma carrière».

Le final de ce sketch est à la hauteur de ce qui précède :

«Résultat j'ai fait mieux que Fourniret en termes d'impact. L'autre il s'est fait chier à violer des gosses. Fais baptiser tes gosses, t'emmerde pas!»

Relancera-t-il sa carrière de cette manière ? Loin d’en être sûre…

Marie Deverly
Avec agences

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 20:51





texte alternatif


MAIS NON...MAIS NON...

TU ES CON !...
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 20:26

SURTOUT QUAND ILS INSULTENT LE PAYS D'ACCUEIL ET REFUSENT D'EN APPRENDRE L'HISTOIRE...


Romandie News




   
Trop d'agressivité à l'école peut coûter la nationalité suisse

Les jeunes étrangers peuvent perdre la nationalité suisse s'ils se tiennent mal à l'école, selon le Tribunal fédéral. La haute cour a confirmé un jugement de la justice schwyzoise qui l'avait retirée à un adolescent de 17 ans au comportement agressif.

L'assemblée communale de Schwyz avait naturalisé en 2007 le jeune homme contre l'avis de l'exécutif. Ce dernier avait relevé que si son casier était vierge, celui-ci avait été épinglé pas moins de 66 fois à l'école. Suite au recours d'un député UDC, le tribunal administratif cantonal a jugé qu'en raison de son attitude, l'adolescent ne bénéficie pas d'une réputation sans tache, comme l'exige la loi cantonale. Le jeune garçon a alors perdu sa nationalité suisse.

Le Tribunal fédéral vient de débouter le jeune homme, qui a tenté de s'opposer à la décision cantonale. Les juges de Montbenon constatent que la description du comportement scolaire de l'adolescent s'appuie sur une riche documentation. Le cahier des charges pédagogique exige des enseignants de consigner de telles informations.

(ats / 18 juillet 2008 
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 17:35


Ehud Olmert (encore) pris les doigts dans le pot de confiture
Israël / jeudi 17 juillet par Doug Ireland

En Israël, Ehud Olmert a volé l’argent des victimes de la Shoah. Il a aussi dérobé celui des enfants handicapés et des blessés lors d’attentats. Et il a escroqué des veuves et orphelins de guerre. Telles sont les nouvelles accusations explosives contre le premier ministre israélien.

Vendredi 11 juillet, la police israélienne a révélé les résultats de sa nouvelle enquête, la sixième, sur les méfaits d’Ehud Olmert lorsqu’il était maire de Jérusalem (1993-2003) puis ministre de l’Industrie et du Commerce (2003-2006). Résultat : dans une sordide histoire de fausses factures sur lesquelles la police enquête secrètement depuis quatre mois, l’actuel premier ministre aurait fraudé le gouvernement et des associations à but non lucratif en leur faisant payer ses déplacements à l’étranger. Comment ? En se faisant offrir plusieurs fois le même voyage. Chaque entité était persuadée qu’elle était la seule à payer chacune des excursions d’Olmert. Or, ce dernier empochait les surplus sur un compte bancaire ouvert à son nom. Grâce à cette escroquerie, le premier ministre a ainsi amassé pas moins de 100 000 dollars sur son compte, au fil des années.

Mais ce qui a le plus scandalisé l’opinion publique israélienne dans cette sombre histoire, reste l’identité des entités qu’Ehud Olmert a dupées pour se faire de l’argent. Parmi elles figurent Yad Vashem, le nom hébreu de l’Autorité pour le souvenir des martyrs et héros de la Shoah. Yad Vashem n’est pas seulement un parc mémorial de 18 hectares à Jérusalem. Elle comprend aussi une base de données où sont recensés les noms de la moitié des six millions de victimes de la Shoah (ce qui permet à leurs familles d’agir pour récupérer leurs biens volés par les Nazis ou d’obtenir une compensation financière), un institut d’Histoire et de recherche ainsi qu’une vaste bibliothèque sur la Shoah et un musée. Autres victimes des fausses factures d’Olmert : l’Aleh, une association qui vient en aide aux enfants handicapés, y compris ceux gravement blessés dans les attentats ; Les Amis Américains de Tsahal, l’association d’aide aux veuves et orphelins des soldats de l’armée israélienne ; et le Centre Simon Wiesenthal, du nom du célèbre chasseur de Nazis, et dont le directeur a localisé la semaine dernière, en Patagonie (Argentine) Aribert Heim, 94 ans, le « boucher de Mauthausen » responsable d’avoir tué et torturé des milliers de juifs.

