Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 08:20



oas_appel_de_la_france
Partager cet article
Repost0
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 14:53


Après Yazid Sabeg, qui parlait récemment de «guerre civile», c’est maintenant le président du Conseil représentatif des associations noires de France (Cran), Patrick Lozès, qui nous avertit. Fort des résultats d’un sondage sur l’acceptation des sondages ethniques, il estime qu’une coalition des «laissés-pour-compte et des personnes discriminées» est possible.

Un chiffre issu de la dernière enquête du CRAN suscite à la fois mon ravissement et mon inquiétude. (…) Ces niveaux impressionnants démontrent la formidable passion égalitaire de nos concitoyens qui, même s’ils ne sont pas concernés par des injustices, ne les supportent pas. De quoi être fier de nos compatriotes. Ces chiffres élevés confirment une «conscience des difficultés des autres», que je n’avais jamais sentie à ce point auparavant.
Le niveau des soutiens aux luttes sociales que l’on voit en France actuellement est donc général.

Cependant, je suis inquiet. Je crains que ce soutien massif à ceux qui souffrent ou luttent, ne confirme le climat de révolte qui flotte dans l’air en ce moment.

Cela veut dire qu’une coalition des laissés-pour-compte, des personnes discriminées sur des critères sociaux, territoriaux ou sur l’apparence, est possible. Si cette coalition se réalise, gare à ces conséquences… Le gouvernement ferait mieux de ne pas l’ignorer.




LE GRAND SOIR ETHNIQUE...UN MUST !

OUI...UN MUST ! ...MAIS POUR QUI ?

Partager cet article
Repost0
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 14:41



La Guerre des Alpujarras, une guerre
communautaire dans l’Espagne du XVIe siècle

www.fdesouche.





A l’aube du XVIe siècle, les combats des croisés de la Reconquista sont clos. L’ensemble de la péninsule ibérique a été reconquise par les armées chrétiennes d’Isabelle de Castille et de Ferdinand d’Aragon. (…) La royauté d’Espagne doit cependant composer avec la présence sur son sol d’une importante minorité ethnique musulmane, les Mudejares.

Au départ la volonté est à l’intégration et les objectifs des souverains sont de les considérer comme des sujets à part entière au même titre que les chrétiens. Des opérations de conversion de grande envergure sont organisées mais les résultats sont médiocres.

Reconquista - (Cliquable)

Il s’avère en réalité que les convertis ne le sont que de façade et continuent à être musulmans. (…) Plus que cela, la minorité musulmane semble représenter une menace interne puisqu’elle est accusée à juste titre d’aider les pirates barbaresques (maghrébins) à faire des razzias sur les côtes espagnoles.

Razzias qui ont entre autre comme objectif de s’approvisionner en filles chrétiennes blanches afin de les revendre en tant qu’esclaves sexuelles dans les harems du monde musulman. Le soutien quasiment ouvert des morisques envers les Turcs est considéré comme une trahison alors que ceux-ci sont sur le point d’envahir l’Europe chrétienne.

Des émeutes ethniques et musulmanes se déclenchent épisodiquement dans le pays de 1501 à 1502. La tension monte entre les deux communautés et les échauffourées isolées se multiplient. L’empereur espagnol Charles Quint déclare alors des lois anti-islam sur la terre d’Espagne, il ordonne la conversion généralisée des musulmans et fait brûler le Coran et les livres musulmans.(…)

La tension est palpable entre les deux communautés, la Couronne d’Espagne ne parvient plus à maintenir la cohésion entre ses sujets et cela représente une véritable menace pour l’unité du pays. Cette situation pourrit peu à peu et explose la veille de Noël en 1568. Des musulmans, qui préparaient de longue date en secret l’insurrection, élisent Roi un certain Aben Humeya.

Aussitôt, les insurgés musulmans soulèvent les habitants du massif montagneux des Alpujarras. Les morisques convertis abjurent le christianisme, prône le Djihad et brûlent les monastères, pillent les églises tout en tuant clercs et prêtres.

