Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 14:59

 

 

L’appel à l’Amour universel de Robert Hossein exclut le peuple Juif à nouveau proclamé déicide au terme d’un réquisitoire sans nuances…

 

Samedi 13 août 2011, la chaîne France 3 retransmettait la vision de Robert Hossein sur les divers épisodes des Evangiles, vision mise dans la bouche de la Vierge Marie dans le cadre de ses apparitions à la petite bergère Bernadette Soubirous.

 

Certes, le degré d’inculture en matière religieuse – mais pas seulement -  est tel en France qu’une petite piqûre de rappel ne paraissait pas inutile !

 

De plus, le cadre de la ville de Lourdes à l’occasion du pèlerinage de l’Assomption était des plus judicieux.

 

Bravo donc !

 

Mais là où, le problème devient épineux c’est lorsque l’on aborde les conditions et les motifs de la condamnation du Christ.

 

Le Concile Vatican II avait enfin fait justice de l’accusation perfide de déicide portée à l’encontre du peuple Juif depuis deux mille ans, accusation à la source d’un antisémitisme virulent dont la Shoa fût le point d’orgue

 

Enfin, grâce à Jean-Paul II, il était fait justice d’une accusation mortifère dont l’origine, très prosaïque, n’était autre que la construction de soi sur la dépouille supposée de l’autre.

 

Pourtant, malgré tout, certains restent obstinément accrochés à cette saga permettant de vouer l’autre aux gémonies !

 

Les desseins politiques n’en sont, bien sûr, que fort peu absents !

 

Ainsi, sous la plume de Hossein, alors que les Romains règnent en maîtres sur la Judée et ont droit de vie et de mort sur tout habitant qui s’élèverait contre la toute-puissance de Rome, ce que fait Jésus en s’opposant à l’ordre établi tant civil que religieux, l’on voit un Proconsul en la personne de Ponce-Pilate vouloir absoudre et relâcher Jésus qui a été présenté à son tribunal par Hérode et ses gardes.

 

Mais le peuple Juif à qui l’on demande qui de Barrabas ou de Jésus faut-il libérer répond « Barrabas » !...


Of course…histoire d’en rajouter une couche !

 

Les soldats romains sont présentés, eux, avec des tuniques châtoyantes alors que les gardes juifs d’Hérode, le roi de Judée, ceux qui vont s’emparer de Jésus, selon la présentation hosseiniéne, sont noirs et inspirent spontanément le rejet et la crainte la plus vive.

 

Ici, c’est Hérode, et Hérode seul, qui veut la mort de Jésus et ce, à la demande des Pharisiens mais celui-ci ne peut la mettre à exécution car, dans la Judée sous domination romaine, il n’a pas le droit de vie et de mort !

 

Il doit donc passer par les Romains et donc par Ponce-Pilate, lequel ne s’en lave même pas les mains mais veut bel et bien le libérer !

 

Il demande alors l’avis du peuple juif qui refuse, selon la saga revue et corrigée du sieur Hossein, le faussaire évang… euh ! diabolique, peuple juif qui demande même sa crucifixion, pourtant moyen de mise à mort spécifiquement romain !...

 

Lorsque la condamnation tombe, « le chœur des vierges » en fond sonore n’est autre qu’un chant yiddish…

 

Tout est donc faussement présenté comme une condamnation à mort décrétée par les Juifs et exécutée par les Romains, contraints et forcés, qui n’apparaissent que comme des instruments !

 

Cette présentation perfide et contraire aux faits enfin reconnus par le Concile Vatican II est le témoignage de l’activisme virulent de Hossein en matière d’antisémitisme.

 

Le but politique en est clair, après la Shoa, relançons le nouvel antisémitisme, celui qui délégitimera Israël et la boucle sera ainsi bouclée !...

 

Ah ! Au fait ! d’où cet impécunieux permanent a-t-il bien pu sortir les 5 millions d’euros pour une seule représentation et gratuite de surcroît ?...

 

Représentation effectivement unique et gratuite mais retransmise dans son intégralité et enregistrée et donc vitrine du renouveau antisémite chrétien ne serait-ce que pour ne pas laisser tout seul l’antisémitisme coranique primaire musulman et le grossier négationnisme iranien…

 

Alors, mon bon Robert, pour qui roules-tu ?!

