Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 18:21

 

 

 

Pour sauvegarder les libertés individuelles et les droits de l’Homme

Conférence internationale pour la liberté d’expression & les droits de l’Homme

 

Pour préserver la liberté d’expression, les libertés individuelles, les droits de l’Homme et la Démocratie contre toutes les tentatives visant subvertir et à attenter à ces principes universels, nous en appelons aux dirigeants de toutes les nations pour soutenir cette Déclaration de Bruxelles 2012 afin de protéger les libertés individuelles et les droits de l’Homme :

 

Réaffirmant en tant que principe accepté de longue, date que les droits et libertés de l’Homme sont universels, individuels, inaliénables, égaux pour tous et s’imposent au-delà de toute considérations philosophiques, culturelles ou religieuses;

 

Considérant que tout défenseur honnête de la Démocratie a le droit et le devoir de soutenir et de défendre la liberté d’expression, les libertés individuelles et des droits de l’Homme ;

 

Affirmant l’irréfutable fait que la charia, telle qu’articulée et appliquée, est incompatible avec la liberté d’expression, avec les libertés individuelles et avec les droits de l’Homme. Qu’elle les détruit et est, de ce fait, incompatible avec les principes fondamentaux de la Démocratie (comme la Cours Européenne des Droit de l’Homme l’a acté dans son jugement du 13 février 2003) ;


Prenant acte du fait que la « Déclaration du Caire des Droits de l’Homme en Islam » du 5 août 1990, communément appelée Déclaration du Caire restreint tous les droits de l’Homme aux règles liberticides et aux contraintes comportementales normatives de la charia (cf. articles 22, 23, 24 de cette déclaration) au prétexte que « Tous les êtres humains constituent une même famille dont les membres sont unis par leur soumission à Allah » (article 1) ;

 

Constatant que l’Organisation de Coopération Islamique (OCI) – créatrice et principale promotrice de la Déclaration du Caire – a prouvé par une activité continue et persévérante qu’elle est devenue la principale organisation internationale politico-religieuse travaillant à la restriction de la liberté d’expression, des libertés individuelles, des droits de l’Homme et à l‘imposition de la Charia dans le monde ;

 

Affirmant que tout soutien officiel ou toute promotion de la Déclaration du Caire ainsi que toute coopération avec l’OCI menant par «le test des conséquences,» à plus d’application de la Charia où que ce soit dans le monde, identifie leur perpétrateur comme un adversaire actif de la Démocratie, de la liberté d’expression, des libertés individuelles et des droits de l’Homme ;

 

Notant qu’une telle identification rend illégitime toute tentative par le perpétrateur à discuter ou à négocier de questions concernant la liberté d’expression, les libertés individuelles et des droits de l’Homme dans tous les forums locaux, nationaux ou internationaux ;

 

Les signataires de la présente déclaration exigent solennellement de leurs gouvernements et de la société civile :

 

1) Qu’ils initient un processus, nommé le Processus de Bruxelles, afin de mettre en œuvre le contenu de cette déclaration grâce à des mesures éducatives et des initiatives politiques à tous les niveaux de gouvernement et dans tous les secteurs de la société civile, afin de préserver les libertés et les droits futurs de nos nations et de nos enfants, de sorte que tous les membres de la famille humaine puissent prospérer en tant que personnes libres.

 

2) Qu’ils déclinent toute invitation à participer à tout forum local, national ou international discutant des libertés individuelles, de la liberté d’expression ou des droits de l’Homme, si les organisateurs – personnes physiques ou organisations – sont connus comme promoteurs de la Déclaration du Caire ou tenants de l’introduction de la Charia dans la société; à moins que la négociation ne porte sur la transition vers une mise en œuvre des droits de l’Homme tels que définis par la Déclaration universelle des droits de l’Homme par les Nations Unies, et une sortie des définitions décrites dans la Déclaration du Caire.

 

3) Qu’ils protestent contre toute forme de participation de personnes ou organisations connues pour leur promotion de la Déclaration du Caire ou pour l’application de la Charia à une réunion locale, nationale ou internationale consacrée aux libertés individuelles, à la liberté d’expression ou aux droits de l’Homme à moins qu’elles personnes n’aient le statut d’observateurs ou soient en train de négocier leur entrée dans le Processus de Bruxelles.

