Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 17:41

Des chiffres !

 

 


Il vaut mieux parfois une poignée de chiffres plutôt que de longs discours, à vous de juger : 

 

 

 ALLEMAGNE  > >  « Près de la moitié des actes violents des moins de 21 ans sont commis par des personnes issues de l’immigration. Nous ne pouvons pas nous taire ». Angela Merkel, chancelière allemande  

 

NORVEGE  100% des viols qui ont donné lieu à une plainte en 2008 à Oslo l’ont été par des immigrés « non-occidentaux », en majorité kurdes et africains. « Ils viennent de pays qui ont un regard sur la femme totalement différent de celui qui règne en Norvège”. Ces viols s’accompagnent d’une violence très importante. (statistiques de la police.) 
SUISSE Plus de 60% sont des détenus sont des étrangers, en grande majorité musulmans (statistiques fédérales suisses)  

FRANCE 60 à 70% des détenus sont de religion musulmane (source Washington Post) 
Espagne  70% des détenus sont musulmans(« Département des Affaires islamiques de Dubai »)  
ITALIE « les faits sont incontestables, nous avons aujourd’hui en Italie plus de 55 000 détenus parmi lesquels plus de 20 000 étrangers. 65 % d’entre eux sont mis en examens mais seuls 35 % sont condamnés. Il faut donc accroître la mise en œuvre des mesures d’expulsion pour les étrangers condamnés à des peines inférieures à deux ans» (Syndicat autonome de la police pénitentiaire)

 

 

 

 

EST-CE ATAVIQUE OU CULTUREL ?...

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 14:47

 

 

UN PETIT CALCUL TRES INQUIETANT

 

EVOLUTION DE LA POPULATION FRANCAISE SUR LES 20 ANS A VENIR !


> > > QUE FAIRE SINON SE REVEILLER LES ARMES A LA MAIN OU
> > > REPARTIR EN CROISADE PUISQUE CHARLES MARTEL N'A PAS FINI LE
> > > BOULOT...
> > > 
 
> > > En 1968 la population française était de 49.700.000 habitants.
> > > Les musulmans en France étaient 610.000 soit 1,23% de la population !
> > >
> > > En 1988 la population française était de 56.000.000 d'habitants.
> > > Les musulmans en France étaient 2.000.000 soit 3,6% de la population !
> > >
> > > En 2010 la population française est de 65.000.000 d'habitants
> > > Les musulmans en France sont 9.000.000 soit 13,85 % de la population !
> > >
> > > En suivant la même croissance, puisque tous les 20 ans la population
> > > musulmane est multipliée par environ 3,5, il est probable que :
> > >
> > > En 2030 la population française sera de 74.000.000 d'habitants
> > > Les musulmans en France seront 31.000.000 soit 42 %, soit prés de la moitié
> > > de la population française !


> > > Ce qui veut dire que dans 20 ans prés d'un habitant sur deux serait musulman !!

> > > Etonnant pour un pays qui n'avait aucune tradition musulmane en 1930.
> > > Alors, à quoi ressemblera la France dans 20 ans puisque l'Islam est une religion
> > > conquérante qui refuse toute cohabitation avec d'autre religion ?
> > > Des églises seront elles incendiées comme on peut le voir dans certaines parties
> > > du monde ?
> > > Verrons nous apparaître des formations politiques de type HAMAS ou HEZBOLLAH
> > > s'implanter en France ?
> > > La laïcité de l'Etat sera-t-elle remise en question ?
> > > L'égalité des droits homme-femme existera-elle toujours, puisque c'est déjà
> > > remis en cause dans les banlieues ?
> > > La viande Hallal sera-t-elle obligatoire, avec toutes les souffrances que
> > > cela représente pour les animaux, puisqu'ils sont égorgés vivants ?
> > > Une chose est certaine c'est que la France de 2030 ne ressemblera pas à la
> > > France de 2010.
> > >
> > > Je vous laisse à votre méditation en vous demandant de faire suivre afin que personne ne
> > > puisse dire "on ne savait pas" !!

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 11:13

Il est  temps d’agir par le bas ! 

 

Il est temps que le peuple comprenne que nous sommes envahis par des fanatiques, des fous et des primitifs !

 

 

 

 

 

  

 

Serge de Beketch, Je suis islamo-négatif !

 

Je ne suis pas islamophobe, je ne suis pas hostile à l’islam, je ne suis pas en guerre contre l’islam.
 
Je n’ai aucun sentiment à l’égard de l’islam. Je m’en fous radicalement. Tant qu’il reste dans ses terres.