La riposte de la Couronne d’Espagne est immédiate et sans concession. C’est dans une symbolique de Croisade que les armées espagnoles partent affronter ce soulèvement musulman. Les armées sont menées par l’Infant d’Espagne Don Juan d’Autriche. Celui-ci va s’illustrer lors de cette guerre nommée la guerre des Alpujarras.

Les musulmans de Grenade sont déplacés en Castille tandis qu’un décret royal de 1569 déclare « la guerre à feu et à sang » contre l’Islam. Les montagnes ne sont plus qu’une trainée de flammes et les Morisques brandissent l’étendard du Jihad.

Don Juan et les croisés espagnols vont alors procéder méthodiquement à une véritable purge, toute ville islamique est réduite. En 1570 les Espagnols prennent la place forte de Galera, les 4000 habitants musulmans sont passés au fil de l’épée. Aucun prisonnier n’est fait, aucun n’en échappe. Femmes et enfants ne sont pas épargnés.

Lorsque le dernier musulman est mort, la ville est rasée jusqu’à ses fondations. Ensuite des moines viennent recouvrir les ruines de sel afin de sanctifier les lieux et un prêtre y exerce une messe auprès des croisés qui sont en prière à genoux. Ce procédé sera réitéré dans chaque fief islamique, les survivants cachés dans des cavernes sont traqués et tués à bout portant par les armées espagnoles.

Les musulmans qui le peuvent finissent par fuir en Afrique du Nord tandis que les survivants seront plus tard transportés également au Maghreb par les Espagnols en 1610 où ils seront mal accueillis. 300 000 musulmans seront ainsi expédiés en Afrique du Nord de 1609 à 1614.

Cet acte ultime recevra dans la société espagnole une approbation unanime. Il sera même célébré par Lope de Vega comme l’accomplissement ultime de l’unité nationale.

Sources :

  • BENNASSAR Bartolomé, L’Histoire des Espagnols.
  • BONNET Christian, Les affrontements religieux en Europe.
  • CONTRERAS Jaime, Pouvoir et Inquisition dans l’Espagne du XVIe siècle.
Partager cet article
Repost0
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 17:48




JE RETRANSMETS INTEGRALEMENT ICI UN ARTICLE QUI ME SEMBLE CORRESPONDRE A LA REALITE DANS LA RELATION ENTRE NOS DEUX PAYS.





Le judaïsme de France peut être fier de ses fils et filles en Israël

 

Par Méir Ben-Hayoun

 

  Il serait judicieux d'atténuer l'image déterministe Juif=victime que l'assassinat d'Ilan Halimi risquerait d'imprimer dans les consciences, surtout peu de temps après les commémorations de la journée de la Shoah. Après cet assassinat atroce, l'affliction du Judaïsme de France dont je suis l'un des fils ne doit l'empêcher de redorer son blason et de s'enorgueillir des ses enfants qui ont réalisé leur Alyah (ndlr: montée en Israël).

 

  Un ami me faisait remarquer que de nombreux francophones et fils d'Olim (ndlr: immigrants) de France en Israël servent comme soldats et parmi eux, de nombreux officiers à tous les niveaux dans les unités de première ligne de Tsahal comme les parachutistes, Guivati ou le régiment Golani. A cet égard, il n'est pas interdit de présager que dans quelques années, le Chef d'Etat major de Tsahal sera le fils d'une famille francophone.

 

  De nombreux fils de copains francophones sont officiers dans les unités d'élite les plus ardues et c'est très fréquent chez les Olim de France seconde génération. C'est même sans aucune mesure avec leur proportion dans la population générale du pays. Ils sont souvent aussi ce qu'il est convenu de désigner "des Juifs pratiquants".

 

  Les enfants des Olims francophones font preuve d'une motivation et d'un moral qui leur a été insufflé par l'esprit de sacrifice et d'idéalisme sioniste à toute épreuve de leurs parents arrivés dans la vague d'Alyah faisant suite à la Guerre des Six Jours et pendant les années 70 et 80.