Les malversations d’Ehud Olmert

Sans surprise, la presse israélienne a unanimement condamné Ehud Olmert après ces nouvelles révélations qui touchent à « tout ce qui est cher au cœur de chaque Israélien : le souvenir de la Shoah, des élèves aveugles, des enfants handicapés et nos soldats » comme l’a écrit Yossi Verter dans une analyse pour Haaretz, le quotidien de référence israélien. Même son de cloche du côté du quotidien Maariv, en Une duquel Ben Caspit a écrit : « Il est temps pour Olmert d’abandonner son mandat car le scandale a dépassé les bornes ». Baptisée « Olmertournées » par la presse israélienne, cette grave affaire de fausses factures et de basse moralité semble mettre le premier ministre dans une situation judiciaire encore plus précaire que dans les cinq autres enquêtes policières en cours contre lui. Pire encore que pour l’accusation mentionnant qu’il a reçu des enveloppes truffées de grosses sommes en liquide des mains d’hommes d’affaires américains !

L’ancien chef enquêteur de la police israélienne, le commandant Moshe Mizrahi, déclarait au Jérusalem Post : « Quand on lit le communiqué de la police et du procureur, on y voit des termes inhabituellement durs. Il n’y a pas d’autre explication pour un communiqué si intrépide et cru, excepté le fait que la police soit en possession de preuves concrètes de toutes ces filouteries. La police serait folle de pondre un tel communiqué sans pouvoir prouver ce qu’elle avance. »

En effet… La police a effectué une descente à l’agence de voyages Rishon Tours et y a saisi moult documents liés à l’affaire. Selon les policiers, Rishon Tours « a fonctionné comme une banque privée » pour le premier ministre, envoyant à sa demande les fausses factures et récoltant les paiements, pour ensuite les déposer dans le compte bancaire privé d’Olmert. Le lendemain de la diffusion du communiqué de presse de la police, Haaretz a publié des photocopies de factures que Rishon Tours avait envoyées à deux des fraudés pour le même voyage : une de 6 616 dollars au Comité d’Aide Sociale aux Soldats, l’autre à l’Israeli Policy Forum de 7 813 dollars pour le même voyage en avion. Pour la seule affaire des fausses factures, les charges sont si sérieuses que des sources du ministère de la Justice affirment qu’Olmert, 62 ans, pourrait bien se retrouver derrière les barreaux pour le restant de sa vie et pour au minimum huit ans. Or, s’il venait à être inculpé dans les trois dossiers en même temps, il pourrait écoper jusqu’à 25 ans de prison.


IL PARAÎT QU'EN MARCHANT DESSUS DU PIED GAUCHE, CELA PORTE BONHEUR !


Partager cet article
Repost0
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 18:16






Les faits, une épopée héroïque :
 

Samir Kuntar, le 22 avril 1979, à la tête de trois autres complices, Asslan, Al-Muayed et Al Abras, il franchissait à bord d’un Zodiac, à près de 90 à l’heure, la frontière marine d’Israël. Les terroristes abordèrent dans la paisible ville côtière de Nahariya, pour y mener ce que le FLP baptisera l’"Opération Nasser".

  

Vers minuit, ce jour-là, ces authentiques héros, après avoir liquidé un policier sur la plage, commirent un acte d’une bravoure inouïe en s’attaquant à la famille Haran, dans un immeuble locatif sis au 61 de la Rue Jabotinsky, faisant face à la Méditerranée. Le détenu libanais s’empara du père, âgé de 28 ans, Danny, et de sa fille aînée, Einat, qu’ils traînèrent jusqu’à la plage.

  

Smadar, la mère, parvint à ramper vers une cachette en y emmenant sa cadette, Yaël, deux ans, ainsi qu’un voisin. Malheureusement, en bâillonnant Yaël pour l’empêcher de pleurer, sa mère l’étouffa.

  

Sur la plage, entre-temps, la déchéance dans le comportement humain atteignait son comble. Après avoir ordonné à ses complices de faire le guet, Kuntar exécuta Dany d’une balle tirée à bout touchant dans le dos, sous les yeux de sa fille. Et pour s’assurer que le père avait rendu l’âme, le "doyen des détenus libanais", selon la formule imagée de Schattner, noya le visage de Danny sous l’eau durant de longues minutes.

  

On n’était toutefois pas encore au sommet de l’horreur. Samir Kuntar, retournant sur ses pas, réalisant qu’il n’avait pas encore accompli tous les objectifs de l’Opération Nasser, s’en prit alors à la petite Einat. Il commença par lui administrer de violents coups sur la tête avec la crosse de son fusil, puis transporta son ennemie de quatre ans sur un rocher, où il termina de lui fracasser le crâne. Les paramédicaux parvenus sur place après la neutralisation de deux des terroristes et l’arrestation des deux autres, avaient rapporté à l’époque que l’état du cadavre de l’enfant était "irregardable".