Mais chez moi, dans ma patrie, dans mon pays, je n’en veux pas. Un point c’est tout. Je suis islamo-négatif. Je nie le droit de l’islam à prospérer en France. Je nie que l’islam soit une religion.
 
C’est un totalitarisme comme l’indique son nom qui signifie “soumission” et, comme tel, il est du droit de tout homme libre de s’y opposer de toutes ses forces et par tous les moyens “y compris légaux”.
 
Je nie que l’islam ait rien de commun avec la civilisation européenne et encore moins avec la civilisation française. Il lui est en tous points étranger. Par son caractère, ses croyances, ses rites, ses observances, ses moeurs.
 
Je nie que l’islam ait jamais rien apporté à la France. Aucun chef-d’oeuvre littéraire, musical, architectural, pictural ou sculptural. Rien.
 
Pas un écrivain n’a publié “Le génie de l’islam”. Nulle mosquée ne s’élève comparable à Chartres. On attend encore un Francis Poulenc musulman. On chercherait en vain, et pour cause, un Real del Sarte islamiste.
 

Je nie que l’islam appartienne au patrimoine de la France. Il n’a rien laissé, rien créé, rien fait pour la France.
Aucune oeuvre d’art, on l’a vu.
Aucune oeuvre de charité non plus.
Pas un hôpital, pas un hospice, pas un orphelinat, pas une association caritative.
 
Où sont les “petits frères des pauvres” qui appliqueraient en France ce “quatrième piller de l’islam” ( la Zakkat. En français : l’aumône que l’on traduit abusivement par la Charité ) ? Où est l’imam dont la personnalité et l’oeuvre pourraient se comparer à celles de saint Vincent de Paul ? Quelle fatma a jamais fait pour les pauvres, les malades, les vieillards ou les enfants de France le millième de ce que font depuis des siècles les religieuses hospitalières, soignantes ou enseignantes ?
 
Je nie l’influence de l’islam sur notre histoire intime. Pas un dicton, pas une coutume, pas un mot, pas un geste, qui exprime, dans le comportement des Français, dans leurs références, dans leur imaginaire, dans leurs souvenirs, dans les chansons, les comptines, les fables de leur enfance, le moindre lien avec l’islam.
 
Aucune oeuvre de progrès, enfin.
 
On nous rebat les oreilles avec l’apport de l’islam en matière de mathématiques, de géométrie, d’algèbre, d’astronomie, de médecine, de philosophie.
 
Mais c’est se foutre du monde ! Où sont, dans l’histoire de l’intelligence française les savants, les penseurs, les philosophes musulmans. Où sont les Pasteur, les Curie, les Pascal islamistes ?
 
Et que l’on ne prétende pas que cette absence s’expliquerait par le magistère de l’Eglise qui aurait fait obstacle à l’éclosion du génie créateur, scientifique, artistique de l’islam dans les bras de sa Fille aînée. Ou alors que l’on explique comment tant d’écrivains, de penseurs, de philosophes, de musiciens, de peintres, de sculpteurs juifs ont pu prospérer en dépit de cet obscurantisme.
 
La vérité c’est que l’islam n’a rien à faire chez nous parce qu’il n’a jamais rien fait chez nous.
 
La déclaration de Chirac selon qui « les racines de l’Europe (donc de la France ) sont aussi musulmane que chrétiennes » n’est donc pas seulement le propos d’un imbécile, c’est aussi celui d’un salaud.L’islam “à la française” est une double absurdité et un crime de haute trahison.
 
Parce que l’esprit de soumission est à l’opposé même du génie français. Parce que la notion de patrie est contraire à l’Oumma, loi islamique qui nie la nation.
 
Parce que les politiciens renégats qui oeuvrent à asservir la France au totalitarisme islamique et à l’invasion afro-maghrébine sont encore plus coupables que les dirigeants français qui, voilà soixante-trois ans, acceptèrent la Collaboration.
 (...) 
La différence entre les Collabos d’hier et les “Coallahbos” d’aujourd’hui, c’est que ceux d'hier n’ont jamais invité les envahisseurs.

Chirac, lui, a ouvert les portes à l’invasion en signant la loi sur le regroupement familial.
 
Les ollabos d'hier n’ont jamais dit, dans aucun discours, que les occupants étaient « chez eux, chez nous ».
(...)
 
Jamais la France n’a été aussi gravement malade.
 
Infecté par le sida de la “coallahboration”, cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif.
 
Sa survie est désormais entre les seules mains des islamo-résistants.

 

En avant !

