Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 12:24




Les minarets de la peur

lundi 30 novembre 2009    France-catholique.fr


Le vote a créé la stupeur dans toute l’Europe. Ridiculisant les instituts de sondages, ignorants les appels de leurs dirigeants politiques et de leurs Églises, les Suisses ont voté, à une large majorité (plus de 57%), pour l’interdiction des minarets dans leur pays.


Il y a incontestablement une grande part d’irrationnel dans ce vote. Ce n’est pas un hasard si ce sont les cantons où la présence musulmane est la moins forte que le "oui" à l’interdiction a été le plus important. A Genève, dont la mosquée possède un minaret, c’est le "non" (c’est-à-dire l’autorisation des minarets) qui l’a emporté. En outre, pas plus qu’en France, les Suisses ne risquaient d’entendre l’appel à la prière du muezzin lancé du haut de ces tours : en Europe, cet appel est, en général, lancé à l’intérieur même de la mosquée.


Le minaret fait peur. Il fait peur d’abord pour des raisons conjoncturelles : c’est la menace permanente que l’islamisme radical fait peser sur l’Occident depuis les attentats du 11 septembre 2001. C’est aussi, surtout, la hantise de voir la religion musulmane imposer peu à peu ses interdits et sa fameuse charia. Le minaret est en fin de compte perçu comme une intrusion dans un espace marqué par la tradition chrétienne, une intrusion d’autant moins supportable que, dans la plupart des pays musulmans comme l’Arabie saoudite, la construction d’églises est interdite. Et l’on ne parlera pas de la situation des Chrétiens orientaux.


Le vote suisse n’arrange personne. Il embarrasse, et le mot est faible, le gouvernement fédéral qui doit gérer une population de quelque 400.000 musulmans. Ces musulmans risquent aujourd’hui de se sentir stigmatisés, voire discriminés, ce qui ne peut manquer de gonfler les rangs de l’islamisme radical.

Il faudrait aussi parler des risques du côté des investissements en provenance du Moyen Orient.


Pour notre pays en plein débat sur l’identité nationale ce vote tombe plutôt mal. Les réactions embarrassées d’un Xavier Bertrand ou d’un Bernard Kouchner en témoignent. De plus, à quelques mois des régionales, il ne manquera pas d’être exploité par le Front national.


Aujourd’hui, une digue est tombée. En votant l’interdiction des minarets, les Suisse ont lancé un triste signal. Désormais, certains propos, certaines attitudes de rejet on trouvé, en France comme en Suisse, et partout en Europe, une sorte de légitimité nouvelle.


Non, décidément, le vote des Suisses n’est pas une bonne nouvelle.



Serge Plenier © Acip





Il semble avoir peur pour ses abattis et pour ses sous, ce fier Sicambre...

Ce cri de lâcheté devrait être édité pour concrétiser la honte que représente ce genre d'individu !

Partager cet article

Repost 0
Published by LE MOUSQUETAIRE - dans islam
commenter cet article

commentaires