Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 10:35



Hier 20 septembre 2008, la manifestation "Pro-Köln" organisée contre la construction d'une mosquée dite cathédrale dans la ville symbolique de Cologne avec sa superbe cathédrale gothique a été interdite


Le samedi 27 septembre sur l'esplanade du Trocadéro à Paris aura lieu à 15 heures une manifestation intitulée "La Journée de Jérusalem" destinée à soutenir le peuple palestinien et les déshérités du monde (sic).

M'Bala M'Bala est prévu pour y défiler en tête accompagné de toute la clique antisémite et, à n'en pas douter le CAPJPO- EUROPALESTINE sera présent avec ses pancartes haineuses coutumières...

A signaler l'amalgame odieux entre "peuple" palestinien et déshérités du monde...

On ne change pas les slogans qui marchent si bien auprés des moutons !

La manifestation est autorisée, elle !

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 10:31

C'est ainsi que les Syriens désignent Tsipi Livni...

La Presse ne tarît pas d'éloges à son égard !

Mauvais signe...Trés mauvais signe !
Partager cet article
Repost0
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 16:55

Ramadan en Belgique

Ramadan en Belgique

Comme partout dans le monde, les musulmans font le en . Et comme partout dans le monde cette période est propice à des débordements.

Lundi 8 septembre

Le est synonyme de jeûne pour les musulmans. Mais ce n’est pas tout ! Il y a d’autres abstinences à respecter entre le lever et le coucher de soleil, dont celle de fumer. C’est pour avoir enfreint cette règle que Yassin (17 ans) a reçu un coup de couteau dans l’abdomen en guise de punition de son grand frère, Hicham (22 ans).

Les faits se sont produits vendredi midi. Dans la maison familiale, à Anderlecht, Hicham surprend son petit frère avec une cigarette à la main. Sa réaction est immédiate. Il fonce dans la cuisine, en ressort avec un couteau de cuisine et le plante dans le ventre de son frère.

La police a été avisée des faits par un témoin qui s’était réfugié dans la maison des voisins. La victime a été hospitalisée d’urgence mais ses jours ne sont pas en danger.

Quand au grand frère ‘bienveillant’, il achèvera son derrière les barreaux. Précisons toutefois que s’il est vrai qu’il est interdit de fumer pendant le , toute mauvaise action ou geste violent n’est pas plus toléré par l’islam. [NDLR : Sauf, bien entendu, les gestes violents precrits par le Coran]

Lundi 15 septembre

Ces faits odieux se sont déroulés lundi dernier à Bruxelles, rue Blaes, vers 19h. Un sans-abri s’est fait tabasser avec une violence extrême par un père musulman et son fils devant un dispensaire.

Le père a d’abord hurlé à son encontre qu’il n’avait « pas le droit de boire pendant le », avant de s’en prendre à lui, rejoint ensuite par son fils qui s’est rendu coupable des pires faits de violence.

Serge, le sans-abri en question était effectivement en train de boire une bière.

Précisons que Serge n'est pas musulman !...

Rachid, le fils de 21 ans, a été arrêté et placé sous mandat d’arrêt pour coups et blessures ayant entrainé une incapacité de travail, selon le parquet qui confirme les faits. Comme explication devant le juge, les deux fanatiques ont expliqué qu’à leur sens, leur agression relevait de la légitime défense !

En attendant, Serge est toujours hospitalisé avec un profond trou dans la jambe qui l’empêche de marcher, il a perdu 2 litres de sang et n’a pas les moyens de se louer des béquilles. Une information révélée par la Dernière Heure ce vendredi.