 

4) Qu’ils effectuent une enquête approfondie avant toute coopération bilatérale ou multilatérale sur les libertés individuelles, la liberté d’expression, et les questions connexes aux droits de l’Homme, afin d’identifier clairement les participants qui promeuvent la Déclaration du Caire ou la Charia, ou bien qui ont coopéré ou collaboré avec l’OCI ou avec des organisations qui lui sont associées.

 

5) Qu’ils rejettent et interdisent tout financement public qui contribue à la promotion de la Déclaration du Caire ou à toute implémentation sociétale liée à la Charia puisque de tels actes et promotions constituent une attaque directe contre les plus fondamentaux de nos principes démocratiques et contre les droits de l’Homme.


6) Qu’ils mettent fin à toute coopération avec tous les promoteurs connus de la Déclaration du Caire, que ce soit à un niveau national ou international, lorsque cette coopération a pour but ou pour résultat de restreindre les libertés individuelles, la liberté d’expression ou les droits de l’Homme dans un pays démocratique, tant qu’ils n’ont pas répudié la Déclaration du Caire.


7) Qu’ils développent la coopération et le soutien dans tous les forums avec les anciens promoteurs de la Déclaration du Caire qui la désavouent et dénoncent la destruction que font subir l’OCI et la charia aux libertés individuelles, à la liberté d’expression, aux droits de l’Homme et qui affirment dorénavant que les droits de l’Homme et que ses libertés sont universels, individuels, égaux pour tous les êtres humains, inaliénables, et s’imposent au-delà de toute considérations philosophiques, culturelles ou religieuses.


8) Qu’ils engagent le dialogue avec la société civile et avec les organisations officielles qui cherchent à protéger les libertés individuelles des atteintes liées à la Charia, et tout particulièrement avec les organisations issues des pays signataires de la Déclaration du Caire ou membres de l’OCI, et ce, afin d’encourager le dialogue, l’information et la compréhension des libertés individuelles et des droits de l’Homme, tels que ces termes ont été historiquement utilisés avant la Déclaration du Caire.


http://www.citizentimes.eu/wp-content/uploads/2012/07/icla-logo600px.png

Partager cet article
Repost0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 16:57

 

 

L’ancien ministre giscardien, Michel Poniatowski, écrivait dans son livre-testament une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne on pourrait changer 21 ans plus tard.

 

« Son âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…) Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et notamment musulmane. Si tel n’est pas le cas, la France aura deux visages : celui du «cher et vieux pays» et celui du campement avancé du tiers monde africain. Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées. Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes. Nous allons vers des Saint-Barthélemy si l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression. Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’état sa place normale. Les libéraux l’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit.  » Où sont les grandes tâches dévolues à l’État ? La Justice, l’Armée, l’Éducation nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ? En miettes. La France est à l’abandon, est en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l’unité et à la cohérence, et de la Nation et de l’État. »

Partager cet article
Repost0
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 12:06

 

 

Pour sauvegarder les libertés individuelles et les droits de l’Homme

Déclaration de Bruxelles

Pour préserver la liberté d’expression, les libertés individuelles, les droits de l’Homme et la Démocratie contre toutes les tentatives visant subvertir et à attenter à ces principes universels, nous en appelons aux dirigeants de toutes les nations pour soutenir cette Déclaration de Bruxelles 2012 afin de protéger les libertés individuelles et les droits de l’Homme :
 

Réaffirmant en tant que principe accepté de longue, date que les droits et libertés de l’Homme sont universels, individuels, inaliénables, égaux pour tous et s’imposent au-delà de toute considérations philosophiques, culturelles ou religieuses;

Considérant que tout défenseur honnête de la Démocratie a le droit et le devoir de soutenir et de défendre la liberté d’expression, les libertés individuelles et des droits de l’Homme ;

Affirmant l’irréfutable fait que la charia, telle qu’articulée et appliquée, est incompatible avec la liberté d’expression, avec les libertés individuelles et avec les droits de l’Homme. Qu’elle les détruit et est, de ce fait, incompatible avec les principes fondamentaux de la Démocratie (comme la Cours Européenne des Droit de l’Homme l’a acté dans son jugement du 13 février 2003) ;
 

Prenant acte du fait que la « Déclaration du Caire des Droits de l’Homme en Islam » du 5 août 1990, communément appelée Déclaration du Caire restreint tous les droits de l’Homme aux règles liberticides et aux contraintes comportementales normatives de la charia (cf. articles 22, 23, 24 de cette déclaration) au prétexte que « Tous les êtres humains constituent une même famille dont les membres sont unis par leur soumission à Allah » (article 1) ;

