Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 12:37


UN JEUNE GARCON RENCONTRANT UN RENARDEAU BLESSE LE RECUEILLI ET LE RECHAUFFA SOUS SA TUNIQUE...IL NE SE RENDIT PAS COMPTE QUE L'ANIMAL EN PROFITAIT POUR LUI RONGER LE FOIE...



LA FRANCE ET LE RENOUVEAU DE L’ISLAM

René SERVOISE ancien ambassadeur de France en Indonésie

islamisation france

Une mutation de notre nation est en cours, elle va se développant, profonde, mais incontrôlée. Vraisemblablement, insoupçonnée de l’immense majorité des Français.


Des centaines de milliers de familles musulmanes, originaires du Maghreb, du Proche Orient et de l’Afrique noire - dont la religion, les aspirations et les mœurs sont radicalement différents des nôtres - vivent désormais sur notre sol.

Le taux de fécondité est supérieur à celui des familles européennes. Conséquence ? D’ici un tiers de siècle, la population de culture islamiste pourrait être majoritaire chez les moins de quarante ans. “En , nous aurons entre 6 et 8 millions d’Arabes dans les années 2005 - 2010″, annonce Edgar Pisani, Président honoraire de l’Institut du monde arabe. Nous voici prévenus : il s’agit bien d’une transformation radicale (politique, économique, culturelle et sociale) de notre société.


Cette mutation est en cours au moment même, où, pour reprendre l’expression de Toynbee “un prolétariat extérieur” se constitue sur les rives méridionales et orientales de la Mer Méditerranée. Cette armée de réserve s’explique par le taux de fécondité de ces peuples par l’absence d’un développement économique susceptible de leur assurer une vie décente dans leur patrie. Or, en face, il y a la , l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne, terres de mirage, hautement développées, assurant des emplois, la gratuité de la protection sociale et de l’éducation. Qui pourrait résister à l’appel de cette “terre promise” ?


LA RE-NAISSANCE DE L’ISLAM
 

Au même moment, dans le monde entier, soulevé par d’immenses espoirs, l’Islam connaît un renouveau sans précédent. Il se réveille après une longue nuit, et a retrouvé vigueur, pugnacité et ambitions. Du Maroc à l’Indonésie, des Etats musulmans de l’Asie Centrale à l’Afrique noire, plus d’un milliard deux cents millions d’hommes -jeunes par rapport aux peuples vieillissant d’Europe- constituent une “communauté” (Uma).

Elle est transnationale, animée d’aspirations spirituelles, revendications matérielles et ambitions politiques et, ici et là, financée par les revenus du pétrole.


En , jamais les vagues successives d’Italiens, Polonais, Juifs d’Europe centrale, Espagnols et Portugais n’avaient posé des problèmes d’intégration comparables. Pourquoi ? Leur appartenance au rameau européen, leurs traditions religieuses et leurs ambitions à plus de libertés individuelles, facilitaient leur assimilation. Enfin - et ceci n’est pas la moindre raison - ces immigrants exprimaient une volonté de partager le destin du peuple - français. De s’y fondre. Or, l’intégration ne se décrète pas. Pour se réaliser, deux volontés sont évidemment nécessaires, elles doivent converger. Aujourd’hui, la situation est différente. Radicalement différente. Une minorité active et déterminée parmi les Islamistes refuse l’intégration. Délibérément.


En communion intime avec l’Islam (sa matrice), elle est réceptive aux mots d’ordre de l’étranger, conseils spirituels, idéologie, appuis financiers. Et bien davantage. Non seulement elle entend maintenir son identité, mais ré-islamiser les non pratiquants, sinon convertir à la vraie religion les indigènes du pays d’accueil. L’Islam ne s’est jamais conçu comme minoritaire dans un Etat laïc, mais comme religion nécessairement majoritaire, comme le rappelle aujourd’hui Soheib Bencheikh, mufti de Marseille. Comme l’annonçait, dès 1970, le Président Alija Izetbegovic, dans sa “Déclaration Islamiste”, avant de transformer la Bosnie en “Iran des Balkans”.

Exalté par son renouveau, propulsé et par sa démographie et par son absence de développement économique, s’insinuant partout où il ne rencontre pas de résistance, l’Islam avance comme une vague.