 

Même question à Alain Decaux, auteur de cette Passion sélective et "adaptée"...

 


 

 


 

 

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 15:16

 

 

Tout ce qu’on ne vous a pas dit sur H. Ghesquière et S. Taponier...

dimanche 31 juillet 2011

 

 

Il faut un peu rétablir la vérité.... Le 30 décembre 2009, deux militants de gauche, accessoirement journalistes à France 3, se rendent sans protection dans une zone à risque contrôlée par les talibans, pour "assurer les talibans de la compréhension et du soutien de la presse et de la gauche française dans leur lutte". C’est le scandale médiatique que dénonce le Général de division D. Roudeillac, Saint Cyrien, commandeur de la Légion d’Honneur et de l’Ordre National du Mérite, autour de la capture des journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier.

"LES DEUX JOURNALISTES DE France 3 N’ÉTAIENT PAS EN REPORTAGE QUAND ILS ONT ÉTÉ ENLEVÉS. LEUR AVION LES ATTENDAIT, LE REPORTAGE ÉTAIT TERMINE !" hurle le général dont le témoignage a été censuré par l’AFP et par l’ensemble des médias.

"Les deux "touristes" farfelus irresponsables sont partis faire du militantisme politique à titre personnel dans les montagnes Afghanes, de leur propre initiative, une fois leur reportage avec l’armée terminé !! ajoute Gérard Liebenguth, Président Amicale Nationale du 22°BCA et des Troupes de Montagne. Gérard Liebenguth : "Et pendant ce temps les médias nous bassinent sans arrêt avec leurs deux abrutis prisonniers volontaires à qui les professionnels sur place avaient vivement conseillé de ne pas aller dans les montagnes afghanes." Gérard Liebenguth : "Une initiative, qui plus est, totalement personnelle et irresponsable, puisque prise après leur reportage réalisé (et non dans l’exercice de leur travail donc, comme le déclarent abusivement leurs collègues de France 3 et des JT (en toute désinformation délibérée)".

L’Elysée était parfaitement informée de la faute coupable des deux gauchistes. Le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, a critiqué leur "imprudence coupable", tandis le chef d’état-major des armées, Jean-Louis Georgelin, très irrité de devoir engager la sécurité de ses troupes pour les deux irresponsables couverts par les médias, annonce au micro d’Europe 1 le coût des opérations de recherche. "Nous avons déjà dépensé plus de 10 millions d’euros dans cette affaire". "Je donne le chiffre parce que j’appelle à la responsabilité des uns et des autres". On sent, dans sa déclaration, qu’il brûle de lâcher le morceau. Contraint par sa hiérarchie, il ne pourra en dire plus. Il ne pourra pas dire que les deux hommes n’étaient pas les journalistes en opération qu’on nous a présenté au moment de l’enlèvement, mais "ces deux personnages".

Gérard Liebenguth, lui, met les pieds dans le plat, et raconte. (Vous remarquerez que Mediapart, grand défenseur de la liberté d’expression à géométrie variable, si prompt à dénoncer les "affaires" du gouvernement, est resté bien silencieux, ainsi que l’ensemble du métier - corporatisme de la presse oblige). Gérard Liebenguth : "(c’était une) excursion perso, au lieu de reprendre leur avion prévu, en préférant prendre des pseudos guides, plus cupides que compétents, au lieu de ceux, plus éprouvés et surs, que leur avait fournis l’armée. Excursion politique et non journalistique, puisque au seul motif idéologique gauchiste qu’ils avaient manifesté.

Une irresponsabilité qui a déjà coûté fort cher en recherches sur place, avec la mise en danger de militaires et équipages d’aéronefs ayant effectué des recherches en zone à risques les jours qui ont suivi leur disparition, comme déjà rapporté par des éléments de l’armée de l’air sur place, ayant du participer aux recherches de ces imbéciles irresponsables !!" Général (2S) Roudeillac : "Je crois que cet incident mériterait d’être porté à la connaissance du plus grand nombre.

Malheur à celui qui montre du doigt la partialité des médias !!"

