Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 16:22

 

 

Le New York Times, classé plutôt à gauche de l'échiquier polittique américain, a publié un article sur François Hollande.
Il y est décrit comme un personnage politique de second rang, dénué de charisme, présent à l'élection grâce à la défection de DSK, après s'être fait "doubler" par sa femme en 2007.

Politicien depuis des décennies, il n'a jamais été responsable du moindre portefeuille ministériel. Pour le NYT, il garde cependant toutes ses chances, uniquement porté par l'incroyable sarkophobie qui règne en France.

Le NYT poursuit en précisant que le bilan politique de Hollande est affligeant et qu'il n'y a pas un seul journaliste français pour soulever les évidences qui sautent à l'esprit du premier observateur objectif. Tout le monde sait que Hollande n'est pas au niveau, c'est pourquoi ni Mitterrand ni Jospin ne lui ont confié de portefeuille ministériel.

Pourtant, les journalistes français font comme si de rien n'était, n'enquêtant pas sur l'inexpérience de ce dirigeant et sur ses échecs à répétition (comme le désastre du département de la Corrèze dont il est le président).

Le quotidien s'étonne sur le fait que Sarkozy est constamment interrogé sur son bilan et jamais François Hollande sur le sien. Pourquoi les journalistes font ils semblant de ne pas voir ce qui saute aux yeux de tous les observateurs étrangers ?

Partager cet article
Repost0

commentaires