Au nombre de mosquées se multipliant sur leur territoire (parfois avec l’assistance des hiérarchies catholique et laïques), mosquées animées par des imams à 96% de nationalités étrangères, les Français peuvent en mesurer la vitalité. Egalement à la perspective de voir - dans la seconde moitié du XXIème siècle - le catholicisme rétrograder en au second rang, pour abandonner à l’Islam la première place.


Ainsi, deux dynamiques vont se développant : l’une à l’intérieur de nos frontières (accroissement du nombre de Musulmans) ; l’autre à l’extérieur (renaissance de l’Islam). Concomitantes et convergentes, ces évolutions sont déterminantes pour l’Europe, et pour la nation française dont la stagnation démographique est alarmante.



islamisation france



MANE - THECEL - PHARES


Chaque nation s’exprime par une subtile, délicate et secrète balance entre rêves, ambitions et forces parfois contraires, transcendés par une aspiration commune à vivre ensemble et à réaliser ensemble de grandes choses. Cette identité nationale, est pour les uns, son âme; pour les autres, son génie. Chaque nation est une plante aux racines nourries par un terroir et une Histoire, la fierté de son passé. “Immédiate au cœur de Dieu”, elle est unique et par là justifiée.


Combien de siècles, de guerres, de concessions, de sacrifices et d’oublis furent nécessaires pour permettre - finalement - à la , l’Angleterre, l’Espagne et l’Allemagne de surmonter leurs divisions internes afin de devenir ce qu’elles sont !


S’il convient - comme le recommande Montesquieu - de toucher d’une main tremblante aux institutions, que dire du respect à manifester à l’égard de l’harmonie en profondeur de notre nation ?


De sa composition interne - gage de sa permanence et de ses performances. Aux leçons tirées de notre passé, le présent vient chaque jour multiplier les avertissements pour l’avenir. Comment se laisser aveugler au point de ne pas voir (les mêmes causes produisant les mêmes effets) la prolifération et l’exaspération des conflits ethniques et religieux tout autour de nous ?

En Asie : Sri Lanka ; en ex-Palestine (Juifs et Musulmans) en Turquie (Arméniens, Kurdes) ; au Cachemire ; en Chine, (Sinkiang Tibet) ; en Indonésie (Timor, Moluques, Bornéo, Irian Java).

En Afrique : Nigeria et Soudan (Musulmans et chrétiens) ;Rwanda.

En Europe : à nos portes, Chypre et ex-Yougoslavie (Bosnie, Kosovo, Macédoine).

Et nous, Français, après avoir dominé tant de frondes, insurrections et révolutions, liquidé nos querelles entre Catholiques, Protestants, Israélites et Libres penseurs ; entre nobles, bourgeois et prolétaires, nous laisserions se créer les conditions propres à des déchirements ?


Attention. Faute pour les Français autochtones d’être les plus nombreux nous voyons nos jours comptés. Faute de limiter le nombre d’immigrés : nous serons jugés trop légers dans la balance de l’Histoire. Faute d’affirmer une ambition nationale : nous préparons l’éclatement de notre nation.


Souvenez-vous. Un jour, à Babylone sur le mur de son palais, Balthazar vit s’inscrire, an lettres de feu, trois avertissements : MANE - THECEL - PHARES. Le prophète Daniel les traduisit :

Dieu a compté tes jours“.

Tu as été jugé trop léger dans la balance de l’Histoire“.

Ton royaume est voué à l’éclatement“.

Pour nous, aujourd’hui, les avertissements viennent s’inscrire quotidiennement sur les écrans de nos télévisions. Mais, aucun prophète n’ose les traduire.


Quelle , lectrice, lecteur, entendez-vous léguer à vos enfants ?


René SERVOISE






ALARME !  ALARME !


AU FEU !   AU FEU !


LES SABEG SONT LA !     ILS SONT CHEZ NOUS...CHEZ EUX !

Partager cet article
Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 14:52

Contre l'islamisation de la France avec notre argent : Objectif 100.000 signatures !
Recommandez la pétition !

Bonjour,

Il y a quelques jours, vous avez signé la pétition laïque contre une école islamique sur un terrain public de 12.000m2 en Seine-et-Marne et je vous en remercie.

Notre action commune commence à faire du bruit (en région Ile-de-France) :

  • Articles de Presse
  • Reportage télévisé
  • Et + de 3 000 signatures internet et courrier

3.000 signatures c’est bien, mais, pour une telle cause, ce n’est pas assez !