 

Il est arrêté et condamné, le 28 janvier 1980, à cinq peines de prison à perpétuité, plus quarante-sept années pour quintuple meurtre et blessures. En 1985, ses camarades cherchent à obtenir sa libération en détournant le bateau de croisière italien Achille Lauro, qui a à son bord des passagers israéliens et américains [dont un septuagénaire juif américain paraplégique qui est jeté par-dessus bord avec sa chaise roulante].

 

Durant son séjour en prison, Kuntar a effectué des études de sciences humaines et sociales par correspondance jusqu'au niveau du magistère.

 

Hier, le 13 Tamouz 5768 (16 juillet 2008), ce héros du monde arabe (photo ci-contre) et quatre autres [....] de la même espèce ont été échangés contre deux otages israéliens enlevés par le Hezbollah il y a plus de deux ans et dont on ignorait tout de leur état en dépit de toutes les conventions internationales ou même humaines.

 

Hier donc, on a enfin pu avoir de leurs nouvelles, ils sont rentrés à la maison dans des cercueils et les services d’identification des corps n’ont réussi leur mission qu’après de longues heures dues au fait que leur ravisseurs les avaient certainement laissé mourir des suites de leurs blessures, sans leur apporter le moindre soin médical, et n’avaient pas pris les précautions d’usages en matière de conservation des corps (vous voyez ce que je veux dire).

 

Israël est bien sûr sous le choc. La population est partagée entre la fierté d’avoir tout fait pour récupérer ses enfants morts ou vifs et le dégoût que peut inspirer le fait d’avoir cédé au plus macabre chantage de ses ennemis en relâchant une bête sauvage qui n’a jamais éprouvé le moindre regret de ses actes, bien au contraire.

 

 

 

IL ETAIT SI BIEN EN PRISON A VIE...UNE SECURITE POUR LUI !

MAINTENANT...IL NE SERA PLUS JAMAIS EN SÛRETE...

AUX DERNIERES NOUVELLES, LES "KIDONIM" SONT DEJA A SES TROUSSES !...


 





Partager cet article
Repost0
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 11:39



** De Gaulle, cité par A. Peyrefitte dans C’était de Gaulle.

     Ed Gallimard, 2000 (Propos tenus le 5 mars 1959) :


« Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se séparent de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber 10 millions de musulmans qui demain seront 20 millions, et après demain 40 ? »



Malraux: "la montée de l'Islam est comparable aux débuts du communisme"

"La nature d'une civilisation, c'est ce qui s'agrège autour d'une religion. Notre civilisation est incapable de construire un temple ou un tombeau. Elle sera contrainte de trouver sa valeur fondamentale, ou elle se décomposera."

"C'est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous-estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l'islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine. Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles. A l'origine de la révolution marxiste, on croyait pouvoir endiguer le courant par des solutions partielles. Ni le christianisme, ni les organisations patronales ou ouvrières n'ont trouvé la réponse. De même aujourd'hui, le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l'islam. En théorie, la solution paraît d'ailleurs extrêmement difficile. Peut-être serait-elle possible en pratique si, pour nous borner à l'aspect français de la question, celle-ci était pensée et appliquée par un véritable homme d'Etat. Les données actuelles du problème portent à croire que des formes variées de dictature musulmane vont s'établir successivement à travers le monde arabe. Quand je dis "musulmane", je pense moins aux structures religieuses qu'aux structures temporelles découlant de la doctrine de Mahomet. Dès maintenant, le sultan du Maroc est dépassé et Bourguiba ne conservera le pouvoir qu'en devenant une sorte de dictateur. Peut-être des solutions partielles auraient-elles suffi à endiguer le courant de l'islam, si elles avaient été appliquées à temps. Actuellement, il est trop tard! Les "misérables" ont d'ailleurs peu à perdre. Ils préféreront conserver leur misère à l'intérieur d'une communauté musulmane. Leur sort sans doute restera inchangé. Nous avons d'eux une conception trop occidentale. Aux bienfaits que nous prétendons pouvoir leur apporter, ils préféreront l'avenir de leur race. L'Afrique noire ne restera pas longtemps insensible à ce processus. Tout ce que nous pouvons faire, c'est prendre conscience de la gravité du phénomène et tenter d'en retarder l'évolution".

