Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 18:10



Maurice Joly disait  déjà sous Napoléon III.


« De la lassitude des idées et du choc des révolutions sont sorties des sociétés froides et désabusées qui sont arrivées à l’indifférence en politique comme en religion, qui n’ont plus d’autre stimulant que les jouissances matérielles, qui ne vivent plus que par l’intérêt, qui n’ont d’autre culte que l’or. »

Il ajoutait:


« Ceux qui possèdent implorent de tous les côtés un bras énergique, un pouvoir fort ; ils ne lui demandent qu’une chose, c’est de protéger l’État contre des agitations auxquelles sa constitution débile ne pourrait résister… Quelles formes de gouvernement voulez-vous appliquer à des sociétés où la corruption s’est glissée partout, où la fortune ne s’acquiert que par les surprises de la fraude, où la morale n’a plus de garantie que dans les lois répressives, où le sentiment de la patrie lui-même s’est éteint dans je ne sais quel cosmopolitisme universel… Je ne vois de salut pour ces sociétés, véritables colosses aux pieds d’argile, que dans l’institution d’une centralisation à outrance, qui mette toute la force publique à la disposition de ceux qui gouvernent ; dans une administration hiérarchique semblable à celle de l’empire romain, qui règle mécaniquement tous les mouvements des individus ; dans un vaste système de législation qui reprenne en détail toutes les libertés qui ont été imprudemment données ; dans un despotisme gigantesque, enfin, qui puisse frapper immédiatement et à toute heure, tout ce qui résiste, tout ce qui se plaint. »





A PRENDRE ET A LAISSER MAIS A MEDITER...

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 15:28



Il était une fois...


On aimerait bien que cela continue comme dans la fable...mais hélas !


Donc, il était une fois un certain Janus, qui durant prés de trente longues années restât dans l'ombre de son maître et applaudit à ses saillies diverses et variées...même les  plus avariées..., c'est assez dire !

De fait, s'il ne les avait pas faites siennes, la porte il aurait pris !

Or, la porte, il ne prît pas !

Les miettes il continuât donc à ramasser consciencieusement...sans la moindre pincette !...

La soupe était maigre certes mais sous l'agneau veillait le loup !

Le loup...enfin...un avatar, avec collier !...

Un jour son maître sentant la fin venir...eût la bonne idée de le faire savoir !

La meute des grands fauves...enfin si l'on se base sur la longueur des dents, se mit immédiatement en chasse !

Les plus forts revendiquèrent le trône !

Les plus faibles se demandaient comment survivre aprés tant d'années de servilité...

Prendre l'air du temps ?

Combler les niches encore vacantes ?

Janus, lui, ne savait plus à quel saint se vouer !...

Un petit tango avec l'un, une petite polka avec l'autre puis, rejeté de toute part, il fallût bien se décider à voler de ses propres ailes...

Finalement, n'écoutant que son courage et lorgnant le râtelier qu'il voyait déjà rempli d'herbe fraîche, notre Janus, faisant table rase du passé, décida que rien ne valait mieux que ce qui venait de faire ses preuves...

Enfourcher le même baudet mais...en plus...comment ?...mais en plus martial !

Oui..c'est ça !...En plus martial !

De "détail" l'on ne parlât point et même l'on imaginât en prendre le contre-point !

L'objet n'est-il pas avant tout de ratisser large ?...

Ce qui fût dit, fût fait !

Il ne restait qu'à trouver deux ou trois naïfs larrons qui donneraient l'impression de multitude...

Bizarrement Janus, parlant au nom de tous ceux qui composaient le brillant aréopage, parlait toujours à la première personne... du singulier !

Certes, il n'utilisait pas encore la troisième personne mais l'espoir fait vivre et "déjà Napoléon perçait sous Bonaparte"... non là, je ris...je rigole fort même !

En fait, n'ayant rien à dire, il abusait la bonne foi de certains pour tenter d'asseoir un château de cartes qui s'écroulât au premier zéphir !

Hélas !...   perseverare...

Il repartit en chasse !...

D'autres, peu au fait des manigances de Janus et en quête d'idôles depuis un certain 
4 octobre de sombre mémoire, crûrent en de vaines promesses de grand'messe où serait présents des penseurs qui pensent...

Mais, hélas...de penseurs, point il n'y aura pas car le ridicule peut encore tuer...

