Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 12:13



 
Mayotte, pilier de l’empire
 

 

Lambert Christian - Ancien Ambassadeur de France



Allez à Mayotte, la perle de l’Océan Indien, ses plages de sable fin, sa mer turquoise (ou émeraude, au choix), ses cocotiers de rêve. Vous visiterez la plus grande maternité du monde : il y naît un petit Français chaque minute. Vous visiterez aussi la plus grande mosquée, car tous ces petits Français sont musulmans comme leurs parents. Vous pourrez, de plus, faire un petit tour en mer sur un « kwassa-kwassa », la barque pittoresque sur laquelle arrivent chaque jour à Mayotte de nombreux immigrés venant des Comores, de Madagascar, des côtes d‘Afrique et même, depuis quelque temps, assure-t-on, du Congo ex-belge et du Rwanda.

Mayotte, 374 km2, 186 452 habitants (47 000 en 1978), est donc une île d’avenir. À ce rythme-là, ce sera un jour le département le plus peuplé de… France, le 101e. Mais, hélas ! sans aucun intérêt économique ni stratégique, intégralement musulman (la justice y est rendue par des juges musulmans, les cadis). Cependant, la France laïque et républicaine se propose d’y investir 200 millions d’euros pas an pendant 25 ans, ce qui fait 5 milliards d’euros – que devra donc verser le bon contribuable bien de chez nous.

On ne perd d’ailleurs pas de temps. L’effort budgétaire de l’État pour cette île de rêve s’élève déjà pour 2009 à 635 millions d’euros, soit 3 405 euros par personne et par an, avec un avenir plus que prometteur : le RSA, l’allocation de parent isolé, l’allocation de solidarité spécifique, l’allocation de logement social, les indemnités chômage (50 % de la population active), toutes les autres allocations sociales et la Sécurité sociale. Qu’Allah le tout-puissant et le miséricordieux soit remercié !

L’ennui, c’est que, par-dessus le marché, on risque fort d’avoir de constants problèmes avec la Fédération islamique des Comores qui, appuyée par d’autres États musulmans, n’a jamais accepté la sécession de Mayotte. Le rattachement à la France de cette petite île de l’Océan Indien a été condamné à l’unanimité par l’ONU et l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine) en décembre 1982, l’OUA considérant Mayotte comme « occupée par une puissance étrangère ». Alors, grands dieux, qu’est-on allé faire dans cette galère ? Il n’y avait donc pas assez de Comoriens en France ? Et, bien sûr, rien n’empêchera les habitants de ce nouveau département de se fixer en métropole comme le font les Antillais.

(...)

La conclusion s’impose : la France du XXIe siècle démontre peu à peu qu’elle n’est plus en mesure de s’adapter au monde moderne. Alors qu’on n’est plus capable de construire un porte-avions qui puisse naviguer comme le prouvent les pannes incessantes du « De Gaulle », que l’on n’arrive pas à vendre nos avions « Rafale », on dépense des milliards d’euros dans les derniers confettis d’un empire perdu. Est-ce que les autres puissances coloniales d’hier, la Grande-Bretagne, le Portugal, les Pays-Bas, s’accrochent à leurs ex-colonies ? Bien sûr que non. Il y a longtemps qu’elles ont largué ces territoires dérisoires et agités, sources de tous les problèmes.

Mais voilà, les 19 sénateurs, les 22 députés des TOM-DOM et tous les autres élus de nos « isles » – le député de Mayotte est M. Abdoulitifou-Aly et le sénateur est M. Soibahadine Ibrahim – tiennent non seulement à ce que cette situation se maintienne, mais que l’État (le contribuable) fournisse un important effort en matière d’infrastructures… Nous maintiendrons l’empire ! À la veille de la disparition d’un autre empire, au Ve siècle, les sénateurs romains disaient la même chose…
Partager cet article
Repost0
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 17:33




EIN DEUTSCHER FÜR EIN UND ZWANZIG TÜRCKEN...

ACH ! GROSS MALHEUR !




Partager cet article
Repost0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 07:36

ENTRISME MUSULMAN ET NUNUCHERIE OCCIDENTALE = GROSS MALHEUR MAINTENANT ET PLUS TARD !!


• Pays-Bas, 27 mai 


Un policier néerlandais d’origine marocaine poursuivi pour avoir transmis aux autorités marocaines des informations confidentielles de la police.

Redouane Lemhaouli, commissaire de la police rotterdamoise, avait été renvoyé en juillet 2008 pour « manquement grave à ses devoirs » et soupçonné d’avoir livré des informations confidentielles aux services secrets marocains. (Belga)

Partager cet article
Repost0