Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 11:55



Copé veut redéfinir les «valeurs de la droite»
lefigaro.fr  le 18.10.2009


Le chef de file des députés UMP souhaite notamment que la notion d'identité nationale soit «profondément renouvelée», pour que la diversité soit vécue comme «une chance».

«Nous sommes à un moment clé du quinquennat. La totalité des chantiers sur lesquels nous nous étions engagés ont été ouverts. Il faut fixer la suite, trouver une réflexion, un message de fond en proposant une nouvelle définition de ce que sont les valeurs de la droite française». Alors que le gouvernement connaît une rentrée difficile, Jean-François Copé veut interroger la droite sur elle-même.


Dans un entretien au Monde, le chef de file des députés UMP estime que les promesses de campagne de Nicolas Sarkozy ne suffisent plus. «Face à la multiplication des suicides au travail, on voit bien que le 'travailler plus' doit être complété par le 'travailler mieux'», explique le maire de Meaux.

Pour lui, «le premier défi (...) c'est la question de l'identité française». Une question cruciale, à l'heure où ««la nation se fissure en silence parce qu'il n'y a pas de discours sur l'identité».

 

Apprendre l'arabe au lycée

 

Pour autant, Jean-François Copé ne souhaite pas reprendre le discours de Nicolas Sarkzoy en 2007 sur l'identité nationale, qui avait abouti à la création d'un ministère éponyme et permis au candidat UMP de remporter une partie des voix d'extrême-droite. Car le thème «doit être profondément renouvelé et retravaillé».


Le député de Seine-et-Marne a de l'identité nationale une idée bien différente. «Il faut que l'on positive le fait d'être une population aussi diverse que l'est devenue la nôtre, qu'on le vive comme une chance. Que l'on arrête de vouloir faire croire à nos enfants que nos ancêtres étaient tous des Gaulois», explique-t-il. Il regrette «par exemple» qu'au lycée il soit «quasi impossible d'apprendre l'arabe».


On pourrait alors remplacer:


Louis XIV par Soliman 1er

Godefroy de Bouillon par Saladin 

Charles Martel par Abderahman

Duguesclin par Oussama Ben Laden

Bayard par Ali la Pointe de la casbah d'Alger 

Charlemagne par Nasser

Ganelon le félon par Abdallah d'Arabie

Durandal par coupe-coupe

Les Chevaliers de la Table ronde par L'Organisation de la Conférence islamique (OCI)

Jean Moulin par Bouteflika

De Gaulle par Ben Bella

Merci par choukrane

Bonjour par salam

Pardon par nique ta mère

Copé par connard prétentieux !...



APRES CETTE ATTAQUE EN REGLE DE NOTRE NATION, UN TEL INDIVIDU NE PEUT PLUS SE PRETENDRE FRANCAIS !

JE PROPOSE QU'ON LUI RETIRE UNE NATIONALITE QU'IL MEPRISE A CE POINT ET QU'IL NE MERITE DONC PLUS !

A TOUT LE MOINS, PAS UNE SEULE VOIX FRANCAISE NE DOIT SE PORTER SUR LE NOM DE CET INDIVIDU, RECONVERTI EN AVOCAT D'AFFAIRES, AUX PROCHAINES ELECTIONS

PS: Bizarre d'ailleurs cette tendance qu'ils ont tous à  vouloir se recaser en tant qu'avocats d'affaires (sic)...
       Y vend t-on des carnets d'adresses bien garnis ou des "appuis" occultes divers et avariés ?...



Les deux années qui restent à courir vont être celles de tous les dangers en matière d'intégration des allogènes venus pour dilapider notre patrimoine ancestral tant matériel, qu'intellectuel et historique.

Reconnaissons humblement avoir été bernés par des discours sécuritaires alors que l'on nous préparait une invasion légalisée, une adaptation d'un vieux et immense peuple à des coutumes tribales d'arrièrés et notre dévalorisation morbide et perfide à nos propres yeux !

Sachons nous en souvenir le moment venu !

Prévoyons l'avenir et désignons d'ores et déjà ceux qui siégeront aux tribunaux d'exception et auront l'intime dégoût de juger ça !






Une réflexion en marge de certains propos anti-nationaux:

« C’est la « brésilianisation » qui nous menace : ségrégation raciale, milliardaires à foison et appauvrissement de la classe moyenne. Misère du monde aux portes des antiques cités. La Défense sera notre Brasilia. Et la Seine-Saint-Denis, nos favelas.»



Eric Zemmour

Partager cet article

Repost 0
Published by LE MOUSQUETAIRE - dans identité nationale
commenter cet article

commentaires