Le rideau retombera tristement sur Janus mais aurait-il jamais dû s'ouvrir ?...

Finalement, la morale de ce fabliau est que caresse de chat donne des puces et que certaines laissent de trés vilaines traces !


L'usage de pincettes est ainsi vivement conseillée....

















Partager cet article
Repost0
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 11:09


LES ITALIENS PARTENT EN GUERRE CONTRE L'IMMIGRATION-INVASION !





Dans un communiqué intitulé Un sondage Ipsos prend le pouls du pays, la Ligue du Nord qui co-gouverne l’Italie se réjouit que les Italiens partagent ses thèses rafraîchissantes sur le péril de l’invasion migratoire.



S’il eut été commenté par la presse française, qui se garde bien de révéler l’existence d’un tel sondage, ce sondage Ipsos commandé par le Corriere della Sera Magazine ne révèlerait que racisme, xénophobie, peur de l’Autre, peur de la mondialisation etc.


Et si les Italiens voulaient simplement que l’Italie conserve son identité chrétienne, qu’elle continue d’être habitée par des Italiens? Tiens donc quelle drôle d’idée! (…)

  • 54% des sondés veulent eux inverser la vapeur en raccompagnant les colons de l’autre côté de la méditerranée.
  • 51% pensent que les étrangers bénéficient déjà d’assez de droits et de garanties.

Encore plus incorrect, Ipsos, à la demande du magazine pourtant centriste, a effectué un classement des ethnies en fonction de leur taux de sympathie chez les autochtones.

Sans surprises, les Albanais et les Roms arrivent en tête du rejet populaire…




LES ITALIENS VOUDRAIENT RESTER...  ITALIENS !

SONT FOUS CES ITALIENS !


ON LEUR ENVOIE UNE PETITE ESCOUADE ISSUE DE NOS IUFM AVEC UN ZESTE DE HALDE ?...

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 22:50




VOILA POURQUOI AVEC DES GENS PAREILS IL Y AURA TOUJOURS DES DEGÂTS COLLATERAUX IMPORTANTS !


  





TROIS TIREURS ET QUINZE ENFANTS
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 21:34





Elaph.com : France 

Lors de la manifestation de Paris, pro-Hamas, des islamistes affirment vouloir tuer tous les Juifs.
mardi 6 janvier 2009 - 12h55

 

Le site « Elaph.com » (ndrl: média arabe)  publie ce 6 janvier son compte-rendu de la manifestation pro-palestinienne qui a été organisée à Paris, samedi 3 janvier, et qui a rassemblé une vingtaine de milliers de personnes, en majorité issues de l’immigration musulmane et de la gauche française.

Parmi les manifestant, l’auteur a interrogé un ressortissant juif d’origine hongroise, Jean Meunier (34 ans, travaillant dans le textile), qui a manifesté contre les crimes israéliens commis à Gaza.

Mais le plus inquiétant c’est ce que révèle l’interview d’un membre du Hamas interviewé par « Elaph.com » sous l’anonymat.

Ce trentenaire, grand muni d’un gros ventre et d’une barbe généreuse, ne mâche pas ses mots. Il affirme que « le Hamas doit tuer tous les Juifs, et jeter les Israéliens à la mer ».

Il ajoute qu’il faut « exterminer les Juifs et combattre les croisés et les impies occidentaux ».

Le sympathisant du Hamas au cœur de Paris estime aussi que « Mahmoud Abbas et le Fatah doivent savoir qu’ils sont des traitres, et que leur heure arrive à grand pas ».


Le correspondant d’« Elaph.com » rappelle qu’« en ces périodes de fête, les manifestants français qui défendent encore le Hamas en dépit de ses propos puaient encore le champagne. Les islamistes les exploitent aujourd’hui, mais n’hésitent pas à les exterminer plus tard, puisqu’ils représentent la pire espèce d’impiété, avec l’odeur de l’alcool en prime ! »



Mardi 6 janvier, à 15h10 : Selon le site « Aafaq.org » (ndrl:site algérien) un imam algérien a publié, lundi 5 janvier, une fatwa autorisant les musulmans, où qu’ils se trouvent, à tuer des Juifs. L’imam algérien Chamseddine Bourouba, a également appelé les jeunes musulmans en âge de combattre de rejoindre le djihad en Palestine. Dans sa fatwa, Bourouba souligne que tout juif croit en Israël et œuvre pour cet Etat à sa façon. Donc tout juif est une cible légitime que les musulmans doivent abattre.

