Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 12:43

Le dernier rempart est en train de sauter......





Hélas, trois fois hélas!

Chirac a supprimé le service militaire car avec des beurs en grand nombre, l'armée n'aurait pas été gérable. A cela il faut ajouter qu'avec la parité il aurait fallu que tous les jeunes fassent le service : hommes et femmes ce qui n'aurait pas été supportable par les populations magrébines qui n'auraient pas voulu de filles sous l'uniforme,surtout un uniforme français! 

Officiellement personne ne sait pourquoi le service militaire a été supprimé : personne ne l'avait demandé. Un référendum aurait été le bienvenu. Aucune explication n'a été donné aux Français! Aujourd'hui la situation dans les armées commence à se dégrader sérieusement. 


>
 LE VER EST DANS LE FRUIT, DANS L'ARMEE COMME DANS LE PAYS  
   
Et s'il y avait un conflit entre la France et l'Algérie ? 
  
Aïcha, attirée par l'armée, ne s'imagine pas faire la guerre contre les siens : " Dans ma tête, je suis algérienne, je ne me sens pas française. Pour moi, l'armée c'est pas le fait de se lever pour une nation, c'est découvrir un métier."
 
Un rapport du Ministère de la Défense de janvier 2007 invoque " l'attitude intransigeante et revendicative tournant à la provocation" des JFOM (jeunes Français d'origine maghrébine) et de " la surdélinquance au sein même de leur régiment."
 
Un jeune officier parachutiste raconte que, dans son unité, les JFOM (jeunes Français d'origine maghrébine, dans le langage militaire) passent leurs journées au foyer à boire de la bière en regardant des films et qu'à la moindre réflexion, ils adressent au chef de corps un rapport dénonçant le racisme de l'officier qui, convoqué par le colonel, est obligé de revenir sur la sanction.
 
A Saint-Cyr, on envisage la mise en place d'un système inspiré de celui de Sciences-Po et de ses conventions avec des lycées de zones d'éducation prioritaires. «L'objectif c'est de pouvoir appeler un jour le général Ben Babrouf ou le colonel Mohamed ».
L'état major.html (source)
 
Dans la Marine, les officiers n'oublieront pas de si tôt la mutinerie de 1999 à bord du porte-avions Foch. Une soixantaine d'engagés volontaires, tous de parents maghrébins, avaient pris en otage leur officier. Après s'être retranchés 2 jours dans la cafétéria du porte-avions, ils avaient dû être délogés par un commando de fusiliers-marins. Ces «beurs » réagissaient contre une punition collective infligée à la suite d'une rébellion survenue lors d'une mission au large de la Yougoslavie au cours de laquelle les Super-Etendards avaient effectué des frappes sur le Kossovo considéré par les recrues musulmanes comme un sanctuaire islamique.
Les jeunes « Français » d'origine maghrébine commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d'obéissance, 6 fois plus d'outrages à supérieurs et 8 fois plus d'insoumission.
 
L'aumônier musulman en chef des armées françaises prépare l'organisation du prochain pèlerinage à La Mecque pour une quarantaine de soldats et une équipe d'aumôniers. Le projet lui tient particulièrement à coeur.

Vive li Nouvo Fronce !!!
Partager cet article
Repost0

commentaires