 

 

JForum.fr

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 17:20

 

 

Françaises, Français, mes chers Compatriotes,

 

  
 

Lorsque je fais Le bilan du temps écoulé, que je passe en revue tous les événements qui se sont produits et les transformations que j
'ai tenté d'apporter à notre société depuis mon élection (je vous rappelle que c'est vous qui m'avez élu en mai 2007), je me dis que les Français sont d'éternels insatisfaits et que, quoi qu'on fasse, il y a toujours 50 % de mécontents, le reste n'étant pas plus heureux non plus. 
 
Même si j'ai parfois, comme les autres gouvernements, un peu dérapé j'ai voulu que notre pays entre dans la modernité.
 

 
Alors, Carla et moi avons décidé de vous offrir le plus beau cadeau que vous semblez appeler de tous vos vœux.
 

Je vous présente ici ma démission de Président de la République Française et j'ai décidé de partir au bout du  monde avec Carla et toute ma petite famille, notre «bling bling» qui vous fait tellement rigoler, ma Breitling à 58 000 euros, et tout le reste
. 

Je vais vendre mon magnifique appartement de Neuilly-sur-Seine que vous aimeriez bien posséder, et je vais vivre avec l'argent qu'il me rapportera ainsi qu'avec les retraites que je vais toucher de toutes mes précédentes fonctions... tant que les caisses pourront payer.
 

Nous bronzerons nos corps de riches sur les yachts de Vincent (Bolloré), nous irons visiter à nouveau les pyramides en compagnie de notre ami le Roi du Maroc, et ainsi nous n'aurons plus à subir vos éternelles jérémiades. 
 

Je n'aurai plus à m'occuper de tous ces connards d'étudiants encapuchonnés, qui pensent à la retraite avant de penser à travailler, et qui sont toujours prêts à casser du CRS ainsi que du ministre de l'Education, quel qu'il soit. 

Je n'aurai plus à serrer la main de tous ces guignols de syndicalistes de merde qui font chier tous les Français avec leurs grèves à répétition, malgré leurs seulement 7% de représentativité, malgré les très gras salaires de syndicalistes qu'ils encaissent, et qui croient avoir la solution à tous les problèmes actuels en appliquant à la France les principes qui ont mené l'URSS à sa perte et son peuple à la famine et la misère, ceux qui refusent de participer, au nom d'un sectarisme archaïque et d'avantages acquis et pour beaucoup obsolètes, ce qui contribue à appauvrir un peu plus le pays. 
 
Je ne verrai plus les tronches de cake des socialistes toujours prêts à défendre les sans-abris, mais qui eux, les  pauvres, habitent Place des Vosges et dans le septième arrondissement, qui défendent la diversité et le multiculturalisme, mais qui envoient leurs enfants dans des écoles d'élites ou les seuls musulmans sont les rejetons d'ambassadeurs et d'hommes d'États.
 
Je n
'aurai plus à m'emmerder avec des diplomates chinois constipés par leur riz mélaminé, ni avec des islamistes  barbus qui détruisent les églises dans leurs pays pendant qu'ils réclament des mosquées chez nous, qui sont assez cons pour se faire sauter au nom de l'islam et d'un prophète, dont Ataturk disait que " l'islam est la théologie absurde d'un bédouin immoral ".
 
Fini, de me laisser emmerder par tous ces "penseurs" qui veulent faire croire aux français que notre pays est une dictature, un pays où la police est prête à casser de l
'immigré, et qui ne sont pas foutus de voir que si les immigrés ne semblent pas être pressés de retourner chez eux, c'est parce que là bas, la police les massacreraient pour de bon, s'ils osaient brû ler une seule voiture.
 
Fini de me laisser emmerder par ceux qui prétendent que la déferlante du tiers monde est une chance pour la France, mais qui gueulent que les flics ne sont jamais là quand on a besoin d'eux, dès qu
'un "immigré" touche à leur bagnole ou pique le portable de leur fils.
 
Fini, les grèves de la SNCF et de la RATP, déclenchées par des mecs qui sont chouchoutés comme s'ils fourraient encore du charbon dans des locomotives à vapeur, qui font un caca nerveux dès qu'on leur demande une minute de travail supplémentaire, payée double en plus, mais qui voyagent gratuitement sur toutes les lignes, toute l
'année, et même pendant les vacances.
 
