Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 10:40



MAIS QU'IL EST BON DE RAPPELER...



"Aujourd’hui nous ne sommes plus dans l’immigration, nous sommes dans un remplacement de population". — Eric Zemmour, journaliste.






Partager cet article
Repost0
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 20:34




Je me souviens que notre cher et trés distingué Président, lorsqu'il n'était encore que ministre des Finances sous le régne du roi fainéant avait alors eu l'ingénieuse idée de brader la garantie de la monnaie de tout Etat, celle que ceux qui voulaient faire prévaloir le billet vert appelaient alors "la relique barbare", l'or.


Il décida de vendre la quasi totalité de notre réserve constituée sur des décennies par l'Etat.

Il faisait donc confiance à l'économie de notre pays et des pays dont nous dépendions économiquement !

Nous savons désormais ce qu'il fallait en penser...

Ceci étant, la vente d'alors se fît sur la base de 250/300 euros l'once environ, ce qui devait renflouer nos caisses.

L'or a été vendu et les caisses sont toujours vides !...

L'or vendu à 250/300 euros l'once vaut actuellement prés de 1 000 euros, aprés les avoir dépassés, et devrait atteindre 2 000 à 3 000 euros selon l'appétit de Pékin qui engrange, lui, des masses considérables de métal jaune.

Non seulement nous avons donc perdu notre garantie et donc notre solvabilité et notre crédibilité financière mais en plus nous avons perdu des sommes considérables et ce n'est pas fini !

Notre ministre devenu président n'a pas encore compris qu'une famille ou qu'un Etat ne vend pas son patrimoine sauf à s'appauvrir et à dégringoler de son piédestal.

Il suffit de se souvenir de la gestion calamiteuse du patrimoine de la Maison de France par le Comte de Paris, piètre  financier et homme d'affaires, qui vendît la quasi totalité de celui-ci pour se retrouver obligé de vivre chez sa maîtresse à Cherisy, dans le périphérie de Dreux, et ce, dans un petit pavillon de banlieue !

La Comtesse de Paris finit dans la maison du gardien du château qui fût la propriété de ses ancêtres !...


Or, l'on apprend que notre cher et distingué Président, veut vendre tout le patrimoine immobilier constitué au fil des siècles par notre pays et ce, pour une somme estimée à 85 milliards d'euros.

Somme conséquente certes mais qui sera un fêtu de paille et qui fera de nous, dés sa vente réalisée, de nouveaux pauvres comme le fût le Comte de Paris.
 

Cette pratique s'apparente totalement à celle du joueur invétéré qui, aprés avoir perdu des sommes importantes au casino, met ses biens familiaux "au clou" et finit par se retrouver sur la paille avec toute sa maisonnée !


Non ! Monsieur le président, l'on ne vous a pas donné mandat de brader notre patrimoine à l'encan comme le ferait un vulgaire administrateur judiciaire !



Bas les pattes !


La France n'est pas un casino, même si son skipper actuel est un joueur !

Partager cet article
Repost0
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 18:13




Le château des Bruni vendu à un prince saoudien pour 17,5 millions

Le château de la famille de Carla Bruni, l'épouse d'origine italienne du président français Nicolas Sarkozy, situé dans les environs de Turin (nord), a été vendu pour 17,5 millions d'euros au prince et homme d'affaires saoudien Al-Walid, a annoncé samedi le quotidien La Stampa.




LOIN DE VOULOIR Y RECUEILLIR LES RESCAPES DES BARCASSES D'IMMIGRES, IL VOUDRAIT EN FAIRE UN HAREM... lol (?)

Partager cet article
Repost0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 07:45



Partager cet article
Repost0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 10:23



Palmarès de la goujaterie : Sarko en tête !

 

Dieu sait que, pour de multiples raisons, je ne porte pas les Anglais dans mon cœur, mais je suis scandalisé de la gifle diplomatique que vient de leur donner Nicolas Sarkozy en ne les invitant pas aux cérémonies qui marqueront cette année le 65e anniversaire du débarquement allié de Normandie.


L’incapable qui nous sert de Président a voulu limiter les festivités à un petit duo avec Obama, censé renforcer les liens franco-américains. Sarkozy, dont il est patent que l’intérêt pour l’Histoire de France ne lui encombre pas les méninges, semble ignorer que, le 6 Juin 1944, la participation française au débarquement – pour glorieuse qu’elle fut – se limita aux 170 hommes du commando de marine Kieffer, seuls et premiers Français à poser le pied sur le sol de la Patrie., pendant que des milliers de Britanniques y versaient déjà vaillamment leur sang.


J’ignore si, du sein de la famille Sarkozy, sont sortis beaucoup de soldats et, le cas échéant, sous quelles couleurs ils combattirent, Il n’aborde jamais ce sujet. Peut-être n’a-t–il aucune image glorieuse à nous montrer pendant que – devraient-elles n’avoir que celle-là – la plupart des familles anglaises exhibent fièrement celle de leur jeune reine, portant le même uniforme que ses soldats et n’hésitant pas à visiter les premières lignes au volant de son ambulance.