Constatant que l’Organisation de Coopération Islamique (OCI) – créatrice et principale promotrice de la Déclaration du Caire – a prouvé par une activité continue et persévérante qu’elle est devenue la principale organisation internationale politico-religieuse travaillant à la restriction de la liberté d’expression, des libertés individuelles, des droits de l’Homme et à l‘imposition de la Charia dans le monde ;

Affirmant que tout soutien officiel ou toute promotion de la Déclaration du Caire ainsi que toute coopération avec l’OCI menant par «le test des conséquences,» à plus d’application de la Charia où que ce soit dans le monde, identifie leur perpétrateur comme un adversaire actif de la Démocratie, de la liberté d’expression, des libertés individuelles et des droits de l’Homme ;

Notant qu’une telle identification rend illégitime toute tentative par le perpétrateur à discuter ou à négocier de questions concernant la liberté d’expression, les libertés individuelles et des droits de l’Homme dans tous les forums locaux, nationaux ou internationaux ;

Les signataires de la présente déclaration exigent solennellement de leurs gouvernements et de la société civile :

1) Qu’ils initient un processus, nommé le Processus de Bruxelles, afin de mettre en œuvre le contenu de cette déclaration grâce à des mesures éducatives et des initiatives politiques à tous les niveaux de gouvernement et dans tous les secteurs de la société civile, afin de préserver les libertés et les droits futurs de nos nations et de nos enfants, de sorte que tous les membres de la famille humaine puissent prospérer en tant que personnes libres.

2) Qu’ils déclinent toute invitation à participer à tout forum local, national ou international discutant des libertés individuelles, de la liberté d’expression ou des droits de l’Homme, si les organisateurs – personnes physiques ou organisations – sont connus comme promoteurs de la Déclaration du Caire ou tenants de l’introduction de la Charia dans la société; à moins que la négociation ne porte sur la transition vers une mise en œuvre des droits de l’Homme tels que définis par la Déclaration universelle des droits de l’Homme par les Nations Unies, et une sortie des définitions décrites dans la Déclaration du Caire.

3) Qu’ils protestent contre toute forme de participation de personnes ou organisations connues pour leur promotion de la Déclaration du Caire ou pour l’application de la Charia à une réunion locale, nationale ou internationale consacrée aux libertés individuelles, à la liberté d’expression ou aux droits de l’Homme à moins qu’elles personnes n’aient le statut d’observateurs ou soient en train de négocier leur entrée dans le Processus de Bruxelles.

4) Qu’ils effectuent une enquête approfondie avant toute coopération bilatérale ou multilatérale sur les libertés individuelles, la liberté d’expression, et les questions connexes aux droits de l’Homme, afin d’identifier clairement les participants qui promeuvent la Déclaration du Caire ou la Charia, ou bien qui ont coopéré ou collaboré avec l’OCI ou avec des organisations qui lui sont associées.

5) Qu’ils rejettent et interdisent tout financement public qui contribue à la promotion de la Déclaration du Caire ou à toute implémentation sociétale liée à la Charia puisque de tels actes et promotions constituent une attaque directe contre les plus fondamentaux de nos principes démocratiques et contre les droits de l’Homme.

6) Qu’ils mettent fin à toute coopération avec tous les promoteurs connus de la Déclaration du Caire, que ce soit à un niveau national ou international, lorsque cette coopération a pour but ou pour résultat de restreindre les libertés individuelles, la liberté d’expression ou les droits de l’Homme dans un pays démocratique, tant qu’ils n’ont pas répudié la Déclaration du Caire.

7) Qu’ils développent la coopération et le soutien dans tous les forums avec les anciens promoteurs de la Déclaration du Caire qui la désavouent et dénoncent la destruction que font subir l’OCI et la charia aux libertés individuelles, à la liberté d’expression, aux droits de l’Homme et qui affirment dorénavant que les droits de l’Homme et que ses libertés sont universels, individuels, égaux pour tous les êtres humains, inaliénables, et s’imposent au-delà de toute considérations philosophiques, culturelles ou religieuses.