C’est presque un miracle si Serge a pu relater les faits au quotidien, étant donné la gravité de ses blessures et les risques d’une telle agression : « J’ai cru mourir. Quand j’ai vu une giclée de sang sortir de ma jambe droite, j’ai cru que c’était fini. (…) Un des clous à frôlé l’artère fémorale », explique-t-il. Il relate le début de l’histoire : il avait rendez-vous chez le médecin du dispensaire lundi soir, mais « j’étais un peu trop tôt et j’ai pris un apéro : une bouteille de Duvel. » Il était alors dans l’entrée du dispensaire. Puis « un homme âgé est venu vers moi et a hurlé que je n’avais pas le droit de boire pendant le . Il m’a poussé ». L’homme habite au dessus du dispensaire avec son fils Rachid. Celui-ci, n’a pas tardé à descendre prêter main forte à son père : « Le fils est arrivé. Ils m’ont jeté dehors, sur les poubelles qui trainaient dans la rue. »

Puis le carnage a commencé. Un témoin habitant en face a tout vu. « Le jeune homme a pris une barre incrustée de clous. Il a frappé la victime alors qu’elle était à terre. (…) C’était un vrai lynchage, il y avait du sang partout. Le père et le fils frappaient. » Ils l’ont ensuite laissé pour mort devant le dispensaire, gisant dans un marre de sang. C’est ainsi que la police l’a trouvé.

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 21:45


le 25 août dernier, France3 Alsace effectuait un reportage sur le chantier de la grande de Mulhouse.

A la 44ème seconde du reportage, on peut distinguer, flottant sur les locaux provisoires de la , un drapeau sur lequel est inscrit le texte de la Shahada sur fond vert, drapeau qui ressemble à s’y méprendre au drapeau que brandissent les sympathisants du .

(arrêt sur image, sec 43)

Ce drapeau ressemble comme deux gouttes d’eau à celui qu’arborent les militants et sympathisants du , mouvement qui revendique l’exécution des attentats et qui est classé dans la liste des organisations terroristes du Conseil de l’Union européenne. Cela ne peut pas avoir échappé aux responsables de la de Mulhouse ; on ne choisit pas un drapeau à la légère, et certainement pas un drapeau affichant une telle proximité graphique avec ce drapeau-là.

Peut-être argueront-ils pour leur défense de ce que le drapeau flottant sur la de Mulhouse n’est pas la réplique rigoureusement exacte du drapeau des affidés du . Peut-être argueront-ils qu’il présente également de fortes similitudes avec le drapeau saoudien. Peut-être argueront-ils que ce n’est intrinsèquement que la shahada sur fond vert, une variation autour du drapeau de l’islam en somme. Peut-être, oui. Mais qu’importe. Ce drapeau est reconnaissable entre tous, il est chargé d’une symbolique particulière, il est l’étendard de la haine, il est imbibé du sang des innocents. Nul ne peut l’ignorer, à fortiori encore moins un imam, ou un recteur de .

Dans tous les cas, ce drapeau n’a rien a faire ici à Mulhouse.

drapeau hamas
Drapeau des sympathisants du


Drapeau de l’Arabie saoudite
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 10:30
La menace islamiste en Grande-Bretagne


Par Talie Weil pour Guysen International News
Lundi 15 septembre 2008 à 17:59
 
Lors d'un rassemblement le 11 septembre dernier à Londres, l'avocat islamiste Anjem Choudary a prescrit une explosion démographique au sein de la communauté musulmane, en vue d'une « prise de contrôle » de la Grande Bretagne. Un événement qui s'inscrit dans le cadre d'une montée inquiétante de l'Islamisme en Grande Bretagne.

C'est devant un public jeune et influençable que Choudary s'est exprimé le 11 septembre dernier sur l'avenir de l'Islam en Grande Bretagne.

« L'Islam est supérieur et ne sera jamais surpassé. Le drapeau de l'Islam flottera sur Downing Street » a-t-il déclaré.

L'objectif est simple et avoué, la prise de contrôle de la Grande Bretagne.

Le moyen : faire un maximum d'enfants.


« En Grande Bretagne, environ 500 personnes deviennent musulmans chaque jour.

Le Ministère de l'Intérieur dit qu'il y a 1,5 millions de Musulmans mais il y en avait 1,5 millions il y a dix ans. Depuis nos frères de Bethnal Green, Withechapel et d'autres localités ont chacun eu huit ou neuf enfants. Huit ici, dix là, quinze parfois. Il doit y avoir au moins 6 millions de personnes »
explique-t-il.