 

 

 

 

 

 

Extraits et adaptation

 
 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 14:05

 

 

PETIT PRÉCIS DE DROIT ISLAMIQUE

 

Principes politiques, philosophiques sociaux et religieux de l’Ayatollah Khomeiny  tirés de la shar'ia

 

 

De la pureté et de l’impureté


1.
Onze choses sont impures : l’urine, l’excrément, le sperme, les ossements, le sang, le chien, le porc, l’homme et la femme non musulmans, le vin, la bière, la sueur du chameau mangeur d’ordures.
 
5. Les ossements d’un animal trouvé mort ou d’un animal tué contrairement aux rites musulmans sont impurs.
 
15. Tout homme ou femme qui nie l’existence de Dieu, ou qui croit en ses partenaires, ou bien encore qui ne croit pas en son Prophète Muhammad est impur (au même titre que l’excrément, l’urine, le chien, le vin).

Il l’est même s’il met en doute un seul de ces principes.
 
16. L’enfant impubère est impur si ses parents et ses aïeux ne sont pas musulmans, mais s’il a un musulman dans son ascendance il est pur.
 
18. Le vin et toutes les autres boissons enivrantes sont impurs, mais l’opium et le haschich ne le sont pas.
 
23. L’homme qui a éjaculé par suite d’un coït avec une femme autre que la sienne, et qui éjacule à nouveau en faisant le coït avec sa femme légitime, n’a pas le droit de faire ses prières s’il est en sueur ; mais s’il fait d’abord le coït avec sa femme légitime et ensuite avec une femme illégitime, il peut faire ses prières même s’il est en sueur.
 
28. Il est défendu de toucher un feuillet du Coran avec quelque chose d’impur ; si cela arrive, il faut tout de suite laver la feuille.
 
31.
Il faut éviter de remettre le Coran à un infidèle ; il est même recommandé de le lui arracher s’il l’a déjà dans les mains.

De la purification


1.b) Pour purifier la plante du pied ou la chaussure souillée par une impureté, il faut faire quinze pas ou plus, même si l’impureté disparaît entre temps.
 
f)  L’islam.  
L’homme ou la femme non musulman qui se convertit à l’Islam a automatiquement le corps, la salive, les sécrétions nasales et la sueur purs. Quant à leurs habits, s’ils ont été en contact avec leur corps en sueur avant leur conversion, ils resteront impurs.
 
l) Les restes de nourriture du chien, du porc, de l’homme et de la femme non musulmans sont impurs

 

De la chasse et de la pêche


1.On peut manger le gibier tué à la chasse si les cinq conditions suivantes sont remplies :
    b) Que le chasseur soit musulman ou fils de musulman sachant distinguer le bien du mal. La chair est interdite à la consommation si la bête a été abattue par un chasseur non musulman, ou par quelqu’un se déclarant ennemi de la descendance du Prophète.

2. Si deux personnes chassent ensemble un même gibier et que seulement l’une d’elles soit de religion musulmane, ou si étant musulmanes toutes les deux une seule invoque le nom de Dieu, et que l’autre s’en abstienne volontairement, la chair devient impure.

3. Si le gibier tombe dans l’eau après avoir été atteint, sa chair est impure.

4. Si on tue un gibier à la chasse, ou si on l’égorge, et qu’un nouveau-né sort de ses flancs, la chair du petit peut être mangée si on l’égorge conformément aux rites musulmans ; faute de quoi sa chair est impure.
 
7
c)  Que celui qui ordonne au chien de poursuivre soit musulman ou fils de musulman ; il est interdit de manger la chair d’un gibier tué par le chien d’un maître infidèle ou blasphémant la descendance du Prophète.

10. Le poisson que l’on prend ou que l’on achète chez un musulman, qu’il ait été pêché mort ou vivant, peut être mangé ; par contre il est interdit de le manger s’il vient de chez un infidèle, même si celui-ci affirme l’avoir pêché vivant.

 

De la femme et de ses règles


15. Sodomiser une femme menstruée ne nécessite pas ce paiement (allusion au paiement obligatoire du mari qui fait le coït à sa femme pendant les menstrues).

 

Du mariage, de l’adultère et des rapports conjugaux


1.La femme peut appartenir légalement à l’homme de deux façons : le mariage continu ou le mariage temporaire. Pour le premier il n’est pas nécessaire de préciser la durée : pour le second on indique, par exemple, qu’il s’agit d’un période d’une heure, d’un jour, d’un mois, d’un an au plus.

7. Toute fille majeure, c'est-à-dire capable de distinguer son intérêt, doit pour se marier, si elle est vierge, obtenir l’autorisation de son père ou de son aïeul paternel. La permission de la mère ou de son frère ne s’impose pas.