8) Qu’ils engagent le dialogue avec la société civile et avec les organisations officielles qui cherchent à protéger les libertés individuelles des atteintes liées à la Charia, et tout particulièrement avec les organisations issues des pays signataires de la Déclaration du Caire ou membres de l’OCI, et ce, afin d’encourager le dialogue, l’information et la compréhension des libertés individuelles et des droits de l’Homme, tels que ces termes ont été historiquement utilisés avant la Déclaration du Caire.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 22:50

 

 

Plaidoyer contre les peuples musulmans, par Ben Ammar Salem

25juillet1957+fete+republique

Voici un texte sans complaisance écrit par Ben Ammar Salem, tunisien et musulman progressiste et éclairé, qui s’adresse aux peuples musulmans. Ce texte a été publié sur Tunisie-news.com :

Vous allez l’avoir votre indigne, infâme et inhumaine Oumma islamique.

La preuve, hier c’était la fête de la république en Tunisie qui ressemblait plutôt un jour d’enterrement de la République, parce qu’elle est un sacrilège en terre d’Allah.

Vous avez manifesté pourtant pour ses valeurs, plus de 330 morts et plus de 1300 blessés dont 2 de mes neveux mais ce n’était qu’un mirage dont seuls les peuples musulmans connaissent l’illusion. Vous êtes aussi immonde que votre Califat de malheur ! 

Pire que le IIIe Reich. Faites-le ce fichu bilan de 1433 ans d’assujettissement et de soumission pathologique. Les peuples musulmans dont vous faites partie sont les éternels colonisés et dominions. Incapables de construire votre propre destin humain. Tout pour Allah et jamais rien pour les hommes. Vous préférez investir pour lui plutôt que pour l’éducation, la santé, les sciences, le sport, l’art, la technologie, etc.

Vous ne savez que vous entretuer entre vous, collaborer avec vos propres ennemis.

La Palestine : Vous êtes les premiers fossoyeurs de ce peuple qui n’est pas votre frère de sang comme vous n’êtes vous-mêmes des frères biologiques entre vous.

Irbid et Sabra et Chatilla sont les témoignages de votre haine pour les palestiniens.

Vous êtes les vrais traîtres de la cause palestinienne.

Vous êtes la honte de l’humanité. Vous êtes les peuples les plus indolents, fatalistes, défaitistes, lâches, bigots, violents, cruels, rétrogrades, barbares, fétichistes, obscurantistes, schizoïdes, phallocrates, sous-développés, miséreux, décadents, immoraux, insolents, arrogants, méprisants, félons, antipatriotes, fascistes, réactionnaires, racistes, antisémites, pédophiles, misogynes, influençables, incultes, irrespectueux, égocentriques, sanguinaires, ethnocentriques, intolérants …

Vous n’avez dans vos bouches que l’invective et l’anathème.

Vous profitez de l’humanité non-musulmane, mais jamais de vœux de paix pour tous les hommes dans vos prières.

Vous faites le Ramadhan par calcul et jamais pour la beauté du geste.

Vous n’êtes pas des bouddhistes, ni des yogis pour cela.

Vous faites la charité au profit vos propres coreligionnaires mais jamais pour les bonnes œuvres humaines.

Et dire que souvent vous êtes les premiers à bénéficier de la charité humaine. Ni l’altruisme, ni le don de soi, ni l’humanisme, ni l’amour du prochain, ne sont vos vertus religieuses.

Vous êtes la risée des peuples.

Regardez-vos dans le miroir de l’humanité et vous verrez toute votre laideur d’âme s’y refléter.

Source : tunisie-news.com, par Ben Ammar Salem

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 13:53

       

  

 

  

Yamina Benguigui, la nouvelle ministre déléguée aux Français de l’étranger et à la Francophonie, estime que les emplois devraient être réservés aux immigrés par rapport au « blanc de souche ».

 

Yamina Benguigui, réalisatrice, présentatrice télé (Hollande semble décidément bien sensible à cette humble profession) et chantre de l’antiracisme, a été nommée ministre dans le gouvernement Ayrault. Cette femme considère que pour les embauches, en France, « à qualité égale, priorité au beur puisqu’il a eu plus d’obstacles à franchir qu’un blanc de souche ».

 

Une déclaration faite par une ministre de la République française au magazine Courrier cadre, en octobre 2004. Éric Zemmour avait été condamné pour moins que cela, et il n’est pas un représentant de la République.

 

Il faudrait que les gouvernants arrêtent de nous mettre des pseudos politiques peoples sortis de nul part, dont la présence est uniquement due au symbole qu’ils représentent.

 

Au delà de ce problème de « politique show-business », présent à gauche comme à droite, en France comme aux États-Unis, si les nominations, comme ministres, de ces peoples sont toutes aussi grotesques que celle de Benguigui, tous ne se permettent pas des discours de discrimination raciale.