Et de conclure : « La Grande Bretagne pourrait devenir un Etat islamique par simple transformation interne. Nous pourrions ne pas avoir à conquérir le pays de l'extérieur ».

Cette manifestation, présentée comme un débat sur la question « l'Occident a-t-il tiré les leçons du 11 septembre ? » n'a été en réalité qu'un prêche islamiste antioccidental pour lequel les participants non musulmans ont dû montrer leur carte d'identité pour pouvoir entrer.

« Nous ne nous intégrons pas à la Chrétienté. Nous ferons de telle sorte que vous vous intégriez à la loi islamique de la Charia. Nos yeux sont sur Downing Street » concluait-il.

D'autres orateurs ont pris la parole, rendant pour leur part hommage à Ben Laden, annonçant un « nouveau 11 septembre » à Londres, et traitant les Etats-Unis de terroristes.
« La responsabilité du 11 septembre n'appartient à personne d'autre que le gouvernement américain. Ce sont eux les terroristes ».

(...)

De tels propos sont extrêmement inquiétants, et révélateurs d'une poussée de l'extrémisme musulman au sein de la société britannique multiculturelle.

En juin dernier, le Ministère de l'Intérieur britannique annonçait la mise en place d'un plan de « dé-radicalisation » d'une hauteur de 12,5 millions de livres, visant les musulmans ayant été cooptés par l'Islam radical, les « personnes qui ont déjà franchi la limite » en termes d'idéologie, mais qui n'ont pas encore commis d'actes violents.

L'objectif de ce plan n'est pas de mettre un terme aux pratiques et croyances musulmanes en Grande Bretagne, mais de développer une interprétation plus modérée, notamment par l'intermédiaire de professeurs britanniques nés musulmans qui enseigneraient « le chemin musulman par la tolérance et la non-violence » dans les écoles publiques.

S'il fonctionne, il pourrait mettre un frein à la montée de l'Islamisme radical en Grande-Bretagne, mais sa mise en place témoigne à elle seule du phénomène.

La Grande Bretagne voit peu à peu son mode de vie libéral et multiculturel se transformer. En témoigne certaines modifications du droit britannique.

A titre d'exemple, le gouvernement britannique reconnaissait en février dernier les mariages polygames : plusieurs femmes peuvent désormais hériter d'un même mari, du moment que les mariages ont été contractés dans ses pays où la polygamie est légale.

L'explication d'une telle mesure ? Elle constitue, explique le gouvernement, « la meilleure option possible pour le gouvernement de Sa Majesté ».

Ajoutez la proposition de l'archevêque de Canterbury Rowan Williams d'intégrer la Charia au Droit britannique… et l'on peut presque craindre que l'idée de Choudary d'une « transformation interne » de la Grande Bretagne en Etat islamique ne soit pas complètement absurde.



C'EST VRAI QU'ILS SONT CONS CES BRITISH MAIS ILS PEUVENT ENCORE SE SOIGNER...














Partager cet article
Repost0
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 16:52

COMMENTAIRES D'UN ISRAELIEN FRANCOPHONE A L'ARTICLE PARU EN MARS 2008 DANS L'HEBDOMADAIRE "LE POINT" A L'OCCASION DU SOIXANTIEME ANNIVERSAIRE DE LA RE-NAISSANCE D'ISRAEL.

Tel Aviv au  « SPECIAL ISRAEL, 30 pages historiques 1948-2008 »,

paru dans Le Point (N° 1851 du 6 mars 2008).


Abonné au Point depuis plus de 20 ans (avant mon arrivée en Israël en 1993), je m’attendais, en lisant ce gros titre en couverture, à trouver dans un magazine de droite, un reportage intéressant et pour une fois équilibré, complet, décent, voire élogieux sur ce jeune pays, « pas comme les autres », pour son soixantième anniversaire.