22. La femme musulmane ne peut pas épouser un homme non musulman ; l’homme musulman n’a pas non plus le droit d’épouser une femme non musulmane en mariage continu, mais il peut prendre une juive ou une chrétienne en mariage temporaire.

25. La mère, la sœur et la fille d’un homme qui a été sodomisé par un autre homme ne peuvent pas épouser ce dernier, même si les deux hommes ou l’un des deux étaient impubères ; mais si celui qui a subi l’acte ne peut le prouver, sa mère, sa sœur ou sa fille pourront épouser l’autre homme.

27. Si l’homme sodomise le fils, le frère, ou le père de sa femme après son mariage, ce mariage reste valide.

28. La femme qui a contracté un mariage continu n’est pas autorisée à sortir de la maison sans la permission de son mari ; elle doit être à sa disposition pour chacun de ses désirs, et ne peut pas se refuser à lui sans une raison religieusement valable. Si elle lui est complètement soumise, le mari doit lui assurer sa nourriture, son habillement et son logement, qu’il en ait les moyens ou pas.

29. La femme qui se refuse à son mari est coupable, et ne peut exiger de lui ni nourriture, ni habillement, ni logement, ni rapport sexuel ultérieur ; elle garde pourtant le droit au dédommagement si elle est répudiée.

33. Le mari doit avoir un rapport avec sa femme au moins une fois tous les quatre mois.

45. La femme doit cacher son corps et sa chevelure au regard des hommes. Il est hautement recommandé qu’elle les cache même aux garçons impubères, si elle soupçonne qu’ils ont des vues luxurieuses.
 
51. Si un homme ou une femme se trouve forcé, pour donner des soins médicaux, de regarder les parties génitales de quelqu’un, il doit le faire indirectement, dans un miroir, sauf en cas de force majeure.

54. L’homme dont le père ou la mère était musulman au moment de sa conception, et qui a lui-même embrassé la foi musulmane après sa puberté, voit son mariage aboli en cas d’apostasie.

Du divorce


7. La femme dont les neuf ans ne sont pas révolus, et la femme ménopausée, peuvent se remarier tout de suite après le divorce, sans attendre les cent jours habituellement obligatoires.

8. La femme qui a  neuf ans révolus, ou qui n’est pas encore ménopausée, doit attendre trois périodes de règles après son divorce pour pouvoir se remarier.

9. Si la femme qui n’a pas  neuf ans révolus, ou qui n’est pas ménopausée, se marie temporairement, elle doit à la fin du contrat ou quand le mari l’en a exemptée d’une partie attendre deux périodes de règles ou quarante cinq jours pour se remarier.

13. Si le père ou l’aïeul paternel d’un garçon lui fait épouser une femme pour un mariage temporaire, il peut l’annuler prématurément dans l’intérêt de ce garçon, même si ce mariage a été contracté avant la puberté du garçon.

 

Du rituel mortuaire


15. L’ablution de l’enfant mort, fils d’un musulman, même bâtard, est nécessaire. Par contre,
 l’ablution d’un homme ou d’une femme non musulman et de ses descendants, aussi bien que la mise en cercueil de son corps, sont interdites.

33. Il est défendu d’enterrer un musulman dans le cimetière des infidèles, ou d’enterrer un infidèle dans un cimetière musulman.

 

De la finance et des impôts


1. Toute transaction commerciale est déclarée nulle et non avenue dans les cas suivants :
a) de commerce de l’urine, des excréments, des boissons alcooliques ;
d) de commerce des instruments de musique et des accessoires pour le jeu .

5. Tout commerce d’objets de plaisir, tels que les instruments de musique, même les plus petits, est strictement illicite.

 

 

Tiré de Rachel Franco pour DRZZ info

 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 22:56

 

 

La lettre ci-dessous a été écrite par le Père de Foucauld

 

en

1907 !

Vraiment troublant et ahurissant : plus de 100 ans avant, une

telle clairvoyance !

 

Lettre du Père Charles de Foucauld adressée à René Bazin, de

l'Académie française, président de la Corporation des publicistes

chrétiens, parue dans le Bulletin du Bureau catholique de

presse, n° 5, octobre 1917 :

 

"Ma pensée est que si, petit à petit, doucement, les musulmans de notre

empire colonial du nord de l'Afrique ne se convertissent pas, il se produira un

mouvement nationaliste analogue à celui de la Turquie : une élite intellectuelle

se formera dans les grandes villes, instruite à la française, sans avoir l'esprit ni

le coeur français, élite qui aura perdu toute foi islamique, mais qui en gardera

l'étiquette pour pouvoir par elle influencer les masses ; d'autre part, la masse

des nomades et des campagnards restera ignorante, éloignée de nous,

fermement mahométane, portée à la haine et au mépris des Français par sa

religion, par ses marabouts, par les contacts qu'elle a avec les Français

(représentants de l'autorité, colons, commerçants), contacts qui trop souvent

ne sont pas propres à nous faire aimer d'elle.