Il s’agit de la troisième fatwa qui circule au Maghreb et dans la communauté maghrébine en France et en Europe. Auparavant, un autre imam algérie et un marocain avaient publié chacun leur fatwa, demandant aux musulmans de tuer les juifs partout où ils les rencontrent.




Partager cet article
Repost0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 14:07


France 2, le médium subventionné par le citoyen et infiltré jusqu'à la moëlle, vient de récidiver !...


L'on avait eu le grossier bidonnage de la mort du petit Mohamed Al Dura faussement imputée à l'armée israélienne...

Nous avons maintenant des "erreurs" de choix des reportages...

Pour objectiver les "horreurs" de l'intervention israélienne à Gaza, l'on montre une explosion importante avec de nombreux morts et l'on indique qu'il, s'agit d'un bombardement israélien dont l'on voudrait ainsi montrer la "sauvagerie" !

Certains journalistes, n'ayant aucune relation avec FR 2, devaient alors remarquer que ces images ressemblaient étrangement à celles publiées le 23 septembre 2005  à la suite de l'explosion accidentelle d'un camion du Hamas transportant des explosifs et autres engins de mort destinés à l'ennemi israélien...

Contraints et forcés, les responsables de FR 2 ont alors fait un démenti ce jour mardi 6 janvier au JT de
13 heures. 


Finalement, c'était bien joué et cela aurait pu marcher...

Manque de bol !

La prochaine fois, les "responsables" subventionnés de FR 2 y regarderons peut-être à deux fois avant de laisser l'information dans des mains aussi partisanes, fruit de la "discrimination positive"  !...
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 12:34

ALARME !     ALARME !

LA PERVERSITE DE L'ENSEIGNEMENT PRODIGUE A NOS ENFANTS OU COMMENT APPRENDRE A SE HAÏR SOI-MËME !




A un grand étonnement manifesté par un internaute sur le fonctionnement de l'Education Nationale ou prétendue telle, Jeanne 1, enseignante, répond:





Demandez dans votre entourage à voir les livres d'histoire, en particulier de 6ème et de 5ème.

Moi-même j'ai travaillé avec un livre de grammaire où la notion de cause conséquence était étudiée sur la base d'un texte de T Ben Jelloun "le racisme expliqué à ma fille". L'argumentation développée était que "si par exemple" un Blanc disait que les Noir sont inférieurs... jamais l'inverse.

Tout était fait pour que les enfants blancs soient convaincus que seuls les Blancs sont racistes; le texte était illustré d'une petite BD où l'on voit une mère blanche tomber dans les pommes quand son fils lui présente une petite amie noire. (genre sketch de Muriel Robin).

Que les filles maghrébines qui choisissent un ami chrétien se fassent descendre, ça n'existe pas, ça ferait tache...

La subtilité avec laquelle les cervelles de nos enfants sont infectées est à souligner.

Le décervelage ne porte pas que sur ce sujet, il touche aussi aux bases du raisonnement : outre que depuis des décennies la notation est une notation de complaisance, maintenant ce sont même les matières qui ont depuis des millénaires structuré les raisonnements rationnels, comme l'arithmétique et les mathématiques, qui sont  attaquées. (per ex projet de séparer l'apprentissage des nombres de celui des opérations... dénoncé par L Lafforgue, Médaille Fields)



Il faudrait virer en premier tous les profs d'IUFM, tous les inspecteurs, les recteurs, tous les producteurs de théories pédagogoles, dont Allègre s'était moqué, mais qui continuent.

Il faut abolir la loi Jospin de 1989 qui est une usine à produire de l'échec et de la "pédagogie" commisérationniste.

Cela n'est pas sans rapport avec le palestinisme et ce qui nous occupe en ce moment...

Où que l'on tourne le regard, les décisions socialistes ont miné la société française, partout on ne voit que des champs de ruines.

Commentaire n° 44 posté par Jeanne 1 aujourd'hui à 10h21

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 15:07




UNE PETITE LECTURE VAUT MIEUX QU'UN LONG DISCOURS...