Si chacun d’entre vous recommande cette pétition à 3 personnes, nous pourrons faire boule de neige et passer le cap des 10.000, puis celui des 30.000, puis atteindre l’objectif visé des 100.000 signatures !

Pour ce faire, Merci de bien vouloir cliquer sur le lien ci-dessous. Il est important que ce combat porte. La France ne doit pas devenir une « République islamique » !
Non aux Maires collabos !

Pour recommander la pétition, cliquez ici : http://www.juliensanchez.fr/petition/recommander/index.php

D'avance Merci !

Bien à vous,

Julien SANCHEZ.
Initiateur de la pétition de Chelles contre l’islamisation sur terrains publics.
http://www.ecole-musulmane-chelles.fr
http://www.juliensanchez.fr

Action :
Vendredi 27 mars à 20h, TOUS à Chelles
(25mn de Paris) pour assister pacifiquement au Conseil Municipal et dire au Maire notre opposition à son projet !

Partager cet article
Repost0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 10:27




Enrichissement culturel aux Pays-bas : 2 adolescents criminels sur 3 sont d’origine immigrée.

Bien sûr, ne comptez pas sur votre journal télévisé pour vous révéler ces vérités gênantes sur la réalité de la . Maintenant qu’on connaît les chiffres néerlandais, on aimerait connaître ceux de la doulce France. Rappelons pour mémoire que 60% à 70% des détenus des prisons françaises seraient musulmans (des sources plus conservatrices donnent 50%). C’est ça l’enrichissement culturel à la française.



La Haye, 18 mars 2009 - Deux adolescents sur trois
ayant commis des actes criminels sérieux sont issus de parents nés en dehors des . Dans la plupart des cas, aucune peine de prison n’est imposée, selon une étude que le ministre de la justice Ernst Hirsch Ballin a envoyé au parlement.

menottes447 dossiers d’adolescents âgés de 12 à 17 ans ont été scrutés dans cette étude. Tous ces dossiers correspondaient à des affaires dans lesquelles le criminel avait été reconnu coupable d’un crime pour lequel la peine maximale de prison est de 8 ans et plus. Il s’agissait de meurtres, homicides involontaires, vols avec violence, extorsions, incendies volontaires, actes publiques de violence, et crimes sexuels.

Un peu plus du tiers seulement (37%) des adolescents criminels était composé de Néerlandais blancs. Les deux autres tiers étaient d’origine immigrée, étant eux-même nés à l’étranger ou leurs pères ou mères étant nés à l’étranger.


« Le groupe prédominant de jeunes immigrés (parmi ces criminels) est composé de jeunes Marocains (14%) » dit le rapport. Le pays de naissance des parents de 14 autres pour cents des adolescents n’a pas pu être déterminé. 8% des jeunes criminels viennent de Turquie, 7% du Surinam, 7% des Antilles néerlandaises, 9% sont enregistrés dans la catégorie “autres non-occidentaux“, et 4% dans la catégorie “autres occidentaux“.


Le rapport révèle également que la plupart de ces délinquants n’ont pas eu à aller en prison. Bien qu’une peine de prison ait été prononcée dans 69% des cas, qu’elle ait été couplée ou non avec un travail d’intérêt général, ces peines étaient en grande partie prononcées avec sursis.


Source : Nis News
Traduction d’extraits Bivouac-ID



UNE CHANCE...DONT L'ON POURRAIT FAIRE PROFITER LES PAYS D'ORIGINE !...

Partager cet article
Repost0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 10:14




ILS VEULENT AUSSI NOUS LA FAIRE PAYER !!



Quand l’UMP, “songe” à rembourser la CIRCONCISION !!

« ON N’EN CROIT PAS SES YEUX ! »

Qui osera dire que la Droite libérale, n’est pas favorable à l’intégration, des communautés issues de la diversité ?? (Vous remarquerez le politiquement correct dans tous les termes employés !!)

Voici un extrait d’une « question écrite » de Madame Valérie Boyer, député et Secrétaire Nationale de l’UMP, chargée de la santé !

Elle souhaite que la « circoncision rituelle » des enfants musulmans soit prise en charge par l’Assurance Maladie ! Mais, pas question de formuler cette demande sous cette forme, sans se faire huer, à l’Assemblée Nationale, tous Partis confondus, au nom de la LAÏCITE !