Je suggère à Sarkozy de faire un jour ce pèlerinage que font chaque année des milliers de Britanniques sur les champs de bataille des Flandres, de l’Artois et de la Picardie, et de s’y recueillir comme le font, non seulement des civils mais aussi par bataillons entiers les jeunes soldats fraîchement engagés. S’il a une idée de ce que la libération de la France doit au sacrifice de tant d’hommes, peut-être décidera-t-il de venir sur ces cimetières, quitte pour cela à sacrifier un week-end sur le yacht d’un de ses amis de la finance.

Il pourrait aussi visionner le film que firent les Anglais à l’occasion du 50e anniversaire du débarquement. Des centaines de vétérans vinrent alors sur nos plages et nos villages défiler devant leur reine. Bardés de décorations, n’ayant souvent gardé que quelques pièces d’uniforme, voire leur béret régimentaire, ils rendirent à leurs soldats tombés au champ d’honneur, le plus vibrant hommage. Je crois n’avoir de ma vie jamais aussi bien eu le témoignage de ce que c’était une grande Nation.


Sauf que, j’ai vu la Royal Navy sous grand pavois appareiller pour la guerre des Malouines, escortée jusqu’au grand large par des centaines d’avions et d’embarcations légères dont les passagers hurlaient à leurs « boys » des hourras à n’en plus finir. Mais là, je ne m’étendrai pas : j’ai trop gardé le souvenir de nos soldats en partance pour l’Indochine défilant dans les rues de Toulon sous des grêles de cailloux et des tombereaux d’injures.


Nous avions eu avec De Gaulle un anti-américain qui s’était surtout distingué derrière un micro et qui fit payer à ceux-ci le fait que, après le 6 Juin, il dut attendre pendant un mois l’autorisation de traverser la Manche… ce qui n’empêcha pas ses adorateurs de faire imprimer à l’occasion de je ne sais quel anniversaire des étiquettes à coller sur les bouteilles de vin représentant, sur fond d’avions et de batiments de guerre, un De Gaulle martial, jumelles en main, inspectant le bocage normand… Napoléon à Austerlitz !


Heureusement – direz-vous – Chirac a donné au monde une meilleure image . C’est oublier que il n’a pas cru devoir honorer de sa présence les quelque 15.000 personnes venues jusque du Japon pour commémorer le bicentenaire d’Austerlitz. Il daigna néanmoins se faire représenter le lendemain par – je crois – une certaine Alliot-Marie…


A la décharge de Chirac, il n’était peut-être pas remis de la fatigue qu’a pu lui causer 2 mois plus tôt son embarquement par une mer houleuse sur un navire de guerre anglais où il avait été invité afin d’assister à la commémoration de Trafalgar !


De Gaulle, Chirac, Sarkozy… combien de pays jadis amis de la France ont-ils éloignés d’elle… ? De Gaulle, Chirac, Sarkozy… comment apprendre la France à nos enfants en oubliant ce trio néfaste ?


Lucien Ruty





LE COUP DE GUEULE EST JUSTIFIE MÊME SI L'ON N'EN PARTAGE PAS TOUS LES TERMES EN PARTICULIER CONCERNANT L'ANGLOPHOBIE ET LE RÔLE NEGLIGEABLE JOUE PAR LA FRANCE DANS LE SUCCES DU DEBARQUEMENT CAR CE SERAIT TROP VITE OUBLIER LE RÔLE ESSENTIEL DE LA RESISTANCE, CE QUE LE GENERAL EISENHOWER DEVAIT LUI-MÊME PRECISER. 


ASSOCIER DE GAULLE A UN CHIRAC ET SES ATTITUDES BURLESQUES LORS DES COMMEMORATIONS D'AUSTERLITZ ET DE TRAFALGAR EST UN EXCES DANS LEQUEL JE NE TOMBERAI PAS NON PLUS !

L'UN FÛT UN FLAMBEAU, L'AUTRE LA CHAISE PERCEE DE LOUIS XIV !

Partager cet article
Repost0
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 18:54

LES PREMIERS RESISTANTS FRANCAIS FUSILLES EN 1941




Celestino Alfonso • Olga Bancic • Joseph Boczov • Georges Cloarec • Rino Della Negra • Thomas Elek • Maurice Fingercwejg • Spartaco Fontano • Emeric Glasz • Jonas Geduldig • Léon Goldberg • Szlama Grzywacz • Stanislas Kubacki • Arpen Tavitian • Césare Luccarini • Missak Manouchian • Marcel Rayman • Roger Rouxel • Antoine Salvadori • Willy Szapiro • Amédéo Usséglio • Wolf Wajsbrot • Robert Witchitz




UN HOMMAGE ET UN RAPPEL...


NB: Certains ne sont devenus Français que par leur mort ! 
Partager cet article
Repost0