Le sentiment national ou barbaresque s'exaltera dans l'élite instruite : quand

elle en trouvera l'occasion, par exemple lors de difficultés de la France au

dedans ou au dehors, elle se servira de l'islam comme d'un levier pour

soulever la masse ignorante, et cherchera à créer un empire africain musulman

indépendant.

L'empire Nord-Ouest-Africain de la France, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique

occidentale française, etc., a 30 millions d'habitants ; il en aura, grâce à la paix,

le double dans cinquante ans. Il sera alors en plein progrès matériel, riche,

sillonné de chemins de fer, peuplé d'habitants rompus au maniement de nos

armes, dont l'élite aura reçu l'instruction dans nos écoles. Si nous n'avons pas

su faire des Français de ces peuples, ils nous chasseront. Le seul moyen qu'ils

deviennent Français est qu'ils deviennent chrétiens.

Il ne s'agit pas de les convertir en un jour ni par force mais tendrement,

discrètement, par persuasion, bon exemple, bonne éducation, instruction,

grâce à une prise de contact étroite et affectueuse, ½uvre surtout de laïcs

français qui peuvent être bien plus nombreux que les prêtres et prendre un

contact plus intime.

Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ?

Exceptionnellement, oui. D'une manière générale, non.

Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s'y opposent ; avec certains il y a

des accommodements ; avec l'un, celui du « Medhi », il n'y en a pas : tout

musulman, (je ne parle pas des libre-penseurs qui ont perdu la foi), croit qu'à

l'approche du jugement dernier le Medhi surviendra, déclarera la guerre sainte,

et établira l'islam par toute la terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les

non musulmans. Dans cette foi, le musulman regarde l'islam comme sa vraie

patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou tard

subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s'il est soumis à une nation

non musulmane, c'est une épreuve passagère ; sa foi l'assure qu'il en sortira et

triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse

l' engage à subir avec calme son épreuve; " l'oiseau pris au piège qui se débat

perd ses plumes et se casse les ailes ; s'il se tient tranquille, il se trouve intact

le jour de la libération ", disent-ils.

ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux être soumis aux

Français qu'aux Allemands, parce qu'ils savent les premiers plus doux ; ils

peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un ami

étranger; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par

sentiment d'honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole,

comme les militaires de fortune des XVIe et XVIIe siècles.

mais, d'une façon générale, sauf exception, tant qu'ils seront musulmans, ils

ne seront pas Français, ils attendront plus ou moins patiemment le jour du

Medhi, en lequel ils soumettront la France.

De là vient que nos Algériens musulmans sont si peu empressés à demander

la nationalité française : comment demander à faire partie d'un peuple étranger

qu'on sait devoir être infailliblement vaincu et subjugué par le peuple auquel

on appartient soi-même ?

Ce changement de nationalité implique vraiment une sorte d'apostasie, un

renoncement à la foi du Medhi..."

 

Charles de FOUCAULD

 

Medhi = Le Bien-aimé = le Sauveur de l’Islam

 

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 11:05

 

 

 

"Depuis plus de cinq cents ans, [...] les règles et les théories d'un vieux cheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la Constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu'il apprend à l'école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu'à ses pensées les plus intimes. L'Islam, cette théologie absurde d'un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies."

 

 

 

Islamophobe, raciste Atatürk ?

 

Non ! conscient, réaliste et doué d'un bon sens critique !  

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 15:39

 

Article paru dans la Tribune de Genève

 

Moratoire sur l'immigration des musulmans

Le massacre qui vient d'avoir lieu dans une église de Bagdad (52 morts, 67 blessés), en pleine Toussaint, nous rappelle une triste réalité trop souvent passée sous silence : celle d'un islam sanguinaire à l'encontre des chrétiens. Cette nouvelle attaque doit nous inciter à la prudence face à l'expansion de l'islam. Les Jeunes UDC du Valais romand s'offusquent du manque de réactions de nos autorités et réclament un moratoire sur l'immigration des musulmans provenant des pays dans lesquelles de tels actes de barbaries sont perpétrés. La Suisse pourrait ainsi, comme lors du vote sur les minarets, montrer la voie à suivre au reste de l'Occident chrétien.