Hélas ! Amère déception, révolte même, pour la présentation insolented’Israël, qui depuis sa « re-naissance » en 1948, lutte pour sa survie, en état de miracle permanent.


Ce que je reproche à ce reportage, d’une façon générale, c’est le manque d’empathie total envers ce Peuple.

Je sais bien que cela ne se commande pas, mais au moins vos journalistes se doivent à un minimum d’objectivité et de courtoisie !


Voici résumés mes principaux griefs :


Aucune allusion au refus historique, par les Pays arabes, de la Résolution 181 de l’ONU, instituant le partage en deux Etats du territoire de la Palestine. Les Juifs ont accepté ce partage, malgré le morcellement ; les Arabes, NON ! Les Juifs ont pu ainsi fonder leur Etat (1947).                                            Par contre les Arabes ont préféré « le feu et le sang ». Ce fait est capital dans le conflit israélo-palestinien, car de là découlent toutes les guerres qui suivent et qui continuent…

Vous évoquez le massacre de Deir Yassin, alors que les combattants juifs avaient demandé aux
Arabes d’évacuer les femmes et les enfants de ce village !, mais vous vous gardez bien de parler des nombreux massacres arabes, comme par exemple celui d’Hébron en 1929

• Vous parlez de la NAQBA palestinienne  : 700.000 Palestiniens qui fuient leurs villages pour se
réfugier dans les pays frères aux alentours. Mais vous vous gardez bien de parler de la « NAQBA » des Juifs expulsés des pays arabes et islamiques 1.000.000, dont les 2/3 trouvèrent refuge en Israël,où ils furent intégrés, sans l’aide de l’ONU ou de l’UNRWA.

• « Les Territoires occupés », F. Mitterrand préférait dire : « Territoires disputés » : aucune
explication pour vos lecteurs. Il faut pourtant préciser que jusqu’en 1967, il n’y avait pas de
Territoires occupés par les Israéliens, néanmoins la guerre existait ! Par contre la Jordanie, elle,
« occupait » la Judée et la Samarie (Cisjordanie
), de 1948 à 1967, sans l’aval de l’ONU ! Personne ne trouvait à redire, la Nation et l’Etat palestinien n’existait pas encore…A quel Etat appartenait alors la Cisjordanie ? Je vous le demande ?

Après la victoire contre la coalition arabe de 1967, la Cisjordanie est « occupée » par Israël, mais pas    « annexée » comme l’avait fait auparavant la Jordanie. Pourtant l’Histoire montre que le vainqueur d’une guerre annexe les territoires conquis (voir l’Alsace et la Lorraine !). Aucune allusion au « Triple NON » de Khartoum, au lendemain de la guerre de 1967, où les Etats arabes refusèrent toutes négociations de paix avec Israël.

• Il est important de préciser que ce terme d’ « occupation », d’après le Pr Jules Basdevant, ancien Président de la Cour de Justice Internationale, « désigne la présence de forces militaires d’un Etat sur le territoire d’un autre Etat » A quel Etat appartenait ce territoire, puisque l’Etat palestinien n’existait pas ? La Jordanie ? Le Mandat britannique ? Les Ottomans ?

• La Résolution 242 (1967) prévoyait un retrait des forces armées israéliennes DE et non DES ou
de TOUS lesTerritoires en question. Ce détail est capital, mais qu’en sait-il votre lecteur lambda ?Ce sont ces précisions qui manquent dans votre reportage : elles sont pourtant capitales pour comprendre de façon équilibrée l’origine et la complexité du conflit.

Mes reproches ne s’arrêtent pas là !

• Pourquoi parlez-vous à plusieurs reprises de « l’humiliation des armées arabes vaincues ? Etre
vaincu, c’est toujours humiliant, surtout lorsqu’on est l’instigateur de cette guerre perdue !

Votre définition du Sionisme comme étant d’abord une révolte contre la fatalité est manifestement réductrice.