Bon débarras de ces fonctionnaires qui fonctionnent à l'envers et qui trouvent le moyen, en étant deux fois plus nombreux par habitant qu'aux États-Unis ou qu'en Allemagne, sans parler du Japon, de fournir un service trois fois plus mauvais (c'est vous qui le dites)

 

Terminé, les journalistes qui passent leur temps à critiquer mon train de vie, et qui voudraient bien avoir le même, mais qui sont tout heureux quand je les emmène se balader aux quatre coins du monde, aux frais du contribuable.
 
Ras le bol de ces bras cassés de l'équipe de France qui se prennent pour le nombril du monde, qui crachent sur la France en coulisse, et qui ne sont même pas foutus de gagner des matchs pour justifier des énormes salaires qu'on leur sert.   

 

Alors je pars et je vous laisse dans la merde que vous avez vous-mêmes créée.

Débrouillez vous avec Aubry (mariée à un islamiste, ça promet!), avec la CGT, avec le Parti Communiste aux mains ensanglantées de plus cent millions de morts et qu'on n'ose même pas interdire, avec la Fédération des Parents d
'Elèves qui s'intéresse plus à défendre l'idéologie gauchiste, les enseignants, que leurs propres enfants, avec le nucléaire qui pourtant nous sauve un peu de la panade, avec les heures sup. que vous avez volées parce que pendant les heures payées vous avez tiré au flanc, avec le chômage qui incite à tout, sauf à retrouver du travail, avec la retraite à 55 ans, avec le sida, EDF GDF, le Dalaï-Lama, BHL et Fabius, et tant pis pour Canteloup et  Ruquier.
 

Arrangez-vous avec la hausse du pétrole qui va bientôt repartir, avec la récession, la vraie, qui n'est pas prête de se terminer, tandis que des pays moins cons que vous sont en plein boum économique. Vous qui avez voulu être plus malins que les autres, qui avez cru que vous alliez pouvoir placer votre argent mieux que votre voisin de palier, et qui, aujourd'hui demandez à l' Etat de prendre en charge vos pertes en les déduisant de vos impôts. Quand est ce que vous comprendrez que l'Etat, c'est pas votre maman ?
 
Demandez aux socialistes, demandez à Ségolène Royal, Madame «je-sais-tout-sur-tout-et-vous-offrirai-la-belle-vie-si-vous-votez-pour-moi» et son «Désir d
'Avenir», définitivement embourbé dans un passé sans espoir. Qui, en passant, touche un tas d'allocations familiales malgré ses énormes revenus et confie l'éducation de ses enfants à une nounou que vous payez avec vos impôts.
 
Réclamez lui, au maire de Paris dit "Bertrand l
'embrayage" (embrayage = pédale de gauche), qu'il libère la profession de chauffeur de taxis afin que l'on puisse enfin trouver des taxis à tous les coins de rue, à toute heure du jour et de la nuit, et pour cinq euros la course, comme à New York ou à Berlin, puisqu'il a rendu les routes impraticables. Demandez qu'il supprime cet escroquerie obligatoire qu'est le service à 15% dans les cafés et les restaurants, quand on vous sert avec la soupe à la grimace.
 
Demandez leur de vous faire travailler moins pour gagner plus, car on dirait bien que vous n'avez pas encore compris que les trente cinq heures vous ont gravement appauvri, et que nos concurrents s'en frottent encore les mains. 
 
Demandez leur de rétablir un peu de démocratie dans notre horrible pays, demandez leur de combler vos fins de mois difficiles, et de vous payer vos prochaines vacances à Mayotte (tiens ! j'avais oublié les assistés des DOM-TOM).
 
Demandez leur par la même occasion de prendre leur argent aux riches pour le donner aux pauvres - que vous êtes forcément - alors que vous voudriez bien devenir riches.
 
Et quand les riches seront pauvres et qu'ils ne vous donneront plus de travail, que votre futur super idéal gouvernement ne saura plus à qui prendre l'argent, moi je serai LOIN et HEUREUX, sans vous bien sûr, vous qui avez souhaité mon départ avec tant de ferveur.
 
Ainsi, Françaises, Français, mes chers Compatriotes, je vous laisse à vos grèves pour la retraite, à vos fantasmes d'enfants gâtés qui ridiculisent la France (vous me direz que, depuis la coupe du monde, on a atteint le fond) et je vous souhaite tout l
'avenir de merde que vous avez bien cherché, et  que vous êtes en train d'atteindre.
 