 

 Par exemple, le plus haut gradé tué lors d'un raid de commando pendant la 2ème guerre du Liban était le Lieutenant-Colonel Emmanuel Moreno, fils de nos amis Alain et Sylvia Moréno. Alain et Sylvia ont été en France les élèves du Rabbin Léon Ashkénazi, plus connu sous son sobriquet, Manitou, ce géant de l'enseignement du judaïsme d'après la Seconde Guerre mondiale qui cristallisa l'Alyah de France de1967 jusqu'à son décès en 1996.


 
Emmanuel est né en France en 1970 et est arrivé avec ses parents en Israel à l'âge de deux ans. Il a trouvé la mort au combat contre le Hezbollah à Baalbek au Liban. Il n'avait que 36 ans et a laissé une veuve et quatre enfants. Il était officier supérieur dans la plus prestigieuse et plus secrète des unités d'élite israéliennes, la légendaire "Sayeret Matkal" qu'on pourrait traduire par "l'unité spéciale de l'Etat-major". C'est pour cela que même trois ans après sa mort, Tsahal n'autorise toujours pas à ce que sa photo soit rendue publique.

 

 En tout état de cause, le judaïsme de France peut être fier d'avoir produit en son sein des Olim motivés ayant engendré d'audacieux combattants de qualité qui ont bénéficié de formations militaires des plus sophistiquées et d'expérience au feu.

Ces combattants juifs nés dans des familles francophones ont encore pour certains des proches parents en France. Ils ne seront certainement pas indifférents si, Dieu préserve, la situation devait se détériorer de façon encore plus inquiétante pour les Juifs encore en France.






Partager cet article
Repost0
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 09:23





Partager cet article
Repost0
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 13:46



Cela  devient inquiétant 

Ce  qui arrive en France , se passe également en Belgique et  dans toute l'Europe !!!



Saviez-vous que de jeunes musulmanes réclament d'être exemptées des cours de sport et de biologie, sans être pénalisées pour leur examen ?  (Source : Nouvel Obs)


Saviez-vous que les musulmanes exigent et obtiennent de nos élus locaux des horaires qui leur sont exclusivement  réservés dans nos piscines municipales ?  (Source  : Revue politique)


Saviez-vous que des étudiantes musulmanes, lors de leur examen, exigent et obtiennent d'être accompagnées de leur mari et d'être jugées par une femme ?  (Source  : Nouvel Obs)


Saviez-vous qu'une association musulmane (“Unir” à l'Université Paris XIII) remet en cause le droit d'un professeur “de culture occidentale” de juger le travail d'un étudiant musulman ?
(Source  l'Express)


Saviez-vous que des musulmans réclament et obtiennent la suppression de la fête de Noël dans certaines écoles primaires?


Saviez-vous que des étudiants musulmans, prenant comme excuse la loi de la laïcité, réclament et obtiennent le retrait des sapins de Noël, dans différents établissements  scolaires, jusque dans les maternelles ? (Source: Le Parisien)


Saviez-vous que des musulmans réclament et obtiennent l'interdiction de la viande non hallal dans les écoles françaises où ils sont majoritaires ?


Saviez-vous que dans l'administration, des musulmans réclament des jours de congés

supplémentaires pour leurs fêtes islamiques ?


Saviez-vous que des musulmans réclament des salles de prières dans nos collèges, nos lycées et nos universités ?


Saviez-vous que des musulmans demandent aux écoles, universités et lieux de travail des horaires aménagés pour leurs cinq prières quotidiennes ?


Saviez-vous que des musulmans réclament une révision de nos livres d'histoire pour y intégrer l'histoire de leur pays et de leur religion ?  (Source : Nouvel Obs)


Saviez-vous que dans nos manuels scolaires, vont être supprimées toutes références à Charles Martel ou autres Jeanne d'Arc, afin de ne pas froisser les français musulmans  ?

 

Saviez-vous que des musulmanes exigent de pouvoir pratiquer des métiers publics (administration, hôpitaux,  écoles, Justice) avec un tchador ?


