Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 17:11

L'Union Syndicale des Magistrats - officine de gauche tentant d'implanter une justice fondée sur la défunte lutte des classes dans l'enceinte des tribunaux - veut étouffer toute critique à son encontre !!




Voici donc la lettre que le président de l'Union syndicale des magistrats, M. Christophe Regnard a écrite en date du 26 janvier, à Michèle Alliot-Marie garde des Sceaux, à la suite de l'émission
Z comme Zemmour, du 25 janvier
.

            

        Paris, le 26 janvier 2010
Madame le Ministre d'État,


Ce matin même, sur la radio RTL, le chroniqueur Éric Zemmour a tenu des propos inadmissibles à l'encontre des magistrats, et plus particulièrement à l'encontre de ceux ayant eu à connaître du contentieux des étrangers en situation irrégulière.

En effet, M. Zemmour n'a pas hésité à accuser certains magistrats d'user de leurs fonctions à des fins partisanes en raison de leur appartenance syndicale, et ce faisant de "mener une guerre contre les gouvernements essayant d'endiguer l'immigration clandestine", en "s'amusant à libérer des clandestins".

Il a notamment reproché aux juges qui ont été amenés à remettre en liberté des personnes déférées dans le cadre de ces procédures de"dénicher l'erreur de procédure qui ruinera le travail policier", de "défaire par leur pinaillage juridique le travail policier", tout en se "drapant dans le respect du droit alors qu'ils prêchent la morale droit de l'hommiste", de "faire jouer les conventions européennes contre le droit national , alors qu'ils jugent au nom du peuple français", et de "se donner le frisson de sauver ceux qu'il assimilent aux juifs persécutés par les nazis , alors qu'ils mènent une guérilla contre une loi démocratiquement voulue".

Ces accusations extrêmement graves portées à l'encontre de magistrats, qui sont de fait traités de factieux violant leur obligation d'appliquer la loi, sont, s'il était possible, aggravées par la suite des propos, puisque M. Zemmour les qualifie de surcroît "d'alliés objectifs des mafias de passeurs et des patrons exploiteurs de main d'oeuvre bon marché", "sapant la protection sociale, les politiques d'intégration, et pourrissant la vie des classes laborieuses".

L'Union Syndicale des Magistrats s'insurge contre ces propos outranciers, qui visent à discréditer de manière fallacieuse l'institution judiciaire et ceux qui la servent. M.Zemmour semble en effet oublier que les décisions qu'il critique ont été prises en application des lois relatives au séjour des étrangers, lois qui imposent à l'Etat de respecter certaines procédures, et ce à peine de nullité. Les juges se sont donc bornés à faire respecter par l'Etat les règles votées par la représentation nationale.

L'Union Syndicale des Magistrats rappelle qu'il n'est pas concevable, dans un Etat de droit, d'exiger des juges, pour soutenir telle ou telle politique, qu'ils piétinent la loi alors qu'ils ont pour devoir de l'appliquer.

Depuis votre arrivée au Ministère de la Justice, vous avez indiqué à plusieurs reprises que vous soutiendriez systématiquement les magistrats lorsque ceux-ci se trouveraient injustement mis en cause.

L'Union Syndicale des Magistrats vous demande donc quelle mesure vous entendez prendre en réaction à ces propos inacceptables, qui tendent à discréditer l'institution judiciaire, et affaiblissent l'autorité de l'État.

Veuillez croire, Madame le ministre d'État, en l'assurance de ma haute considération.
Christophe REGNARD Président




Aprés l'attaque en règle du dénommé Serge PORTELLI, Vice-président du Tribunal de Grande Instance de Paris, contre Eric Zemmour, l'on est certain que notre Eric national a tapé 'là où ça fait mal' !

Mettons fin à cette justice sectaire et à ce soviet des magistrats attentatoires aux droits les plus élémentaires tant du citoyen que de la nation !

Mettons fin à leur triple allégeance: celle du serment prêté difficile à respecter en fonction d'une seconde allégeance politique et d'une troisième, plus 'philosophique'... 

Partager cet article

Repost 0
Published by LE MOUSQUETAIRE - dans politique
commenter cet article

commentaires