Carla et moi vous em...brassons.


Partager cet article
Repost0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 18:24

 

 

Bien-pensance : nf. Morale officielle imposée et autoproclamée par un carcan intellectuel minoritaire dont la légitimité ne repose que sur le pouvoir qu’elle s’est elle-même octroyé. Syn. Prêt-à-penser, politiquement correct, terrorisme intellectuel, dictature de la pensée unique.

 

 

Antiracisme : nm. Théorie manichéenne selon laquelle il n’existe que deux catégories de personnes, les défenseurs et les ennemis de cette théorie : les gentils partisans de l’amour et de la paix, et les méchants français de souche racistes par essence et par naissance. Syn. Socialisme, bien-pensance.

Partager cet article
Repost0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 15:20

 

« La politique d’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec la politique d’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une politique relativement inoffensive… » (NDLR: Aprés pareille affirmation est-il nécessaire de continuer ?...)

 

« Hamas, cette espèce de monstre … parce qu’il a envoyé des roquettes ! Il faut se dire que les roquettes du Hamas, c’est plutôt pour les enfants… Non, c’est méchant, mais comme dégâts cela n’a aucun rapport avec les dégâts de l’armée israélienne. Ce sont quelques enfants qui ont été obligés d’aller très vite dans les arbres. Triste pour eux, parce qu’ils auraient préféré aller à l’école. » (NDLR: L'intention des lanceurs de roquettes du Hamas était probablement d'adresser des friandises...)

 

« La bande de Gaza, elle a été enfermée dans ce que l’on peut appeler une « prison à ciel ouvert ».

 

L’opération « Plomb durci », de décembre 2008 à janvier 2009, a été une succession de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. La manière dont l’armée israélienne s’est comportée est absolument scandaleuse. »

 

« Je partage les conclusions du juge sud-africain. Que des Juifs puissent perpétrer eux-mêmes des crimes de guerre, c’est insupportable. » (NDLR: lequel juge n'est plus tout à fait d'accord avec lui-même...)

 

« Il reste un Etat sans légitimité avec un peuplement scindé, comportant des Juifs maîtres et des Palestiniens voués à un régime de non-droit »

 

« On ne peut qu’être scandalisé par l’absence de toute sanction à l’égard d’un Etat – un gouvernement intérimaire – celui d’Israël, massacrant des enfants palestiniens. »

 

Ces paroles vous choquent ? Vous vous demandez qui est l’auteur de ces paroles si révélatrices du fond de sa pensée ?

 

Nul autre que celui qu’on appelle « l’homme de paix », j’ai nommé le célèbre Stéphane Hessel.


Et ce n’est là qu’un mince échantillon du genre de propos qu’il tient. Et il est nominé pour le Prix Nobel de la paix !

 

 

COMBIEN A T-IL ETE PAYE POUR SE DESHONORER DE LA SORTE ?!

 

 

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 12:23

 

 

"Ce matin, je vais vous parler théâtre.

Il y a en ce moment à Paris une pièce de boulevard extraordinaire !!! Ça s'appelle "Panique à l'Élysée", l'action se déroule de nos jours, et l'auteur a imaginé un gouvernement totalement corrompu, pourri jusqu'à la moelle. Alors tout est exagéré évidemment, c'est le principe du vaudeville, on grossit le trait, pour provoquer le rire.

Alors là où l'idée est géniale, c'est que ça se passe en période de crise, le pays est en récession, y'a des milliers de chômeurs, le premier ministre demande au peuple de se serrer la ceinture… Et à côté de tout ça, tous les ministres et secrétaires d'état se gavent comme des porcs sans le moindre état d'âme. Il y a un côté "les Nouveaux Monstres" de Dino Risi.

 

Par exemple vous avez un secrétaire d'État, un certain Mr BLANC : Il s'offre 12000 euros de cigares, tous les mois il envoie son chauffeur les acheter et c'est le contribuable qui paye ! Et quand il sent qu'il va se faire gauler, parce qu'un journal satirique va sortir l'affaire, il rembourse 3000 euros, c'est une vraie crapule !