André Malraux, 3 juin 1956.

par drzz





« Combien effrayantes sont les malédictions que le mahométanisme fait reposer sur ses fidèles ! Outre la frénésie fanatique, qui est aussi dangereuse pour l’homme que la peur de l’eau pour le chien, on y trouve une terrible apathie patents dans certains pays. Habitudes imprévoyantes, systèmes agricoles aberrants, lenteur des méthodes commerciales, et insécurité de la propriété se retrouvent partout ou les adeptes du Prophète gouvernent ou vivent.

Un sensualisme avilissant dépouille la vie de sa grâce et de sa distinction, ensuite de sa dignité et de sa sainteté. Le fait que dans la loi mahométane toute femme, qu’elle soit enfant, épouse ou concubine doive appartenir à un homme comme son entière propriété, ne fait que repousser l’extinction totale de l’esclavage au jour où l’Islam aura cessé d’être un pouvoir important parmi les hommes.

Certains musulmans peuvent montrer de splendides qualités, mais l’influence de la religion paralyse le développement social de ceux qui la suivent.

Aucune force aussi rétrograde n’existe dans le monde.

Loin d’être moribond le mahométanisme est une foi militante et prosélyte. Il s’est déjà répandu partout en Afrique centrale, attirant de courageux guerriers pour chaque avancée et partout où la chrétienté n’est pas protégée par les armes puissantes de la science, science contre laquelle elle a vainement luttée, la civilisation de l’Europe moderne peut s’écrouler, comme s’est écroulée la civilisation de la Rome antique. »

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 10:28

Nicolas Sarkozy pose la première pierre des nouvelles salles des arts de l’islam au Louvre

sarkozyPARIS (AP) — «La France est l’amie des pays arabes», a assuré mercredi Nicolas lors de la pose de la première pierre des nouvelles salles des arts de l’islam au Louvre. Le chef de l’Etat s’exprimait devant le prince Alwalid Bin Talal Ben Abdulaziz Al Saoud d’Arabie Saoudite, neveu du roi Abdallah et important donateur du projet.

«L’islam a porté l’une des plus anciennes et plus prestigieuses civilisations dans le monde» et cette exposition est «l’occasion pour les Français et tous les visiteurs du Louvre de voir que "l’islam, c’est le progrès, la science, la finesse, la modernité», a déclaré Nicolas . «Le fanatisme au nom de l’islam est un dévoiement de l’islam», a-t-il dit. «Tuer au nom de l’islam, c’est bafouer l’islam» et «ne pas respecter les droits de la femme au nom de l’islam, c’est bafouer l’islam».

«La France veut la paix, la France ne veut pas du choc des civilisations entre l’Orient et l’Occident», a expliqué le président français. «La France dit aux pays arabes qu’elle les aidera à obtenir l’énergie du futur, l’énergie nucléaire utilisée à des fins pacifiques, civiles».

Nicolas a salué «l’action du roi d’Arabie saoudite au service du dialogue des religions. La France l’admire et le soutient», a-t-il dit. «Sa rencontre avec sa sainteté le pape est l’un des éléments forts, l’an passé, au service de la paix», a estimé le président français. D’une surface totale de 6.500 m2 sur trois niveaux, les nouvelles salles des arts de l’islam au Louvre doivent ouvrir en décembre 2010. Les travaux commenceront en septembre 2008. Le projet doit coûter au total 86 millions d’euros, dont 20 millions d’euros financés par la France et 17 millions d’euros par le prince saoudien Alwalid Ben Talal Bin Abdulaziz Al Saoud..

Source : Le Figaro



LE DOIGT D'HONNEUR...C'EST POUR QUI ?...









 

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 10:01


Un lâche qui se terre dans sa tanière et n'ose même pas mettre le nez dehors...

Un jeu immonde de perversité sur l'état de soldats qui seront rendus...

Un immense mépris de l'Homme et de l'Humanité...


VOILA CE QU'EST LE HEZBOLLAH  QU'IL FAUDRA DETRUIRE JUSQU'AUX RACINES


En face...


La dignité et l'honneur d'un peuple qui place le respect de l'Homme et de ses soldats au-dessus de tout !



Partager cet article
Repost0
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 13:49



Question:

JUSQU'A QUAND ?


Réponse:


JUSQU'A CE QUE CES CONNARDS COMPRENNENT UNE FOIS POUR TOUTES CE QUE C'EST QUE LA DEMOCRATIE !!


Question:


QUID DE LA TURQUIE ?


Réponse:


LES DEPUTES PLANCHENT SUR LA TAILLE DU SUPPOSITOIRE !!




Merci Monsieur mon Président !


Maintenant, grâce à vous, j'ai compris l'importance de la démocratie et du respect de l'individu !



Partager cet article
Repost0