 

En nommant ministre une telle femme aux positions idéologiques anti-françaises nauséabondes, à la limite du racisme, Jean-Marc Ayrault et François Hollande ont fini de convaincre de leur irresponsabilité.

 

En voyant Yamina Benguigui au ministère, on comprend mieux les couleurs des drapeaux qui ont fleuri place de la Bastille le soir de l’élection de François Hollande.

 

 C’était donc cela le fameux rassemblement des Français promis par le candidat avant son élection ?

 

 

 

A DEGOMMER !

 
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 14:36

Eliane KLEIN                                                                                                                    Kintzheim, le 5 juillet 2012

2, rue des œillets

67600-KINTZHEIM

 

 

 

 

Monsieur KRETZ Arnaud,

 

Je reviens de mes courses au Grand Frais de Sélestat et je suis scandalisée par votre annonce publicitaire du 4 au 14 juillet 2012 : « Lumière sur l’Orient pour le ramadan » !!!

Cette lanterne sur fond de décor oriental à la veille du 14 juillet me choque profondément. Comptez-vous faire porter le voile à vos caissières et nous faire subir de la musique arabe pour affiner l’ambiance ?!

Je ne me sens pas concernée, comme la majorité des  habitants de la région, par le ramadan.

Ou est-ce en l’honneur de notre fête nationale du  14 juillet ? J’ai d’ailleurs été étonnée de l’ouverture du magasin ce jour- là ! N’êtes- vous pas français ?

Votre publicité du 4 au 14 juillet, aux couleurs  de la France avec des drapeaux bleu-blanc-rouge représentant  ses richesses culinaires auraient été plus à l’honneur de votre établissement.

Cherchez- vous à attirer dans votre magasin essentiellement des clients musulmans ? Si cela est le cas, les non-musulmans, dont je fais partie, iront faire leurs courses ailleurs où ils ne se sentiront pas stigmatiser parce qu’ils ont  une paire de knacks ou un « schiffala » voire une choucroute entière dans leur caddie. Pour ma part, je vais informer tout mon entourage et le dissuader de faire les courses dans votre magasin. Vous voulez attirer de nouveaux clients ? Vous allez en perdre un maximum !!!

De surcroit, vous proposez un rayon « viande halal »basé sur un mode d’abattage interdit dans la plupart des autres pays européens .Savez-vous que le mode d’abattage rituel pour ces animaux consiste à les égorger  en pleine conscience sans étourdissement préalable (pourtant obligatoire en France !) dans de grandes souffrances et pouvant entraîner  des dangers d’intoxication alimentaire? Ce n’est pas la tradition française !

Il ne me semble pas judicieux commercialement parlant d’afficher ainsi des préférences religieuses dans un magasin de fruits et légumes. Mais où allons-nous ?

Nous vivons dans un pays laïc dont les origines sont chrétiennes. Avez-vous déjà été en Tunisie ou au Maroc ? Y avez-vous vu « des cochonnailles pour la St-Martin », moi, non !

Dans tous les pays et en tous temps, c’est aux plus récemment arrivés à se conformer aux lois, coutumes et goût de la population qui les a accueillis. L’inverse s’appelle conquête ou invasion.

Salutations,

 

 

Eliane KLEIN

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 18:46

 

 

Clermont-Ferrand ce jour.



Après être entré par Croix Neyrat, où je vis moultes voilées, je roulais gentiment vers le CHRU pour mon don de plaquettes+plasma+globules rouges (5x10,351ml,210ml).

 
Passant ainsi à côté de Beaumont, je pus découvrir la richesse de la diversité, avec ses jeunes filles voilées, femmes voilées, parents âgés habillés comme là bas.


En revanche, pour donner le sang, je ne vis aucun maghrébin en salle de don de l'EFS (seulement des français de souche à 100%).


Je me vengeais quelque peu à l'accueil en m'exprimant courtoisement sur le fait que Clermont-Ferrand avait beaucoup changé ! "J'ai vu plein de voilées en venant ici ! "
Etrange époque d'inversion des valeurs.

 
Laissons-les repartir ou invitons les à repartir chez eux, il ne pourra jamais y avoir de cohabitation sincère et saine avec ces races là.