Vous en avez un autre, JOYANDET, comme ça lui casse les pieds de prendre un avion de ligne comme un vulgaire plouc, il loue un jet privé, 116500 € l'aller-retour ; Hi hi hi, il s'en fout, c'est pas son fric ! Et le plus drôle - ahhhh, les personnages sont d'un cynisme absolu !
C'est qu'il y va pour animer une conférence sur la reconstruction d'Haïti ! Alors vous me direz, en matière de reconstruction, il en connaît un rayon, parce que y'a un moment, dans la pièce, où il truque un permis de construire pour agrandir sa villa dans une zone hyper protégée. Comme les gars sont jamais punis, jamais renvoyés, à chaque fois qu'ils se font gauler, 2 mois plus tard, ils recommencent, ils sont persuadés d'être intouchables !

 

Leur chef, alors leur chef, il laisse faire, c'est un petit nerveux, qui a des problèmes de couple, il vit avec un ancien mannequin plus ou moins chanteuse. Il ne pense qu'à sa réélection !

Alors ce qui est génial, c'est qu'il y en a pas un pour sauver l'autre ! Même ceux qui ont l'air purs au début, investis d'une mission, tu t'aperçois qu'ils sont pourris !

A un moment vous avez une mademoiselle BOUTIN qui arrive. Alors elle c'est la bonne fille, c'est la rondeur comique, et pis elle a un p'tit côté catho, petite soeur des pauvres. Tu t'dis : bon, c'est l'honnêteté sur Terre, jamais elle détournera un centime, et paf, tu découvres qu'elle est payée 9500 euros pour réfléchir ! Alors vers la fin y'a un gars qui lui dit : "Mme Boutin, heureusement que vous n'fumez pas pour réfléchir ! Avec 9500 € par mois, vous ne pourriez jamais vous offrir 12000 euros de cigares comme M. Blanc".
 
Ah ah ah, oh, eh, on rigole vachement !!! Non, c'est très très bien vu cette pièce, parce que dans leur vie privée, les ministres, les secrétaires d'État, ils font exactement le contraire de ce pourquoi ils ont été nommés !

Par exemple, le ministre de l'Intérieur, un certain BRICE, il fait des vannes racistes hyper lourdingues ! Alors qu'il devrait rassembler les communautés. La secrétaire d'État à la Ville , FADELA quelque chose, alors qu'elle doit résoudre le problème du logement en banlieue, elle file un appartement de fonction à sa famille !

Et tout est comme ça, hi hi, tout est comme ça !!!

A un moment vous avez un grand mec, sinistre, une tête de curé, Woerth qu'il s'appelle. Quand il était ministre du Budget, il a fait rentré sa femme au service d'une riche héritière pour gérer sa fiscalité, une Madame B... Et t'apprends qu'elle possède une île aux Seychelles, non déclarée aux impôts, et plusieurs comptes en Suisse !... Là, j'ai décroché. Non, j'ai décroché, c'était trop énorme. Même un vaudeville faut que ça reste plausible !!! Vous pouvez pas avoir d'un côté un ministre du Budget qui dit : "il faut rapatrier l'argent des français planqués en Suisse, j'ai une liste de 3000 noms, ceux qui s'dénoncent pas, ça va chier ! " et de l'autre côté sa propre femme qui gère l'argent suisse d'une riche contribuable française !!!…
C'est pas une pièce sur la Mafia ! On n'est pas chez Berlusconi !

Sinon la grande force de cette pièce, son point fort, c'est que l'intrigue se passe pendant un Mondial de foot. Et notre équipe nationale est une allégorie du gouvernement : nulle, prétentieuse, hautaine, et je-m'en-foutiste ! C'est une équipe de privilégiés, ils ont une vie de rêve, des tas d'avantages, et au lieu de montrer l'exemple, d'être proches des gens, humains, ils se conduisent avec un cynisme et un dédain incroyables.

C'est une pièce très noire. Très noire et qui fait froid dans le dos. Finalement c'est pas un vaudeville, c'est une tragédie."


Stéphane Guillon

 

 

 

Un p'tit oubli... Christian Estrosi a aussi pris un jet privé pour aller déguster un café à New York avec Nicolas...

 

Coût pour le contribuable: 8 500 euros !