Saviez-vous que des musulmanes voilées et étudiantes en médecine exigent de ne soigner que des femmes ?  (Source : Le Monde, Le Figaro)


Saviez-vous que des médecins se sont faits tabasser pour avoir soigné des femmes sans le consentement de leurs maris musulmans ? (Source :  Le Monde, Le Figaro)


Saviez-vous que sur bon nombre de collèges français à majorité afro-maghrébine, on trouve les inscriptions 'Morts aux Juifs', 'Mort aux chrétiens ' ou ' Vive Ben Laden' ?


Saviez-vous que lors des manifestations contre la guerre en Irak, certains «pacifistes» musulmans exhibaient des portraits de Ben Laden ou de Saddam? (Source : Les 4 vérités)


Saviez-vous que le sauvageon nommé Djamel qui a brûlé vive la jeune fille, Sohane, s'est vu acclamé dans sa cité du Val de Marne lors de sa venue à la reconstitution des faits ? 

(Source : JT de France 2)


Saviez-vous que les jeunes noirs et musulmans ayant brûlé vif un vigile de race blanche d'un supermarché à Nantes (en 2002) n'éprouvent aucun remord et sont fiers d'eux ? 

(Source : Témoignage de l'avocat)


Saviez-vous qu'un manuel de bonne conduite “le licite et  l'illicite en Islam”, vendu en France depuis 10 ans, explique comment un bon musulman doit frapper sa femme : “avec la main”, “sans fouet” ni “morceau de bois “ et “en épargnant le visage” ?  (Source : l'Express)


Saviez-vous que des milices islamiques patrouillent dans les rues d'Anvers et d'ailleurs pour “surveiller les mauvais flics blancs racistes” et appliquer leur propre loi ?  (Source : Libération)


Saviez-vous que des nouvelles lois vont obliger la police, l'armée et la fonction publique en générale à embaucher en priorité des “jeunes issus de l' immigration” et que 35 entreprises
dont France Télévision, Peugeot ou encore le groupe alimentaire Casino ont signé un contrat de préférence étrangère pour l' embauche de leur personnel ?

(Source :gouvernementale et syndicale).


Saviez-vous que dans des lycées, des musulmanes enfilent  leur manteau avant d'aller au tableau afin de n'éveiller aucune convoitise, que dans des écoles primaires des pères  musulmans refusent que leurs fillettes soient laissées dans la classe d'un instituteur remplaçant l'institutrice, qu'une école a dû organiser un sas, sans fenêtres, pour reconnaître les mères, voilées de la tête au pied, avant de leur rendre leurs enfants ?

(Source : Le Monde 09/07/04)


Saviez-vous que dans des écoles primaires, des élèves sont allés jusqu'à instituer l'usage séparé des deux robinets des toilettes, l'un réservé aux “musulmans”, l' autre aux  “autres” ou qu'un responsable local du culte musulman a demandé de prévoir des vestiaires sépar
és dans les salles de sport, car, selon lui, “un circoncis ne peut se déshabiller à côté d'un impur” ? (Source : Le Monde 09/07/04)


Saviez-vous que les autres communautés religieuses, (juive, hindouiste, bouddhiste, etc.)

n' exigent pas de  revendications équivalentes?




Nous sommes en train de nous faire islamiser par petites touches, lentement mais sûrement !

Ce n'est qu'une question de temps, disent-ils !

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 11:43




Les élèves immigrés sont à la traîne

(27/04/2009)

 

"Aucun autre pays industrialisé ne présente un fossé aussi grand entre les élèves issus de l'immigration et les autres"


BRUXELLES Le niveau scolaire des élèves issus de l'immigration est nettement moins bon que celui des autochtones, et ce tant en Communauté française qu'en Flandre. La tendance est de plus davantage marquée en Belgique qu'ailleurs, rapporte lundi la presse.

Le journal a pu prendre connaissance d'une étude de sociologues de l'ULB qui ont travaillé sous l'égide de la Fondation Roi Baudouin.

L'étude se fonde sur les résultats de la dernière enquête (2006) Pisa de l'OCDE qui mesure certaines performances scolaires des élèves de 15 ans dans 57 pays.

"Aucun autre pays industrialisé ne présente un fossé aussi grand entre les élèves issus de l'immigration et les autres, et les résultats obtenus par les élèves d'origine étrangère sont parmi les plus faibles du monde développé", selon l'étude.