Elle contourne donc le « problème » en proposant qu’à la naissance d’un enfant mâle, un contrat d’Assurance circoncision, avec une « participation limitée » de l’Assurance Maladie voie le jour pour aider les ressortissants musulmans à faibles revenus vivant en France.

Sous-entendu que la « participation limitée », pourrait ensuite devenir un financement pur et simple, accordé à tous ceux qui n’en auraient pas les moyens.

Mieux : pour faire plus « LAÏQUE », Valérie Boyer propose que le « groupe de réflexion » qui travaillerait à ce projet intègre les « associations d’usagers. »

Les usagers de la circoncision, va s’en dire….

Il me semble que Madame Boyer, avec derrière elle, l’UMP, n’a aucune notion « de cause à effet », puisqu’une telle mesure serait une introduction de la tradition Musulmane dans le Droit Français ! La charia, que voudraient bien établir en France les intégristes prosélytes, a de beaux jours devant elle, si ce projet prend forme …

Mais il est vrai que les maires UMP sont parmi ceux qui donnent des terrains, et financent les grandes mosquées ! Ce sont ces mêmes Députés UMP, qui déremboursent les médicaments dits de « confort », au nom du fameux ‘‘trou de la Sécu’’. Sans commentaires……

Ou va le Monde, oui, mais où va la France ?

Droit dans le mur...’’





LE PIRE EST QUE CE GENRE D'INDIVIDUS NOUS PREND POUR DES CONS !





Partager cet article
Repost0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 20:01


LES TAUPES SONT AU GOUVERNEMENT !

Le faux procès en discrimination fait à la France



Nicolas Sarkozy
s'est fait élire, en 2007, en défendant l'identité française ("La France c'est un art, c'est une culture, c'est une manière d'être et de penser (...) C'est aussi deux mille ans de christianisme, deux mille ans de civilisation chrétienne", 16 mars 2007) et en stigmatisant l'idéologie de la repentance et ses auto-flagellations. Or, depuis, sa politique contredit ces principes.

Yazid Sabeg, commissaire à la Diversité et à l'Egalité des chances, ne cesse de dénoncer "la réalité des discriminations dans notre pays" (Les Echos, ce lundi) et laisse entendre que la France serait un pays d'apartheid, donc raciste.

Pour sa part, le gouvernement vient de supprimer les épreuves de culture générale classique dans 180 concours pour le recrutement des fonctionnaires. Sabeg demande, également, de "pondérer différemment" la culture générale et le français dans les concours aux grandes écoles.


Alors que le président se défend de vouloir favoriser le communautarisme, il laisse bel et bien se développer une politique qui tend à accélérer les repliements identitaires. Comment, en effet, inciter les jeunes des banlieues à adhérer aux règles, aux codes et aux lois quand un discours, parrainé par le chef de l'Etat, leur explique qu'ils ne sont en rien responsables de leur condition (1)? Et comment consolider la cohésion nationale si la culture générale et la langue sont désormais considérées comme des obstacles à la promotion des minorités? La culpabilisation de la République et son renoncement à défendre son âme font de la France une cible pour ceux qui la méprisent. Les islamistes des cités, dont personne ne vient contester leurs discriminations vis- à-vis des femmes, ne peuvent qu'être satisfaits de tant de docilités.

 



(1) A propos des refus d'embauches ou de stages, voici ce qu'écrit Jacqueline Costa-Lascoux, membre du Haut Conseil à l'Intégration, dans son livre « L'humiliation : les jeunes dans la crise politique »: < L'expérience a été faite de tourner ces entretiens en vidéo pour ensuite en présenter les images aux candidats, aux employeurs, aux enseignants. Les résultats sont éloquents. Nombre de jeunes, par crainte ou par un sentiment de fatalité, arrivent en retard, habillés en jogging la casquette sur la tête, poussant la porte sans frapper, s'asseyant sans saluer sur le bord de la chaise le corps renversé comme pour regarder la télé, ne posant aucune question sur le travail mais en en rajoutant sur le salaire et les vacances (...) Lorsque la scène est rediffusée aux protagonistes, les jeunes sont étonnés de leur "look" et sont les premiers à dire que s'ils étaient employeurs "ils ne se prendraient pas"



METTONS-NOUS AU NIVEAU DU CANIVEAU ET REJETONS 2000 ANS DE CIVILISATION ...

CA FERA PLAISIR A GRAS-DOUBLE !