 

chretiens-dirak.jpg

L'un des principes fondamentaux de l'islam et du Coran est la Guerre Sainte, selon laquelle le monde entier doit être converti à Allah, par la force s'il le faut. Les Sourates ci-dessous, relayées par de nombreux imams jusque dans les mosquées d'Europe, sont extrêmement claires à ce sujet :

 

« Allah préfère ceux qui combattent avec leurs biens et leurs personnes à ceux qui s'abstiennent de combattre. Allah a promis à tous d'excellentes choses ; mais Allah préfère les combattants aux non-combattants, et il leur réserve une récompense sans limites. » (Sourate 4 du Coran, Verset 34)

 

« Combattez les infidèles (notamment les chrétiens) jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de sédition, et que le culte soit rendu à Allah en sa totalité » (Sourate du Coran 8, Verset 39)

 

On se souvient d'ailleurs tous des propos du premier ministre turc, Tayyip Erdogan, au sujet des intentions de conquêtes de l'islam : « Les mosquées sont nos casernes, les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques et les croyants nos soldats.»

 

Et les chiffres sont là. En Irak, la population chrétienne est passée de 20% à 3% en moins de 60 ans à la suite de massacres répétés contre cette communauté. En Turquie, près de 20% de la population était encore chrétienne il y a un siècle contre 0.1% à l'heure actuelle.

 

En parallèle à cela, l'Allemagne compte aujourd'hui plus de 5 millions de musulmans, la France plus de 4 millions et la Suisse environ 400′000. Et cette montée de l'islam se retrouve jusque dans nos prisons. A titre d'exemple, près de 60% des détenus de la prison de Champ-Dollon sont des musulmans.

 

A l'heure où nous avons honte de proclamer la Vérité historique de nos racines chrétiennes, les musulmans intégristes se proposent de combler le vide identitaire de l'Occident et cela avec la complicité de la gauche et des verts.

 

Or, si nous permettons que le Coran se substitue à la Bible en nos terres, il ne restera substantiellement rien de nous : sans âme, sans valeur et sans identité, nous disparaîtrons.

 

Les récents événements de Bagdad doivent nous pousser à la prudence face à cet islam barbare et conquérant. C'est dans cet esprit de précaution que les JUDCVR réclament un moratoire sur l'immigration des musulmans provenant des pays où se commettent de tels massacres à l'encontre de la communauté chrétienne.

 

En conclusion, nous retiendrons ces propos de François Dayer lors de son débat du 27 octobre dernier sur la télévision locale Canal 9 : « Ne rasons pas les églises pour voir les mosquées ».

 

 

La Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey semble très discrète lorsqu'il s'agit de se préoccuper du sort des populations chrétiennes du Moyen Orient... 

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 16:09

 

 

 

 

Les Allemands pensent en majorité qu'il faut restreindre la pratique de l'islam

Plus de la moitié des Allemands, 58,4% estiment qu'il faut considérablement restreindre la pratique de l'islam en Allemagne, selon une étude publiée mercredi, en plein débat sur l'intégration.

55,4% des personnes interrogées indiquent en outre comprendre que «pour certaines personnes les Arabes soient désagréables», selon cette étude publiée par la Fondation Friedrich-Ebert, proche du Parti social-démocrate (SPD, opposition).

 

 

Le SPD est l'équivalent du parti socialiste en France !

 

Quand prendra t-on enfin en compte les appels du peuple français face à son invasion par les miasmes et flatulences de mahomet ?...

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 11:08

 

CHIRAC AURAIT PLEURE LORS DE LA PROJECTION DU FILM "INDIGENES"...

 

IL AURAIT PU RESERVER SES LARMES POUR LES VICTIMES DE CES SAUVAGES-LA !

 

 

La télévision publique française vient encore de diffuser le film Indigènes. Ce long-métrage de 2006 relate l'histoire de quatre soldats nord-africains qui se battent sous le drapeau français pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces derniers, accompagnés de leur frères d'armes vont – je cite le texte de la bande-annonce du film- libérer l'Italie, la Provence, les Vosges. Evidemment, le but de cette oeuvre cinématographique est politique et vise à promouvoir l'idée que les Arabes combattirent le nazisme et luttèrent pour la France .Oui, en effet des troupes coloniales, parmi elles, des goumiers marocains ou des spahis algériens par exemple , firent la guerre sous les couleurs du Corps Expéditionnaire Français pendant le Second Conflit Mondial, mais ce que le film ne dit pas en revanche c'est que les nazis, de leur côté, avaient aussi leur troupes musulmanes - arabes ou non arabes– qui pouvaient former des divisions entières.

 

En février 1943 Hitler signa un ordre pour la création de la première formation de Waffen-SS musulmans en Yougoslavie. Ce sera la 13ème Waffen-Gerbirsdivision der SS, ou division Handschar, formée de musulmans bosniaques.