OUI MAIS...BRUXELLES DETIENT LE RECORD DES PRENOMS MUSULMANS DONNES A DES NOUVEAUX-NES CHAQUE ANNEE AVEC...43% !!



C'EST SÛR...LES LENDEMAINS VONT ÊTRE GLORIEUX...

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 11:07

VOILA CE QUE CELA DONNE LORSQUE L'ON A LE COURAGE DE POSER LES VRAIES QUESTIONS...CELLES QUI FÂCHENT !

LES PAYS LES PLUS EXPOSES SONT LES PETITS PAYS PAR L'ETENDUE ET LA DEMOGRAPHIE CAR ILS ARRIVENT PLUS VITE A SATURATION...

 




Notez à quel point les positions des Danois non-musulmans sur la question sont aux antipodes de celles des musulmans : 79% des Danois non-musulmans sont opposés à la restriction de la liberté d’expression, et 78% à l’interdiction de la critique de la religion.

À noter par ailleurs que près de 90% des musulmans voteraient à gauche si des élections se tenaient aujourd’hui.

La gauche symboliserait-elle aujourd’hui la défense de l’obscurantisme religieux et la limitation de la liberté d’expression ?

musulmans danemark



Une nette majorité de musulmans au Danemark
ne veut pas que la religion soit l’objet de critiques selon une étude Copacent. Les musulmans qui ont fait l’objet de cette enquête “Votre voisin musulman” (Din muslimske nabo) se sont vu demander s’il devrait être interdit de critiquer la religion.


55% y étaient favorables
contre 34% qui n’étaient pas d’accord.


Copacent a également posé la même question au reste de la population danoise, et là, 10% ont répondu que la critique de la religion devrait être interdite.


Lorsqu’on leur demande directement si la liberté d’expression devrait être interdite en pareils cas, 66% des musulmans du répondent que oui, à comparer avec les 10% du reste de la population qui pense de la même façon.


Il devrait être interdit de critiquer la religion

Réponse % chez les musulmans % chez les non-musulmans
Tout à fait d’accord 27% 2%
D’accord 28% 8%
Ni d’accord, ni pas d’accord 8% 11%
Pas d’accord 23% 32%
Pas du tout d’accord 11% 46%
Ne sait pas 2% 1%
Refuse de répondre 1% 0%

La liberté d’expression devrait être restreinte dans ces cas

Réponse % chez les musulmans % chez les non-musulmans
Tout à fait d’accord 25% 1%
D’accord 39% 9%
Ni d’accord, ni pas d’accord 10% 10%
Pas d’accord 11% 29%
Pas du tout d’accord 3% 50%
Ne sait pas 11% 0%
Refuse de répondre 2% 0%



Source
: Islam in Europe

Traduction d’extraits Bivouac-ID

Partager cet article
Repost0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 12:06


PRENONS-LES AU MOT...



Un professeur de collège en Seine-Saint-Denis a invité ses élèves, arabes ou noirs pour la plupart, à réfléchir sur l’identité nationale.

“Que ceux qui se sentent français lèvent la main !”


Sur les 30 élèves, 4 bras se tendent… timidement.


Parmi les élèves âgés de 12 à 16 ans, de la 6e à la 3e, un seul Blanc, une Asiatique.


Les autres sont des Maghrébins et des Noirs.

“Je ne suis pas française,
dit Anissa.
Si, de nationalité.” (…)
 

M. Tchicaya considère ses élèves comme “des petits héros” : “Toutes ces questions qu’ils se posent sur eux-mêmes, c’est dingue !”

 

                                          Le Monde (Extraits)

Partager cet article
Repost0
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 15:47


Le sacre de l’obscur


Par François Celier, Ecrivain et Pasteur

Durban II à Genève des 20 à 24 mai 2009



Ces quatre jours vont marquer le monde, par la honte ou l’esprit de résistance.

