Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 16:14

Frigide,

 

Tu est venue !

 

Nous t'avons crue !

 

Tu nous a bien eus !

 

Ce sont désormais tes neurones qui sont foutus !

 

Alors adieu car désormais tu pues !

Partager cet article
Repost0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 16:04

 

 

Ca pue !...

 

Ca pue mais ça reste dans la grande lignée des sordides "affaires" socialistes,

ceux pour qui l'argent est le Veau d'Or !

 

Des orfèvres...

 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 12:04
C'est l'histoire d'une rencontre:
Bonjour, je suis François Ier, Pape des pauvres !
Bonjour, je suis François Hollande, votre fournisseur !!
 
Partager cet article
Repost0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 11:02
L’aurtographe m’a tuer !
"Puisse aucun Auradour ne se reproduire jamais" (sic)
   
A la fin de sa visite à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) le 15 mars dernier, le président de l'assemblée nationale devait écrire quelques mots sur le Livre d'Or...
C'est là que l'on découvre qu'il ne sait même pas comment s'écrit le nom du village-martyr dont même les Allemands se souviennent
Il a un sens particulier de la syntaxe et oublie la double négation qui s'impose dans " Puisse aucun Oradour NE se reproduire jamais", ceci en dehors de la lourdeur et de la banalité de la phrase
Ignare en histoire de France, ignare en orhographe, ignare en syntaxe, il écrit notre langue comme le sabir qu'il baragouine !
Ce ne sont plus les "les oies qui sont perchées" mais les socialistes qui ne savent même pas écrire en français...
Partager cet article
Repost0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 10:50

Image1

Ce petit livret édité par le gouvernement français était distribué à chaque appelé du contingent en 1957. Il avait pour objectif de contrer la propagande communiste, qui tentait de faire passer les pieds-noirs pour des nababs esclavagistes exploiteurs des populations locales.

Extrait :

Il faut savoir :

  • que l’Algérie n’est pas, comme certains le croient, une terre de richesses fabuleuses où quelques gros colons, vautrés dans leur or, tiennent en esclavage une population d’indigènes faméliques,
  • qu’en dehors d’une classe aisée qui comprend à peine 15 000 personnes, le revenu moyen de ces Français d’Algérie est inférieur de 20% à celui des Français de la métropole,
  • que l’Algérie n’a que 11 millions d’hectares de terres cultivées,et que sur ces 11 millions d’hectares, 9 millions, plus des trois quarts, appartiennent à la population musulmane, 2 milÍions d’hectares seulement à des Européens,
  • qu’en raison de leurs méthodes archaïques, les agriculteurs musulmans n’obtenaient, jusqu’à ces dernières années, dans la culture des céréales, que des rendements très inférieurs à ceux qu’enregistrent les agriculteurs européens,
  • que la plus grande partie des terres européennes a été gagnée sur des steppes jadis incultes ou sur des marais jadis inhabités parce que mortellement insalubres (paludisme),
  • que le vignobie algérien, qui occupe 372 000 hectares, a été, dans sa presque totalité, créé de toute pièce par des Européens, et qu’il distribue, chaque année, près de vingt milliards de francs de salaires.

Il faut savoir aussi :

  • que le pays qui se nomme aujourd’hui Algérie n’était pas en 1830, à l’arrivée des Français, un Etat comme l’étaient le Maroc et la Tunisie,
  • que ce pays se composait alors d’un ensemble de tribus sans aucun lien entre elles,
  • que ces tribus étaient même animées les unes envers les autres d’une hostilité que l’occupant turc avait pris bien soin d’entretenir, de crainte qu’une même haine pût les unir contre lui,
  • que le sentiment de patrie était, chez ces populations, totalement ignoré,
  • que ce pays n’avait même pas de nom.

