Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 11:13

Du coup...certains se prennent à rêver !

Mais les Français ont déjà donné !...

Alors , basta !



Article paru dans gaullisme.fr

Les Français sont ni de droite, ni de gauche…

ils redeviennent gaulliste, enfin la France se bouge !



Vers la fin du clivage gauche-droite ?


DROITE%20GAUCHE

Les deux tiers des Français (67%) n’ont confiance ni en la droite ni en la gauche pour gouverner le pays, selon la première vague du baromètre de la confiance politique réalisé par la Sofres pour le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), Edelman et l’institut Pierre Mendès France. Ce un sondage passionnant mesure l’opinion des Français à l’égard des institutions politiques et économiques. Il recèle de nombreuses pépites qui montrent que les ingrédients pour un big bang politique semblent se rassembler.


Un rejet très fort des élites


En effet, si 69% des Français font confiance à leur conseil municipal et 65% à leur conseil général ou régional, 55% ne font pas confiance à l’Union Européenne, 64% à l’Assemblée Nationale, 65% à la présidence de la République et 68% à l’égard du gouvernement.

En clair, deux tiers des Français ne font plus confiance aux hommes politiques nationaux.

Il faut dire que 78% de la population pense que les responsables politiques se préoccupent peu ou pas du tout de ce qu’ils pensent.


La défiance à l’égard des institutions se retrouve partout. Les Français ne font plus confiance aux banques, ni aux grandes entreprises, qui ne pensent qu’à leur profit. Le constat est sévère et produit une crainte pour l’avenir.

Paradoxalement, cette crainte est moins forte pour l’avenir immédiat, où seule une petite majorité relative pense que sa situation va se détériorer, que pour l’avenir plus lointain, puisque 73% des Français pensent que la situation sera moins bonne pour leurs enfants.


Le dépassement du clivage gauche-droite


Mais l’enseignement sans doute le plus intéressant de ce sondage est la démonstration éclatante de la démonétisation du clivage gauche-droite. 67% des Français ne font confiance ni à la gauche, ni à la droite pour gouverner le pays. Seulement 16% font confiance à la droite et 14% à la gauche. Des chiffres dérisoires qui montrent l’étendue de la défiance à l’égard du PS et de l’UMP, qui ne semblent avoir pour mérite que de ne pas avoir encore d’alternative crédible.


Mieux, à peine 25% des Français se classent à gauche ou à l’extrême gauche, 19% à droite ou à l’extrême-droite, alors que 38% se déclarent ni à gauche ni à droite. En poussant un peu plus, 31% se disent « plutôt de gauche », 26% « plutôt de droite » mais 40% « ni de gauche, ni de droite ». Bref, les Français semblent avoir intégré que ce ne sont plus les clivages traditionnels qui ont du sens, même s’ils ne semblent pas encore en avoir trouvé un de substitution.


Comment ne pas voir dans ce sondage une profonde attente de gaullisme ?
(ndlr:.................)

En effet, le Général de Gaulle refusait le clivage gauche-droite et sa politique serait difficilement classable sur l’échiquier actuel. Le gaullisme a encore de beaux jours devant lui.





La conclusion de la désaffection des Français pour les partis et leurs représentants serait un retour vers les "valeurs" du gaullisme !

C'est oublier un peu vite que l'arbre a donné des fruits plus que douteux...

Non  Chirac, Non, Villepin,  Non, Dupont-Aignan !...  

Les Français, déçus, écoeurés et humiliés chaque jour, ne vous attendent pas ...

Ils sont dans l'attente d'un renouveau patriotique et de leur nouvelle Jeanne d'Arc... pas de vieux rogatons qui, à force de vouloir faire l'Ange ont fait la Bête !

Partager cet article

Repost 0
Published by LE MOUSQUETAIRE - dans politique
commenter cet article

commentaires