S'ILS SONT LA DEPUIS DEUX OU TROIS GENERATIONS...ILS ONT EU LE TEMPS DE S'ADAPTER !!

ILS NE LE SONT PAS ?...

TROP CONS ?... ILS NE VOULAIENT PAS ?...

S'ILS SONT TROP CONS ...INSTITUTS MEDICO-PEDAGOGIQUES !

S'ILS NE LE VEULENT PAS ...QUE FONT-ILS CHEZ NOUS ?

Partager cet article
Repost0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 22:00



Deux syndicats de police inquiets
AFP    15/03/2009 
 
Deux syndicats de police ont exprimé ce matin leur inquiétude et réclamé plus de fermeté face aux "agresseurs" de policiers après deux incidents distincts aux Mureaux (Yvelines) et à Montgeron (Essonne).

"La violence monte crescendo depuis Villiers-le-Bel et les événements en outre-mer", a assuré Frédéric Lagache, secrétaire national d'Alliance, deuxième syndicat de gardiens de la paix.

"On n'hésite pas à tirer sur des policiers", a-t-il ajouté.
 
 "Si on ne sanctionne pas plus durement les agresseurs de nos collègues nous allons à la catastrophe et on ne s'en sortira pas".

Nous réclamons l'application de peines plancher pour les agresseurs de policiers qui sont souvent des récidivistes", a-t-il poursuivi.

L'Unsa-Police a dans un communiqué qualifié les incidents des Mureaux d'"inacceptables et intolérables", demandant que "des sanctions exemplaires soient prononcées à l'encontre des agresseurs et réclamant "le renfort immédiat des effectifs du commissariat des Mureaux.
Le syndicat "rappelle son inquiétude face à l'augmentation et la gravité des violences perpétrées à l'encontre des forces de l'ordre" et "apporte son soutien et ses voeux de prompt rétablissement aux policiers blessés".



RESTER INERTE EST UN ACTE DE HAUTE TRAHISON !

Partager cet article
Repost0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 17:26

Vétérans d'Irak insultés par des islamistes à Londres


Des nouvelles
du grand califat de Grande Bretagne, actuellement dirigé par le dhimmi Gordon Brown digne des poubelles de l'Histoire et indigne successeur de Winston Churchill.

Durant la parade honorant les héros de Bassora, en plein coeur de Londres, des islamistes ont monté une manifestation et hurlé que les soldats étaient des bouchers (sic).
(NB: l'essentiel des morts irakiens est dû à des attentats interreligieux entre sunnites et chiites)


Angleterre: chronique de la mort annoncée d'une grande nation.

D'un côté, les héros de l'Armée de Sa Majesté

The Royal Anglian Regiment, marching along Watford High St.


De l'autre, la nouvelle réalité d'Eurabia.

The Muslim extremists brandished banners calling British soldiers 'Butchers' during the homecoming on Tuesday
 


d'aprés drzz.com


CA VA DURER ENCORE LONGTEMPS ?...

LES FRANCAIS SAVENT CE QUI LES ATTEND !
Partager cet article
Repost0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 09:55



Leur intégration, notre avenir ? 















INTEGRER...QUOI ?!
Partager cet article
Repost0
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 17:36

UNE EX-MUSULMANE PARLE

"Le Temps"

Iranienne vivant en Allemagne, Mina Ahadi a fondé un «comité des ex-musulmans», qui naît à présent en Suisse.

Elle lutte contre l’islam politique qu’elle juge contraire aux droits humains

En plein débat sur les minarets, Mina Ahadi, une Iranienne d’origine qui a fui le régime islamique, militante de la séparation Eglises-Etat, menacée de mort, a présidé vendredi à Berne au lancement du premier «Comité central des ex-musulmans de Suisse», une organisation similaire à celle qu’elle a lancée en Allemagne où elle réside.


Le Temps: «Nous avons abjuré!», dit votre slogan. Comment justifier la campagne que vous venez de lancer? La religion n’est-elle pas une question personnelle?