 

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 16:01

 

 

 

Au 7e jour alors que Dieu avait créé le monde.
Il décida de créer les peuples, assisté du bon Saint-Pierre.
Il se mit à la tâche et créa les peuples avec leurs qualités.
Il dit:
- Ceux-là seront Suisses : économes et financiers avisés.
- Ceux-là seront Canadiens : résistants et bon vivants.
- Ceux-là seront Allemands : rigoureux et excellents techniciens.
- Ceux-là seront Américains : puissants et grands libérateurs. Etc .....
 
Vint enfin le tour des Français, il restait à Dieu 3 qualités:
Intelligence, honnêteté et socialisme.
Dieu dans sa grande bonté décida de les donner toutes les 3 aux Français
  
- 'Hé là' objecta St-Pierre :
- 'Vous êtes injuste Dieu, vous donnez trois qualités au lieu de deux aux Français.'
- 'Non' répond Dieu, ' Je t'explique :
- Les Français veulent toujours plus que les autres, donc Je leur donne trois qualités...
Mais ils ne pourront en exploiter que deux à la fois!'
 
Et c'est pour cela qu'en France,
si on est intelligent et honnête, on n'est pas socialiste,
si on est intelligent et socialiste, on n'est pas honnête,
si on est honnête et socialiste, on n'est pas intelligent !....

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 18:26

 

 

Les Arabes désirent-ils vraiment la paix ?

 

Par Moudar Zahran, chercheur à l'Université du Bedfordshire, Jordanien d'origine palestinienne.

 

Paru dans le Jerusalem Post du 17 octobre 2010

 

Traduit par Albert Soued, http://soued.chez.com  pour www.nuitdorient.com

 

De nombreux pays du Moyen Orient ont construit leur prééminence politique sur le conflit palestino-israélien. Est-ce que la paix est dans leur intérêt ?

 

Les pays de la Ligue arabe ont annoncé leur soutien à l'appel du président de l'Autorité Palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, pour un gel complet des constructions dans les implantations juives de Judée Samarie avant que les négociations ne reprennent. Cette décision ne signifie pas que ces pays soutiennent M Abbas, car la demande de gel a toujours été une revendication arabe et non palestinienne. Récemment encore, Abdallah II, roi de Jordanie, s'est adressé aux Nations Unies pour dire que les implantations juives constituaient une "une menace majeure" pour des pourparlers de paix et pourraient mener en fait à une guerre.

 

Ce point de vue a toujours été promu avec force par les médias des pays arabes, contrôlés par le gouvernement, et ce n'est pas la 1ère fois que les pays arabes s'empressent de créer des obstacles imaginaires au processus de paix. Il existe un historique de toutes les embûches créées artificiellement pour empêcher leurs frères palestiniens d'avoir un Etat à eux. Remontons en 1947 lorsque la Ligue Arabe a rejeté la résolution 181 de l'Onu, qui créait un état arabe pour les Palestiniens et un état Juif, côte à côte.

 

Malgré son dogmatisme, Yasser Arafat, prédécesseur de M Abbas a subi de fortes pressions de la part d'états arabes s'opposant à toute paix. Après sa mort, certains de ses conseillers ont dévoilé que les interférences arabes ont joué un rôle important dans le manque de souplesse d'Arafat sur des sujets comme Jérusalem et le "droit au retour". Aujourd'hui les rodomontades arabes sur les implantations juives ne sont que l'épisode le plus récent d'un vieux tour, cherchant à monter les extrêmes, des deux côtés -- Palestinien et Israélien -- contre les modérés. Comme tous les problèmes dont devenus des "lignes rouges" ou "des droits arabes sacrés", il est difficile à l'AP de négocier l'un ou l'autre en toute liberté.

 

Certains pays arabes sont devenus des experts dans ce jeu, pressant les dirigeants arabes à mettre la barre très haut, à faire des demandes de concessions extrêmes aux Israéliens pour saboter tout processus de paix. L'influence arabe ne se limite pas à M Abbas, car le lobby arabe aux Etats-Unis dépasse de loin le lobby pro-israélien. Et cette dynamique arabe en action empêchera tout accord de paix. Quels en sont en fait les motifs ?