Il s’agit d’une bataille idéologique mais aussi d’un conflit métaphysique, dans lesquels les pays libres occidentaux qui s’y impliquent y perdront leur âme (comme ce fut le cas à Evian, en avril 1938), mais aussi l’essentiel des Droits Universels donnant sens et valeurs au droit humain de nos démocraties :  la laïcité ; la liberté (y compris de critiquer l’islam, cette problématique majeure de notre temps) ; le droit des femmes (traites, mutilations sexuelles, lapidations, mariages forcés, défaut d’éducation, etc.) ; des minorités chrétiennes en terres d’islam (condamnées à disparaître) ; d’empêcher l’esclavage des populations noires (toujours vendues dans les pays du Moyen-Orient). Etc.

Cette défaite (programmée) devrait procurer aux pays musulmans un formidable outil de chantage juridique sur l’Occident démocratique judéo-chrétien, de même que dans tous les territoires du monde répertoriés infidèles à l’islam.
 
Ce Durban-bis genevois ne peut qu’engendrer plus d’inversion des responsabilités pénales au bénéfice du Droit de la Charia musulmane ; le détournement des outils législatifs contre le racisme, la xénophobie et l’intolérance, ainsi que toutes sortes de discriminations.

Cette Conférence genevoise constituera l’imposture du 21ème siècle des gouvernements occidentaux qui, par égarement et peur latente, vont s’abaisser à s’associer à cette tromperie en la cautionnant par leur présence, favorisant ainsi la montée en puissance des régimes terroristes dissimulés sous les calicots du grand Jihad qui méthodiquement se met en place.
 
Toute la démonstration stratégique de Genève-Durban II a pour objectif sous-jacent la diabolisation d’Israël et l’exaltation de la prééminence de l’Islam sur toutes les religions et démocraties du monde libre.

Dans les coulisses de l’ONU, les pays totalitaires se sont opportunément regroupés autour de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) dans le but d’imposer de nouvelles normes onusiennes ; bâillonner les libertés d’expressions ; déclarer l’illicéité de la laïcité et promouvoir les Non-Droits de l’Homme, selon la Charia d’un avenir islamiste de type moyenâgeux.

Durant ces quatre jours, plusieurs prétendants au Califat mondial vont entrer en lice : Kadhafi, un dictateur-terroriste (virginisé et adoubé par Nicolas Sarkozy) élu membre du Conseil de Sécurité de l’ONU, présidant le Continent noir, devenant ainsi Roi des rois africains ; Mahmoud Hitlerinejad, en quête d’une consécration de prophète messianique du 12ème Imam chîîte ; le Roi d’Arabie Saoudite, régnant sur la gravitation islamique de la Mecque ; ainsi que deux ou trois autres chefs d’Etats musulmans se tenant en affût opportuniste.
 
Par crainte de trop grandes « dérives », quelques pays ont eut le bon sens de boycotter cette conférence ubuesque en la privant de puissants appuis : Israël, les Etats-Unis, l’Australie, le Canada, l’Allemagne, la Hollande, la Pologne et l’Italie.

Quant à la présence de la France et de l’Angleterre, cela n’honorera guère les organisateurs onusiens (qui se sentiront de toute façon humiliés), de même que le pays hôte helvétique.

Pour mémoire, la conférence d’Evian d’avril 1938 ayant échouée, des historiens la surnommèrent « feu vert pour Hitler » et sa folie génocidaire...
 
Convoquée par le président américain Roosevelt dans le but de solutionner le problème des réfugier juifs (des centaines de milliers de juifs voulaient fuir l’Allemagne Nazi et l’Autriche), les 33 nations invitées à en débattre décidèrent « qu’ils ne pouvaient rien y faire », autrement dit « ils s’en lavèrent les mains ». La voie du plus grand criminel de l’Histoire était ouverte puisque les nations du monde ne se souciaient pas des juifs et que personne ne l’empêcherait d’exécuter son plan d’exterminateur diabolique.

De même, de nos jours, Mahmoud Hitlerimejad attend lui aussi son « feu vert » nazislamiste, dans le but revendiqué d’atomiser Israël et l’éradiquer du monde.

Oubliant les ratages de 1938, les organisateurs de Durban II genevois ont à cœur de s’en distinguer par de futures atrocités.
 