Mina Ahadi:

Nous constatons depuis quelques années une montée de l’islam politique en Europe. Je viens d’Iran où l’islam politique est apparu après la révolution. Pour moi, la religion est d’abord une affaire privée. Mais en Allemagne, les organisations musulmanes sont très actives et pas uniquement pour des questions de foi. Toutes ces organisations prétendument religieuses ont des contacts avec l’Arabie saoudite, le gouvernement turc ou le régime islamiste en Iran. Elles cherchent encore une fois à s’immiscer dans notre mode de vie, notre intégration, notre avenir. J’ai fui un régime islamique en Iran et je constate qu’ici l’islamisme est aussi actif. Les gouvernements occidentaux, sous le couvert de la liberté religieuse ou de l’intégration, collaborent avec ces organisations islamiques, donnent de l’argent, construisent des mosquées. Mais ils se taisent au sujet des «crimes d’honneur», des violences faites aux femmes et aux enfants. Nous nous sentons dans l’obligation de parler, de nous occuper de ces problèmes.

Le Temps – Mais ne peut-il y avoir un islam moderne et tolérant ?


Mina Ahadi – A mon avis non. On ne peut pas le réformer; je ne sais pas s’il y a vraiment quelqu’un qui veut moderniser l’islam. On peut lire les «hadiths», qui sont la transmission de la parole du prophète. Ils sont hostiles à la femme, aux droits humains. Je ne vois pas comment on pourrait moderniser l’islam, car il faudrait abandonner au moins 90% des citations et versets des «hadiths».


Le Temps– Il y a pourtant des musulmans très tolérants, très ouverts.
 
Mina Ahadi - Oui, c’est pourquoi on doit faire la différence entre les gens qui professent leur foi et l’islam comme idéologie, comme religion. Nous venons de pays musulmans, comme la Turquie, le Soudan, le Pakistan, etc. Nous avons tous des familles musulmanes et nous défendons des musulmans. Car en Afghanistan ou ailleurs, ce sont des musulmans qui sont tués, des femmes musulmanes qui sont lapidées, des musulmans qui sont terrorisés. Nous parlons des droits des êtres humains, indépendamment de leur religion. Voilà pourquoi notre mouvement des ex-musulmans est important, car nous voulons faire une différence entre l’islam politique et les simples croyants.

Le Temps – Le problème en Europe, ce n’est pas l’intégration d’anciens musulmans, mais de permettre aux gens qui vont à la mosquée de concilier leur foi et le monde occidental.


Mina Ahadi – Une association comme la nôtre peut expliquer aux musulmans pratiquants que nous sommes dans un autre pays avec d’autres règles, une autre culture et d’autres traditions. Nous avons fui des pays islamiques car nous avons pensé qu’ici nous pouvions vivre plus librement, que les hommes et les femmes y sont égaux, qu’on ne peut pas battre les enfants à la maison. Nous devons donc donner les moyens aux musulmans de s’intégrer. Il faut être clair: quand on dit qu’ici homme et femme sont égaux, ce n’est pas dirigé contre eux. Ce sont des principes qui valent pour tous ici. Ce n’est pas uniquement la culture occidentale, mais ce sont des droits de l’homme universels. Les gouvernements suisse ou allemand doivent être conséquents avec eux-mêmes. On ne peut pas admettre que sous prétexte que des musulmans viennent d’autres cultures, ils puissent battre leurs femmes ou leurs enfants, s’exclure des règles communes.

Le Temps – Vous débouchez dans une campagne contre les minarets menée par l’UDC, ne craignez-vous pas d’être manipulés ?


Mina Ahadi – Je connais l’UDC et je connais les propos racistes qui sont tenus. Et à l’époque j’ai aussi été très fâchée des campagnes xénophobes de ce parti. Je ne crains pas la manipulation. Nous voulons apporter une autre voix contre l’islam que celle des xénophobes. On ne peut pas nous accuser d’être racistes, puisque nous venons d’autres horizons. Nous ne pouvons pas laisser l’UDC mener seule la campagne en faisant un amalgame entre xénophobie et hostilité aux mosquées. Nous voulons apporter une voix de la raison. Nous devons dire qu’il y a assez de mosquées et de minarets en Suisse, que nous craignons une radicalisation du climat, que les islamistes viendront un jour exiger des femmes qu’elles portent le voile ici en Suisse. Ne rien dire c’est laisser le débat sur le terrain de la xénophobie. Car toutes ces fausses politiques qui se taisent sur l’islam politique aident les racistes et les xénophobes.

Partager cet article
Repost0
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 16:03

QU' ATTENDRE D'UN PAYS DONT LES DIRIGEANTS ONT PERDU TOUT SENS DE L'HONNEUR ? 