 

Plusieurs pays arabes ont beaucoup gagné en hégémonie politique du fait du conflit Palestino-israélien. Le paradoxe "pas de paix et pas de guerre" est devenu un refuge politique pour d'autres pays, à tel point que toute paix même provisoire est devenue une chimère. Ceci explique pourquoi l'Egypte, l'Arabie saoudite et le Qatar ont soutenu le processus de paix, car ces pays ont une véritable présence politique dans la région. La voie de la paix est dans leur intérêt politique et les sert. Ce qui n'est pas le cas d'autres pays arabes (ou islamiques).

 

Les pays arabes qui ont accueilli des réfugiés palestiniens ne les ont pas intégrés dans leur nation et les appellent encore "réfugiés", même si ceux-ci constituent une majorité de citoyens. De plus ils reçoivent une aide internationale substantielle pour ces dits réfugiés. Et toute paix mettrait fin à ces avantages financiers et à ces privilèges économiques. De plus les pays voisins d'Israël réalisent qu'un état palestinien cherchera naturellement un exutoire démographique et géographique, ce qui constitue une menace pour ces régimes arabes précaires, et pour leurs classes dirigeantes.

 

Ces pays arabes qui font du "lobbying" contre la paix en incitant les Palestiniens à prendre les positions les plus extrêmes mettent en danger la stabilité de la région et même du monde. Les pays arabes qui prétendent être des alliés des Etats-Unis et en paix avec Israël devraient faire savoir officiellement que la paix nécessite des sacrifices de toutes les parties, y compris des états arabes eux-mêmes, sur des sujets délicats comme la présence de Palestiniens en pays arabe, les implantations de Judée Samarie, Jérusalem. S'ils ne veulent pas le faire qu'au moins ils s'abstiennent de saboter toute tentative de paix, à travers la propagande de leurs médias.

 

Un proverbe arabe dit: "Que Dieu me sauve de mes amis d'abord, ensuite de mes ennemis".

 

Quand les pourparlers reprendront, Israël et l'AP devraient faire attention, en écoutant leurs "amis" arabes.

 

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 13:04

 

 

 

 

                                                                   Le 17 octobre 2010.

 

 

 

Monsieur le Président,

 

 

 

J’ai pris la « mauvaise » habitude de m’adresser directement à vous car naviguant depuis longtemps sur le Net, j’ai une bonne approche des différents sentiments qui y sont exposés.

 

 

1-    LA RETRAITE :

 

Si vous reculez, c’en est fini de votre réélection en 2012.

 

 

2-    LA COMMISSION EUROPEENNE :

 

Pourquoi ne pas utiliser le différend survenu avec cette institution représentée par des gens que nous ne connaissons pas et que nous n’avons pas élus pour imposer une « pause » dans notre coopération communautaire.

 

Un droit de retrait donc qui nous permettrait de mettre de l’ordre chez nous car il en est grand temps sauf à ce que cela soit imposé par la rue.

 

Durant cette pause, tous les accords communautaires seraient suspendus au bénéfice de l’intérêt immédiat du pays en matière de frontières, de droits de douane et de traitement des étrangers.

 

Durée un à deux ans.

 

 

3-    RETRAIT DE NATIONALITE :

 

Il va falloir que nous ayons très rapidement un bon millier de retraits sauf à justifier la critique des effets d’annonce.

 

Que deviennent les ex-Français ?

 

Ils ne peuvent rester sur le territoire national !

 

 

4-    PREMIER MINISTRE :

 

Pourquoi ne pas prendre Philippe de Villiers pour attirer la droite républicaine, celle située à la droite de l’UMP et à la gauche du FN en sachant qu'ainsi vous attirerez 80% de l’électorat FN.

 

Avec tout mon respect.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 13:11

Voilà le slogan de ces jeunes manipulés par leurs professeurs et élevés dans l'idée que l'Etat leur doit tout !

 

Eh oui !   Benêts vous allez travailler pour gagner votre croûte et celle de votre famille...

 

L'Etat faisant chauffer la planche à billets en volant les économies de toute une vie...c'est  F- I - N - I ...

 

Vous allez même devoir défendre votre pays, ses valeurs et son patrimoine culturel et architectural contre l'invasion qui voudrait vous réduire en esclavage...

 

Eh oui !...  Petits connards paresseux, vous avez du pain sur la planche jusqu'à votre retraite qui se fera à 70 ans, pour vous !

Partager cet article
Repost0