Si on veut développer l’Afrique, il faut cesser l'émigration




Emile Bomba est un Camerounais, âgé de 27 ans, étudiant en sciences de gestion à l’université de Yaoundé, et président-fondateur de l’Association de lutte contre l’émigration clandestine (Alcec), créée en 2003 sur la base d’un double constat :

"les pays du Sud sont autant déstabilisés que ceux du Nord par les mouvements migratoires"

«l’Afrique a besoin des bras et de l’intelligence de tous ses fils
».


Il déclare au Choc du Mois :

C "Vous n’êtes pas donc pas en phase avec le combat des associations françaises, comme le Réseau Education sans frontières (RESF)


Ce type d’associations a certainement des objectifs nobles. Mais elles se trompent de combat. Je dirais même qu’elles commettent un crime, car quand deux ou trois personnes sont régularisées et médiatisées, ce sont deux cents Africains qui se décident à partir !

Il y a donc un effet pervers qu’elles ne mesurent pas, mais que nous constatons sur le terrain et contre lequel nous sommes obligés de lutter, pour expliquer aux gens qu’à chaque fois que l’un de nous vient à émigrer, c‘est l’Afrique qui perd des cerveaux et des bras.

Si on veut développer l’Afrique, ce n’est pas en perdant notre matière grise et notre force de travail qu’on parviendra à le faire! [...] selon la Délégation nationale de la Sûreté nationale camerounaise, environ 200 000 Camerounais quittent leur pays chaque année. Légalement ou illégalement. C’est énorme, c’est un véritable désastre. Et comme ce sont les plus dynamiques qui partent, cela porte un frein considérable à l’évolution et à l’épanouissement de la société camerounaise. On ne peut plus continuer à les laisser partir sans rien dire. [...]


L’aide au développement, on voit très bien où ça part, on n’en profite pas
.

Ce que nous voulons, c’est qu’on nous laisse faire chez nous ce que nous voulons. Donc que le Fonds monétaire international (FMI) comme la Banque mondiale arrêtent d’interférer dans nos économies en nous imposant ce qu’elles ont décidé à notre place et sans nous demander notre avis. Ce type de relation de maître à esclave, c’est terminé, nous n’en voulons plus. Il n’y a plus de maîtres et il n’y a plus d’esclaves, c’est fini.

A la place de l’aide au développement, aidez plutôt les émigrés à rentrer dans leur pays ! Au lieu de nous envoyer des médecins de Médecins du monde, essayez de convaincre plutôt tous les médecins camerounais installés à l’étranger de revenir !
C’est beaucoup plus important et ce sera beaucoup plus bénéfique pour nous comme pour vous."

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 14:53




Un métis en vaut dix !

Être de souche...j'trouve ça louche !

Un clandestin perdu, dix de retrouvés !

Un pays, vingt peuples, pas d'Etat !

Métisser pour mieux régner !

Métisez, métissez...il en restera toujours quelque chose !

Ach ! Nous avons les moyens de vous métissez !

On a toujours besoin d'un plus foncé que soi !

On ne peut pas avoir le beur et l'argent du beur !

 

Avec le métissage, mettons fin au délit de sale Gaule !

Tu accoucheras dans la couleur !



Le concours reste ouvert



Sélection faite à partir du site fds dont certains slogans ont été modifiès

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 14:12


C'EST QUOI M'SIEUR EMMANUEL TODD L'ASSIMILATION NEGATIVE ?

J'CONNAISSAIS LA DISCRIMINATION POSITIVE OU ENTUBAGE DE L'AUTOCHTONE

MAIS L'ASSIMILATION NEGATIVE SERAIT-CE LA JUSTIFICATION DE LA BÊTISE...LA VÔTRE EN L'OCCURRENCE !




C'EST PLUS DU BISOUNOURS ANGELIQUE...C'EST CARREMENT DU DUCON-LAJOIE:




“Et je sais aussi que quand une bande mêlée, de toutes les couleurs, caillasse la police, c’est que l’assimilation fonctionne, fût-ce sur un mode négatif. Les valeurs égalitaires sont toujours ancrées dans la société.”


Curieux raisonnement auquel l’intervieweuse Elisabeth Lévy répond, non sans malice :

Donc, la Marseillaise sifflée est l’expression d’aspirations égalitaires contrariées, tandis que l’inquiétude que cela suscite traduit le raidissement islamophobe de l’élite ?”

Source : Causeur

Partager cet article
Repost0