Il faut savoir que d’un point de vue démographique, sans la présence française, l’Algérie serait une terre quasi totalement désertique :

  • qu’en ce pays régnait, à l’état endémique, ia peste, ia variole, 1e typhus, et que le chiffre de la population était en diminution constante depuis l’époque romaine,
  • que ce chiffre de la population musulmane, qui était, en 1830, tombé à moins de deux millions, est aujourd’hui de huit millions trois cent mille,

Il faut savoir encore :

  • qu’un décret de mars 1956, tenant compte de ce que les jeunes Musulmans éprouvent souvent un retard dans leurs études, a reculé, pour ceux-ci, la limite d’âge dans tous les examens et concours,

Il faut savoir enfin que la France a créé en Algérie :

  • un réseau routier de 80 000 kilomètres sur lequel circulent 130 000 véhicules automobiles (voitures et cars),
  • un réseau ferroviaire de 4 350 kilomètres, transportant chaque année 15 millions de voyageurs,
  • 32 aérodromes sur lesquels atterrissent annuellement 10 000 avions,
  • 14 ports modernes,
  • 16 000 kilomètres de lignes téléphoniques,
  • 150 hôpitaux, avec 30 000 lits,
  • un Institut Pasteur,
  • 2 000 médecins,
  • des colonnes médicales mobiles qui luttent sans répit contre le paludisme, la tuberculose, le trachome,
  • sans parler d’innombrables œuvres privées.

Il faut savoir également :

  • que les Français européens (d’Algérie) paient, à eux seuls, 80 % des impôts directs lesquels sont consacrés, pour les neuf dixièmes, à l’amélioration des conditions de vie des populations musulmanes,
  • que les Musulmans algériens qui travaillent en France envoient, chaque année, 40 milliards de francs à leurs familles,
  • que les salaires agricoles sont les mêmes pour les Européens et pour les Musulmans,
  • que ces salaires, bien que considérés par la France comme trop bas, sont à égalité avec ceux d’Espagne et d’Italie, et quatre à cinq fois supérieurs à ceux des fellahs des bords du Nil.


mascara-algerie-ma-jeunesse.com)

Partager cet article
Repost0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 15:28

 

 

« Ça va péter ! Si le président de la République ne nous propose pas des mesures fortes jeudi prochain [il doit intervenir au 20 heures de France 2, ndlr] ou symboliques – c’est-à-dire le retrait de ce texte [...], il n’y aura pas de poussettes cette fois-ci, et il n’y aura pas d’enfants. Ceux qui viendront, nous serons peut-être moins nombreux mais beaucoup plus déterminés. »

 

Christine BOUTIN présidente du Parti Chrétien Démocrate

Partager cet article
Repost0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 23:46

 

« Toi sous moi, dans une chambre volée, ta tête entre mes cuisses et ta langue glissant en moi, lapant ma vulve, accélérant ton rythme avec l’expérience de tes années passées, mais peut-être était-ce déjà un adieu, tant pis, il était bon, tu me léchais et je fondais longuement dans ta bouche, la honte d’imaginer ton visage devant mon sexe disparaissait, la fougue que tu mettais à m’embrasser avait fait tomber d’un coup mes réticences, j’écartais davantage encore mes jambes pour que tu puisses en moi t’enfoncer plus avant, me dévorer l’intérieur des cuisses, les embrasser, promener ta langue à la jointure de mes fesses, la faire glisser vers les fesses, et m’embrasser aussi profondément que si mon sexe avait été ma bouche pour te répondre. »

 

Quel crédit accorder à un tel "ministre" ?...

Partager cet article
Repost0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 15:34

Lors de la manifestation du 24 mars sur les Champs-Elysées, un commandant de gendarmerie explique :

 

« Quand on (le préfet de Paris) met un nombre de personnes trop important dans un lieu insuffisant pour les contenir, c’est évident qu’il y a des débordements. Vous serez 100’000 pour la police mais en réalité vous êtes plus d’un million, nous le savons, ils le savent. C’est le bordel partout dans la gendarmerie comme dans la police ; nous sommes gérés par des amateurs »,

Partager cet article
Repost0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 11:22

« Vous n’avez qu’à manifester entre Corbeil et Evry, l’Étoile vous ne l’aurez pas ! C’est moi qui décide ! »

 

Hug ! J'ai dit !!

Partager cet article
Repost0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 17:11

Avec 1 400 000 Français dans la rue pour défendre les valeurs fondamentales de la Famille et un sondage donnant seulement 31% d'avis favorables que peut-il faire d'autre ?...

 

Les Français avaient déjà voté plus contre Sarkozy que pour Hollande, ce à quoi il faut ajouter les 93% de voix allogènes, le problème de la légitimité d'une telle élection était donc posé, il ne manquait plus que les atteintes grossières au fondement même de la Nation: la Famille !

 

C'est fait.

 


Partager cet article
Repost0