Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 12:28



Pakistan : ils ont refusé de se convertir à la religion de paix™, 3 jeunes sikhs décapités



Petits travaux appliqués de charia : ils refusaient de se convertir, les talibans les ont décapités. On ne répètera jamais assez que les talibans, ces étudiants d’écoles islamiques (étymologie du mot taliban), n’ont lu d’autres livres que le Coran et les livres islamiques, et que c’est précisément de la lecture des textes islamiques qu’ils tirent leurs idées pestilentielles



.

talibans



New Dehli — Un nouveau développement risque d’assombrir les prochaines discussions indo-pakistanaises qui doivent se tenir le 25 février : 3 jeunes sikhs ont été décapités par des talibans dans les régions tribales du Pakistan après qu’ils eurent refusé - semble-t-il - de se convertir à l’islam. Les têtes coupées ont ensuite été abandonnées dans un Gurdwârâ de Peshawar (ndt : un Gurdwârâ est un temple sikh).


Les jeunes sikhs, Jaspal Singh, Sarabjit Singh et Baronat Singh, étaient partis toucher l’argent que leur devaient des individus de la région tribale adjacente à l’Afghanistan lorsqu’ils se sont fait enlever par des talibans.

Ces derniers leur auraient intimé de choisir entre la conversion à l’islam ou la mort. Quand les jeunes sikhs refusèrent, ils furent décapités et leurs têtes furent portées au Gurdwârâ Bhai Joga Singh de Peshawar.


De nombreux sikhs vivaient dans la zone tribale avant que les talibans ne leur imposent la jizya, l’impôt religieux, en 2009. Soumis à une pression croissante de la part des talibans pour se convertir à l’islam, la plupart des membres de la communauté sikh ont depuis fui pour les grandes villes du Pakistan.



Source
: The Economic Times
Traduction Bivouac-ID



Lorsque des socialistes, comme Aubry, flattent les musulmans dans un but électoral en claironnant le fait que la République "a de la place pour ceux qui croient et ceux qui ne croient pas" ils commettent une erreur fondamentale.

Les prescriptions coraniques sont la mise à mort sans discussion des athées...

Un croyant non-musulman, s'il appartient au Livre (la Bible) a le choix entre la conversion ou le statut de dhimmi en payant la jizya (une dîme)

Un polythéiste ou un athée n'a d'autre choix que la mort...

Voilà ceux que les socialistes et la mère Aubry en tête caressent dans le sens du poil et ceux dont ils seront les toutes premières victimes, comme le serontaussi les homosexuels qui les défendent au titre des minorités...

Aveuglement ou bêtise crasse ?...

Partager cet article
Repost0

commentaires