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 18:32

 

 

Il n'est pas moins vrai que nous sommes probablement en train de faire une grosse sottise. Cette mosquée en plein Paris ne me dit rien de bon. II n'y a peut-être pas de réveil de l'Islam, auquel cas tout ce que je d.is ne tient pas et tout ce que l'on fait se trouve être aussi la plus vaine des choses. Mais, s'il y a un réveil de l'Islam, et je ne crois pas que l'on en puisse douter, un trophée de la foi coranique sur cette colline Sainte-Geneviève où tous les plus grands docteurs de la chrétienté enseignèrent contre l'Islam représente plus qu'une offense à notre passé : une menace pour notre avenir.

On pouvait accorder à l'Islam, chez lui, toutes les garanties et tous les respects. Bonaparte pouvait se déchausser dans la mosquée, et le maréchal Lyautey user des plus éloquentes figures pour affirmer la fraternité de tous les croyants : c'étaient choses lointaines, affaires d'Afrique ou d'Asie. Mais en France, chez les Protecteurs et chez les Vainqueurs, du simple point de vue politique, la construction officielle de la mosquée et surtout son inauguration en grande pompe républicaine, exprime quelque chose qui ressemble à une pénétration de notre pays et à sa prise de possession par nos sujets ou nos protégés. Ceux-ci la tiendront immanquablement pour un obscur aveu de faiblesse. Quelqu'un me disait hier :

- Qui colonise désormais ? Qui est colonisé ? Eux ou nous ?

J'aperçois, de ci de là, tel sourire supérieur. J'entends, je lis telles déclarations sur l'égalité des cultes et des races. On sera sage de ne pas les laisser propager, trop loin d'ici, par des hauts-parleurs trop puissants. Le conquérant trop attentif à la foi du conquis est un conquérant qui ne dure guère.

Nous venons de transgresser les justes bornes de la tolérance, du respect et de l'amitié. Nous venons de commettre le crime d'excès. Fasse le ciel que nous n'ayons pas à le payer avant peu et que les nobles races auxquelles nous avons dû un concours si précieux ne soient jamais grisées par leur sentiment de notre faiblesse.

 

 

Qui en est l'auteur ?...

Partager cet article
Repost0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 10:20

 

 

Quiconque veut empêcher Eurabia d’advenir, ne peut compter ni sur la justice ni sur la politique, mais doit devenir très actif, selon les suggestions suivantes :


  • Ne jamais voter pour un politicien pro-islam. Annuler tout abonnement à des journaux ou magazines favorables.

 

  • Les lecteurs doivent envoyer, en masse, des lettres de protestations contre les articles et commentaires qui qualifient les critiques de l’islam de gens dangereux « d’extrême droite », et contre les articles qui nient le fait que l’islamisation de l’Europe est bel et bien en train de se produire.

 

  • Submerger d’e-mails et de lettres les radios et télés qui produisent des émissions islamophiles.

 

  • Etablir des avertissements de masse contre les juges qui détournent nos lois et qui favorisent cette immigration massive.

 

  • Ne plus jamais voter pour des maires et des partis qui se sont engagés dans la construction de mosquées, et largement diffuser les noms des élus complices.

 

  • Envoyez des lettres de protestations aux mairies, préfectures et partis politiques.

 

  • Organisez des sit-ins et autres petites ou grandes manifestations partout où cela est possible.

 

  • Informez les relations et les amis sur l’islam, par des textes d’informations sur la vraie nature de l’islam, et par e-mails.

 

  • Partagez vos connaissances sur l’islam avec vos amis, clients, relations…

 

  • Quand vous votez (aux niveaux, local, national ou européen) ne votez que pour ceux qui ont officiellement mentionné le caractère dangereux de l’islam et s’opposent aux menaces.

 

  • Soutenez et encouragez les politiciens, journalistes, intellectuels, artistes et autres citoyens, assez courageux pour oser critiquer l’islam en acceptant la stigmatisation insultante « d’extrême droite » que les musulmans ou la gauche vont, comme d’habitude, coller sur leur nom.

 

Tout a été dit, mais une seule vérité est inébranlable : « Celui qui ne combat pas, a déjà perdu la bataille ».

 

 

J'ajouterais: "Celui qui a perdu la bataille, le paiera dans le sang"

 

Partager cet article
Repost0
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 19:58

 

Sourate IX verset 3-5

 

" les incroyants avec qui vous avez fait un pacte et qui ne
      vous ont pas fait tort et n'ont aidé personne contre vous,
      eh bien respectez ce pacte jusqu'à son terme .
      Une fois passés ces mois sacrés, tuez ces incroyants...
      prenez-les, assiégez-les, dressez leur des embuscades..."

 

 


Partager cet article
Repost0