• Ben Gourion, bien que laïc, n’a pas écarté la religion en fondant l’Etat juif, bien au contraire il
avait toujours la Bible à son chevet !. La notion de « Nation juive » et de « Peuple juif » se
définissait pour lui par les paramètres suivants :

- Une langue  : l’hébreu qui n’avait jamais cessé d’être parlé

- Une Ecriture  : l’hébreu qui n’avait jamais cessé d’être utilisé.

– Un calendrier divisant l’espace et le temps, sans rapport avec le calendrier grégorien.

– des frontières fixées par l’ONU.

– Un drapeau blanc-bleu, avec incrustation de l’Etoile de David, et un hymne national  l'HaTIKVA,

-  une armée.

– Une Religion  : le Judaïsme, clef de voûte du Peuple juif.

• Pour contrer la Bible, vous ne trouvez pas mieux que de citer Israël Finkelstein, un archéologue
israélien, contesté par ses pairs, mais cela, vous vous gardez bien de le dire. Ce « scientifique » engagé a « découvert » que l’Auteur des Psaumes, « le roi David, n’était pas un grand roi, mais peut-être un chef de bande » !

D’où votre conclusion scandaleuse : « Israël, fruit de la propagande ? A chacun sa Terre promise » !

• Passons aussi sur la détresse des nouveaux pauvres, en France aussi, non ?, pour conclure : « Le mythe de l’Israël égalitaire s’effondre », rançon d’une économie israélienne d’une insolente
bonne santé : Croissance : 4,7 %, Chômage : 6,5 %, budget excédentaire, malgré l’état de guerre
permanent !

• Vous citez, cela semble vous plaire, un certain Victor Klemperer qui compare le Sionisme au
nazisme ! mais Jacques Maritain comme Jacques Ellul, vous ne le connaissez pas
!

TSAHAL : « une institution en faillite » ? Votre reporter a certainement enquêté dans les milieux resquilleurs antimilitaristes, comme il en existe dans tous les pays du monde. Je connais
personnellement dans mon entourage une bonne dizaine de jeunes de 18 à 25 ans qui seraient
déshonorés de ne pouvoir faire l’armée. La mère de l’un d’eux lui conseillait une planque ; celui-ci lui a répondu : « non ! maman, je veux les commandos de choc, comme mon frère aîné » ! Un enthousiasme et un sens de leurs responsabilités qui m’époustouflent, et un sionisme loin d’être obsolète… Vos lecteurs ignorent certainement que Tsahal est la seule armée au monde où on enseigne aux jeunes recrues l’éthique dans les combats contre l’ennemi…Je constate aussi que de plus en plus les jeunes militaires portent la Kippa, le sentiment religieux est toujours présent…

• Pourquoi, dans votre enquête, éludez-vous complètement le problème religieux ? Le Judaïsme est pourtant à l’origine du Sionisme avant la lettre :

« Si je t’oublie, ô, Jérusalem, que ma dextre m’oublie, que ma langue se dessèche dans mon palais » ! ou…

« l’an prochain à Jérusalem ».

Pourquoi faites-vous silence sur la présence juive continue en Terre sainte, même après l’expulsion en 70, et malgré les persécutions ? N’est-ce pas là un attachement viscéral à leur Terre et donc la meilleure légitimité de la « Re-naissance » de leur Nation ?

Mais revenons à votre enquête et au choix des photographies pour illustrer votre texte : Pour amuser le gogo, une belle photographie pleine page d’un Juif ultra-orthodoxe sur une plage de Tel Aviv, sans doute la photo du siècle ! En 15 années, je n’ai jamais vu un ultra-orthodoxe sur une plage de Tel Aviv !

A propos de Tel Aviv, justement : une Honte ! 12 photographies de la métropole, aussi laides les unes que les autres, et quelles vues ! Ma ville où j’habite avec bonheur, je ne l’ai pas reconnue ! On se croirait dans une banlieue du Tiers-Monde.

Où est ma « ville blanche », inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO (2003), qui fête cette année son centenaire ?