Le terrorisme diplomatique du colonel Kadhafi, où la main mise de la Libye sur les instances internationales.


 

  • Comme il semble lointain le temps où tous semblaient s'indigner du fait que la Libye fut Présidente de la Commission des droits de l'homme de l'ONU en 2003 !

    En cinq ans de temps la Colonel Khadafi a su se hisser à des rangs de plus en plus élevés dans la communauté internationale.

    Il aura suffit du feuilleton de l'été 2007 et de la libération médiatisée des "infirmières bulgares et du médecin palestinien" pour que le Président Nicolas Sarkozy l'intronise comme interlocuteur légitime et reconnu.

    Quelques semaines plus tard, la Libye était élue Présidente du Comité préparatoire de la conférence d'examen de Durban dite de "Durban 2", avec l'Iran comme vice-présidente et Cuba Rapporteur, sans que cela semble poser le moins du monde de soucis à la France.


    En décembre 2007, le Colonel était reçu en grandes pompes à Paris avec ses tentes et ses femmes, "prince du désert" oblige ! Et les rues de la capitale furent bloquées pour la plus grande humiliation des parisiens.
    La visite de Khadafi avait ému la
    Secrétaire d'Etat aux droits de l'homme Rama Yade qui déclara que la "France n'est pas un paillasson sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s'essuyer les pieds du sang de ses forfaits".
    Propos qu'elle relativisa quelques jours plus tard.

    Au même moment, la Libye était élue au Conseil de sécurité pour deux ans et présidait en janvier 2009, la haute instance de l'ONU en charge de la sécurité du monde.

    En février 2009, le "guide de la révolution libyenne", élu président de l''Union africaine, était intronisé "roi de rois traditionnels d'Afrique".

    Et aujourd'hui il semble qu'il y ait consensus dans le groupe Africain pour que la Libye assume la Présidence de la 64ème Assemblée Générale de l'ONU à partir de septembre 2009.

    Comme le soulignait l'ancien député européen Fodé Sylla, ancien président d'SOS racisme, membre du Conseil économique et social, dans son allocution le 1er mars à la rencontre organisée par Africa International et l'IFIE sur les dangers de Durban 2:
     
    "Il y a non assistance à continent en danger. Il faut refuser le califat libyen sur l'ensemble de l'Afrique. Le racisme vis à vis des populations noires et les émigrants noirs en Libye est sans commune mesure, insultés, tués, déportés dans des bus au milieu du désert où on les abandonne et on les laisse mourir de faim."

    Et de rajouter au sujet de l'annonce de retrait des USA le 28 février 2009:

    "Le président noir de la plus grande démocratie du monde est arrivé à la conclusion que cette conférence ne servirait pas la cause antiraciste et qu'il fallait s'en retirer. Nous savons d'ores et déjà qu'il sera impossible comme en 2001 de parler du racisme en Afrique, de l'esclavage, des violences et discriminations contre les homosexuels, des discriminations vis à vis des femmes, de la traite transsaharienne, des Pygmés que l'on pourchasse avec des fusils comme les animaux, des conditions des émigrés noirs dans les pays arabes etc... L'Europe et la France s'honoreraient de ne pas rentrer dans le chantage à l'antiracisme et de se retirer de Durban 2 !"

 

Malka Marcovich




POUR FAIRE ECHO A FODE SYLLA...LA MAURITANIE EST PIRE VIS A VIS DES NOIRS QUI SONT ENCORE TRAITES COMME ESCLAVES, PRATIQUE QUI EXISTE TOUJOURS ! 

IL N'Y A PAS PLUS GRAND MEPRIS ET CONDESCENDANCE QUE CELLE D'UN ARABE VIS A VIS D'UN NOIR...IL FAUT LE SAVOIR !

CECI N'EST NULLEMENT LIMITE QU'AUX SEULS PAYS LIMITROPHES !



MONSIEUR LE PRESIDENT...  LE RESPECT DES AUTRES A VOTRE EGARD PASSE PAR LE RESPECT DE SOI ET DE CE QUE L'ON REPRESENTE !


N'ALLEZ PAS A DURBAN II - NE PRENEZ MÊME PAS CONNAISSANCE DES MOTIONS QUI SERONT VOTEES - REJETEZ CA AVEC TOUT LE DEDAIN QUE CELA MERITE !
Partager cet article
Repost0