Selon « l’axe du mal » qui les anime, ils espèrent amplifier leur félonie dans la perspective d’une solution finale du peuple juif et d’Israël, une démocratie exemplaire embarrassante.

La Conférence genevoise des Nations (dés) Unies sur le racisme, avant même ses attendus péremptoires, va libérer un flot de haine contre les juifs et leurs petit bout de terre israélien.

L’Histoire se répétant soixante dix ans après Evian-les-bains, du mardi 21 avril 1938, Genève 2009 devrait s’engager plus profondément dans la contestation de Dieu et de ses témoins judéo-chrétiens.
 
Cette Conférence s’apprête à promouvoir, par un antisionisme irrationnel, la forme de racisme la plus féroce : celle de l’antisémitisme.
 
C’est alors qu’il convient de rappeler aux ignorants que le Dieu d’Israël est le Premier des Sionistes. Que le monde y prenne garde !

Selon le principe d’une licitation à plus grande échelle, la Conférence genevoise s’appliquera, ouvertement ou subtilement, à amplifier les dérives de Durban I d’avril 2001. Il faut se souvenir que tout s’y déroula sous le regard de Dieu... Etrangement, quelques jours plus tard eut lieu un certain 11 septembre 2001. Horrifié, le monde entier assista en direct, à New York et à Washington, à la violence destructrice de tous ceux qui aspiraient à la destruction d’Israël, en blessant mortellement son allié américain.

Ce fut ce jour-là que se révéla au monde un masque hideux : celui de l’islamisme radical, c’est-à-dire, littéralement coranique et mahométan.

L’esprit de 1938, qui fut celui de la trahison des valeurs occidentales des Droits de l’Homme de 1948 fondés sur le judéo-christianisme, gagne les esprits des dirigeants du monde libre actuel, et pas seulement sur les bords du Lac de Genève.
 
La Suisse accepta d’accueillir la conférence de 1938 pour ne pas froisser Hitler. Cette conférence d’Evian convoquée par le président Roosevelt devrait inciter le nouveau Président américain Hussein Obama à se démarquer des pays arabes qui préconisent la destruction des juifs et d’Israël.
 
Mais Hussein Obama risque de se trouve en « délicatesse » à leur endroit…

Ne serait-il pas un apostat de l’islam de sa jeunesse pour nombre de mollahs sourcilleux ou radicaux ?

Risquerait-il de ce fait la peine de mort par une fatwah ?

Par ailleurs, pourquoi s’est-il incliné devant le roi d’Arabie Saoudite, montrant par ce geste une forme d’allégeance inattendue pour un homme se disant chrétien ?

Au temps de Roosevelt, les américains vinrent libérer l’Europe de la tyrannie des Nazis...
L’enchanteur charismatique Hussein Obama inclinera-t-il pour les démocraties occidentales agressées par l’islam radical ? Se lavera-t-il les mains si demain Mahmoud Hitlerinejad lançait sa bombe atomique sur Israël ? Beaucoup de voix s’élèvent à Washington pour que la nouvelle Administration ne soit pas celle de la trahison et qu’elle soutienne Israël et le peuple juif.
Ce dernier représente l’éclaireur ontologique de l’humanité.

Les 20 à 24 avril 2009 sont quatre jours de honte pour les pays libres qui participent à cette mascarade onusienne (injustifiables en mémoire des tragédies de l’Histoire). Prions qu’ils ne signent pas la rémission de la liberté de penser, et de dire s’il le faut : NON à l´hypocrisie internationale, aux médias serviles, au terrorisme, au racisme, aux pendaisons iraniennes, aux massacres en divers pays, aux lapidations et autres violations des droits de l´homme que cette Conférence genevoise devrait dénoncer, alors qu’elle va pourtant les encenser.


PS : Ce 21 avril 2009 à lieu à Evian « la journée de commémoration de la Shoah de 1938 ». Plutôt que d’aller se compromettre à Genève, la France, l’Angleterre, l’Espagne et autres pays européens auraient mieux fait de s’y rendre.


Partager cet article
Repost0