Ses plages super équipées, bordées sur des kilomètres par la« Tayelet » ? Son architecture ? Ses quartiers si sympathiques comme par exemple « Neve Tsédek », etc…?
Et JERUSALEM ?? Rien, pas une photo, pas un mot sur la capitale de l’Etat. Le Mur des Lamentations ? Les Synagogues ? Pas même celle détruite par les Jordaniens, jouxtant les deux célèbres Mosquées, qui est toujours à l’honneur !

C’est à croire que Jérusalem ne fait pas partie d’Israël, n’appartient pas au Peuple juif !

Qui donc l’a fondée ?

Qui donc, autres que les Juifs, en ont fait leur Capitale depuis 3.000 ans ?

Sans doute votre journaliste emboîte-t-il le pas aux Nations qui refusent « l’annexion » de la Ville par ses Propriétaires légitimes et immémoriaux !

Pour Le Point, si je comprends bien,

Jérusalem, capitale d’Israël, ne sera pas partie prenante dans les festivités du « Soixantenaire » !


André Moisan - Tel Aviv

 

EN FAIT, POUR REPONDRE PARTIELLEMENT A CE JOURNALISTE, COMMENT PEUT-ON DEMANDER A UN PEUPLE DE VALORISER LES MERITES DU VOISIN QUAND IL NE S'AIME PAS LUI-MËME ET QU'IL EN CONSTATE LES RAISONS CHAQUE JOUR ! 

JE PROPOSE LA RESILIATION DE TOUS LES ABONNEMENTS A L'HEBDOMADAIRE  "LE POINT" PAR TOUS CEUX QUI N'ONT PAS GOÛTE LES SUBTILITES DE CET ARTICLE PUTRIDE !

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 18:45


«Le prochain “11 septembre” aura lieu en Grande-Bretagne» déclare Omar Bakri

«Le prochain “11 septembre” aura lieu en Grande-Bretagne» déclare Omar Bakri

Pour l’anniversaire des attentats du , Cheikh Omar Bakri, le leader exilé et interdit en  d’un groupe extremiste musulman, menace l’Angleterre d’attentats de même envergure que ceux qui ont frappés l’Amérique il y a 7 ans.

Cette annonce a été faire lors d’une réunion aux discours incendiaires d’une centaine de musulmans membres de ce groupe extremiste, au cours de laquelle fut diffusée la vidéo du discours d’Omar Bakri, leur chef en exil. 

«Ossama ben Laden a enseigné aux Américains une leçon il y a sept ans, mais les croisés n’ont rien appris et le prochain 9 / 11 aura lieu en , le prochain 7 / 7 [date des attentats de Londres] pourrait avoir lieu au niveau local ».

Le prédicateur radical Bakri, pense que le gouvernement britannique cherche à l’assassiner et affirme avoir déjoué un à la bombe contre lui.

A cause de difficultés techniques,  une grande partie de son discours était inaudible, mais son apparition fut accueillie par des acclamations et  des «Allahou akbar» dans le centre communautaire.

Le bras droit de Bakri , Anjem Choudary, organisait le meeting en personne, sous l’égide d’un groupe appelé l’Association pour la recherche islamique. 
 

Mais le discours le plus incendiaire a été prononcé par Saiful Islam. Il y faisait l’éloge de Ben Laden et d’al-Qaïda, louant leur «courage» et les remerciant pour «les représailles contre la dictature et l’oppression de l’Occident».

Il a dit également : «Le gouvernement américain porte seul la responsabilité pour le 9 / 11, et ne peut blâmer personne d’autre. Ce sont eux les terroristes. »

M. Choudary fut le dernier orateur a prendre la parole, mais fut plus prudent dans son discours envers les jeunes hommes musulmans qui formaient la majeure partie de l’auditoire.

Il a critiqué le gouvernement pour persécuter des «musulmans innocents»,  citant Bakri, Abou Hamza, Abou Qatada et Omar Brooks ainsi que les accusés des complots en vue de faire exploser les avions de ligne britanniques.