 

 Il faut savoir que la Wehrmacht possédait des aumôniers catholiques et protestants mais aucun aumônier ne fut présent dans la Waffen-SS, par contre il y eut des... imams et ils servirent dans la division SS Handschar (l' un des instructeurs de cette division fut un certain Ernst Wilhelm Springer qui des années plus tard se mit au service du FLN algérien...).

 

Furent aussi créées dans les Balkans la 21ème division de SS musulmans «Skanderbeg» et la 23ème division de SS musulmans «Kama».

 

Il y eut aussi – par exemple – une unité de volontaires arabes de l'armée allemande qui s'appelait la Deutsch-Arabishe Lehr Abteilung , etc...

 

En France plus spécialement, des Arabes furent membres de la Phalange Africaine, unité créée par des ultras de la collaboration tels Georges Guilbaud qui fut membre du Parti Populaire Français de l'ex-communiste Jacques Doriot. Il y eut aussi la Brigade Nord-Africaine(sur laquelle nous reviendrons plus en détail tout à l'heure) : cette dernière composée uniquement de musulmans habitant en France fut commandée par l'algérien Mohamed El-Maadi qui fut un membre de l'extrême droite antisémite française dans les années 30 et ancien cagoulard. Il devint proche pour un temps de l'autre grand parti collaborationniste français, le Rassemblement National Populaire de l'ex-socialiste Marcel Déat.

 

Pour en revenir au film , tout d'abord nous regrettons que le réalisateur Rashid Bouchareb ne montre pas les horribles exactions commises contre les civils italiens par les troupes de goumiers marocains et autres soldats coloniaux du Corps Expéditionnaire Français, pendant la libération de l'Italie entre 1943 et 1944. Les Marocains en particulier, mais aussi des soldats africains d' autres nationalités, violèrent des milliers de femmes, de fillettes ainsi que des hommes pendant cette période. Ils pillèrent des villages et tuèrent ceux qui essayaient de protéger leurs épouses et leurs enfants.

 

Selon l'organisation communiste féminine italienne, l'Unione Donne Italiane, 12 000 femmes furent violées à cette époque par les troupes coloniales françaises. Ce chiffre est tout à fait crédible comme l'écrivit l'historien Tommaso Baris, professeur à la Faculté des Sciences politiques de l'université La Sapienza de Rome et auteur d'une étude fouillée sur le sujet reproduite dans la prestigieuse revue Vingtième siècle.

 

Le général Juin, commandant en chef du contingent français, déclara solennellement au sujet des ces viols et de ces meurtres :« il faut mettre fin à ces agissements, indignes d'une armée victorieuse.» Mais les exactions continuèrent cependant...

 

Un film, La Ciociara, relatant ces odieux viols collectifs fut tourné en 1960, d'après le livre d'Alberto Moravia, par Vittorio De Sica avec Sophia Loren dans le rôle principal. Ironie de l'histoire, les deux films, celui de De Sicca et celui de Boushared furent projetés au festival de Cannes, à peu près à 45 ans d'intervalle : O tempora, O mores . Evidemment, aucun rappel de ces faits atroces n'existe dans le film de Rashid Bouchareb salué à l'époque par Jacques Chirac.

 

Ces exactions furent aussi dénoncées par – entre autres- l'historien militaire Edward L. Bimberg, ancien officier de l'armée américaine pendant la seconde guerre mondiale, qui cotoya personnellement les goumiers marocains dont il loua cependant le courage face à l' ennemi.

 

Ajoutons qu' il est évident que si les armées anglaise et américaine n'avaient pas débarqué en Afrique du Nord pour pousser vers l'Italie et le sud de la France, ces troupes coloniales n'auraient rien eu à délivrer du tout car elles n'auraient jamais pu changer le cours de la guerre à elles seules, bien évidemment.

 

Revenons maintenant sur cet épisode important souvent occulté de la Collaboration en France impliquant des musulmans nord-Africains, nous voulons parler des «SS Mohamed», comme on les appelait déjà à l'époque.