Il a dit: «Ils [le gouvernement] se disent civilisés. Mais ils n’agissent pas de manière très civilisée. Ils ont emprisonné le cheikh Abou Qatada dans la prison de Belmarsh. Est-ce de cette façon que vous traitez vos invités? »

M. Choudary a ensuite évoqué l’ambition de Bakri de faire floter le «pavillon de la charia» au-dessus de Downing Street, en faisant valoir que cela pourrait se produire d’ici à 2020 car 500 personnes par jour se convertissent à l’islam et en rappelant en riant que les familles musulmanes dans des endroits comme Whitechapel et Bethnal Green dans l’est de Londres avaient chacune «10 ou 12 enfants».

Source Daily Mail  traduction Bivouac-id.



Partager cet article
Repost0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 16:25
-
Partager cet article
Repost0
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 16:20

EMULE DU NON-REGRETTE CHIRAK, GORDON BROWN, LE PREMIER MINISTRE BRITANNIQUE SE COUCHE, S'APLATIT, S'HUMILE, SE DHIMMISE, SE PROSTERNE ET FINALEMENT...SE RIDICULISE !!


« J’adresse tous mes voeux aux communautés musulmanes pour le mois sacré du ramadan.

Le ramadan enseigne la patience et l’humilité et nous rappelle nos valeurs morales partagées et nos obligations envers les autres.

Le message de compassion et de justice sociale du ramadan s’étend au delà de la sphère musulmane : il contient des valeurs qui nous unissent tous. Le prophète mahomet souligne le devoir de l’entraide mutuelle et ainsi, au cours de ce mois sacré,

célébrons également la diversité qui contribue à la force de la Grande-Bretagne.

Les musulmans contribuent pour une large part au succès du pays, à notre prospérité, à notre culture et c’est l’occasion de rendre hommage à la contribution de l’islam à la Grande-Bretagne mais aussi au monde entier.

L’art, la science et et la philosophie de l’islam ont enrichi nos existences au cours des siècles. Le ramadan est enfin l’occasion de se remémorer le message du prophète bla bla bla…»





IL N'A JAMAIS LU CERTAIN LIVRE ET NE DEVAIT PAS ÊTRE FORT EN HISTOIRE !


AVEC UN PEQUIN PAREIL QUI PISSE DANS SON FROC DE PEUR D'AUTRES

ATTENTATS, PLUS BESOIN D'AVOIR LA TURQUIE...


ON A LARGEMENT DONNE...


LA FRANCE DOIT ROMPRE SES AMARRES AVEC CA !!


Partager cet article
Repost0
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 11:24
C'EST PAR L'ETRANGER QUE NOUS FINISSONS PAR CONNAITRE LA VERITE PAR BRIBES !

CE SERAIT BIEN PLUSIEURS DE NOS SOLDATS QUI AURAIENT ETE CAPTURES VIVANTS ET AURAIENT SUBI L'IMPENSABLE !...

*


Posté le 06-10-2006 à 21:32:00 
 

Des soldats britanniques racontent leurs combats en Afghanistan, qu'ils décrivent comme un "Vietnam britannique".

Source : http://www.thetruthseeker.co.uk/article.asp ?ID=5248  
 
Au détour de l'article, on peut notamment lire (traduit) :  
 
« La scène était comme un abattoir humain. Nous avons repoussé les talibans, mais sommes arrivés trop tard pour sauver les Français.

Nous tremblions tous en rentrant à la base.

Un des survivants afghans nous avait dit que les Français avaient été suspendus puis éventrés vivants par les talibans. C'était la choses la plus choquante que j'ai entendue. »  
 
Questions :  
 
- Pourquoi nos médias occultent-ils ces informations ?  
 
- Pourquoi nos militaires, morts dans d'atroces conditions en faisant leur devoir, sont-ils ignorés ?  
 
La France est en guerre contre le terrorisme musulman, mais apparemment il ne faut pas le dire trop fort, de peur de fâcher "qui vous savez"...  
 
Dormez braves gens...  

 


OUI !  NOUS SOMMES EN GUERRE...PAS QU'EN AFGHANISTAN !
Partager cet article
Repost0