Les journalistes d'investigation Faligot et Kauffer écrivirent dans leur excellent livre Le Croissant et la croix gammée que la création de cette brigade Nord-Africaine fut l'oeuvre de plusieurs hommes dont le sinistre Lafont, le chef de la Gestapo française située Rue Lauriston à Paris. C'est le capitaine nazi Wilhelm Radecke, de l'Abwehr qui servit de passerelle entre le journaliste d'extrême-droite et ancien cagoulard Mohamed El-Maadi et le tortionnaire de la gestapo française, Lafont. Les deux hommes furent amis. El-Maadi put même rencontrer un coreligionnaire déja membre de la Gestapo française, en la personne de Mohamed Begdane, dit « Jean le Manchot ». Plusieurs centaines d'Arabes et de Kabyles du quartier de la Goutte d'Or à Paris principalement, furent sélectionnés dans cette brigade Nord-Africaine que le boucher de la rue Lauriston, Lafont, souhaita commander. La Brigade fut fondée officiellement le 28 janvier 1944. Comme le racontent encore Falig ot et Kauffer dans leur ouvrage : «Mohamed El-Maadi va lancer le Djihad contre les maquis de Dordogne et de Corrèze, principalement FTP, c'est à dire «rouges»...Une fois installé leur quartier général à Tulle, les tortionnaires de la Rue Lauriston font déferler leurs commandos arabes dans les villages réputés proches de la Résistance.

 

À Brantôme, près de Périgueux, deux officiers SS sont abattus. Alex Villeplane (un proche de Lafont) y organise un pillage systématique. Les hommes d'El-Maadi gagnent un surnom : «SS Mohamed». Pillages, assassinats, viols, exactions en tout genre, la Brigade Nord-Africaine s'illustre de façon sanglante. »

 

On peut donc dire que des pans entiers et décisifs de l'histoire française restent occultés pour des raisons idéologiques.

 

Faisons la lumière sur ces évènements refoulés ou sciemment cachés afin que la compréhension claire de l'histoire puisse balayer le discours de propagande que nous font ingurgiter jusqu'à l'écoeurement les bien-pensants issus des médias, de la politique et du «showbiz».
 

Sources : Le Croissant et la Croix gammée de Roget Faligot et Rémi Kauffer

39-45 Magazine (numéro 80)

La Croix gammée et le Turban (documentaire diffusé sur Arte le 09/12/09)

Vingtième Siècle, Revue d' histoire; éditeur :Presses de Sciences Po

 

 

Frédéric Sroussi pour Rebelles.info le 27 septembre 2010

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 14:28

 

 

 

Hier soir, le 4 septembre, je suis allé à l'Apéro Géant sur la Place de la Bourse à Paris.

 

Je voulais y participer tant par ma présence que pour humer l'air du temps et le degré de motivation des participants que j'espèrais nombreux, trés nombreux !

 

Hélas !

 

Tout en louant l'initiative de Christine Tasin et de Riposte Laïque, je dois dire combien les thèmes de mobilisation ont eu peu ou pas de répercussion tant sur les présences que sur les comportements.

 

L'essentiel des présents était constitué par des gens embourgeoisés venus se faire voir mais sans aucune volonté ni aucune aptitude à rassembler et à mobiliser.

 

Sur les 300 personnes présentes, environ dix pour cent étaient jeunes et  mobilisables...

 

Le point d'orgue - si l'on ose dire - de cette réunion de pères et de mères de famille aura été la venue d'un imam qui ne manquait donc pas de toupet et qui est venu endoctriné les participants...

 

Mais si...mais si !

 

Il a tout d'abord été accueilli par des applaudissements, c'est dire à quel point la nunucherie ambiante a pu faire des dégats dans toutes les couches de la population !...

 

Ensuite, un intervenant s'est quand même avisé de l'incongruité de la situation et lui a conseillé d'aller défendre ailleurs son bouquin de "m...de" (sic) en lui intimant l'ordre de "dégager" (resic), ce qui a fait alors qu'il avait visiblement l'intention de s'incruster devant une aussi sympathique ambiance...

 

L'on a quand même entendu un slogan qui devrait faire florès: "islam go home"...l'histoire nous le dira !

 

Il paraîtrait qu'il faut discuter avec des gens qui, considérant que leur bouquin a été dicté par Dieu, n'ont que mépris pour ceux qui pourraient le critiquer !

 

Dialogue de sourds donc dont les Français n'arrivent donc pas encore à se convaincre !

 

Le retentissement médiatique a été nul et la seul présence d'une caméra a été celle de BFM-TV !

 

 

Certes, il faut que ces réunions continuent mais en s'organisant pour établir un dialogue entre les participants et que des liens pratiques se nouent, il faut ainsi que tous aient, s'ils le désirent, accès au micro qui ne doit pas être pris en otage comme ce fût le cas !...

 

Il faut que les thèmes de mobilisation soient plus "accrocheurs" afin d'attirer des jeunes mentalement préparés !

 

Il faut que cela bouge car sinon nous amorcerons le long sommeil qui aboutira à notre disparition au profit de la lie !

 

 

Qu'à Dieu ne plaise !

 

Islam go home !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0