Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 09:38


A Oxford : tuez les juifs
par Simon Saadoun


Le ministre israélien des affaires étrangères, Danny Ayalon était invité par l'Union des étudiants pour une conférence sur le célèbre campus d'Oxford...


Il a été interrompu par des hurlements "Tuez les juifs" (pour être plus précis : slaughter the jews, abattez les juifs mais également “Itbah Al-Yahud”- la même signification en arabe, scandé notamment par un étudiant masqué).

Des insultes antisémites et anti israéliennes ont ainsi fusé pendant toute l'intervention du ministre, interrompant sans cesse la conférence. Un groupe de manifestants portant des drapeaux palestiniens a été intercepté par la sécurité du campus sans pouvoir atteindre la salle de conférences.

A l'extérieur, d'autres groupes scandaient “From the river to the sea, Palestine will be free.” (De la rivière- le Jourdain – jusqu'à la mer, la Palestine sera libre) mettant clairement en avant leur soutien à la destruction d'Israël.

L'union des étudiants d'Oxford a présenté ses excuses au ministre et promis de mener une enquête pour identifier les responsables de ces actes et déposer plainte.

Dans un communiqué, l'union des étudiants a déclaré "C'est la première fois qu'un tel incident arrive; la majorité des étudiants était la pour discuter, même lorsqu'ils n'étaient pas d'accord avec l'orateur; nous ne tolèrerons pas ce genre de comportements de la part d'une minorité d'étudiants, surtout lorsqu'ils sont de manière explicite antisémites".

Danny Ayalon annonce qu'il devrait déposer plainte contre l'appel au meurtre des juifs lancé par un étudiant.

L'université de Cambridge n'est pas en reste; sous la pression de groupes anti-israéliens –notamment les unions d'étudiants islamiques et pakistanais- l'Union des étudiants juifs a du annuler la conférence du Professeur Benny Morris qui aurait dû se tenir jeudi.

Dans le même temps, l'universitaire palestinien, Azzam Tamimi, qui a notamment déclaré "qu'il serait heureux d'être un kamikaze", a donné tout à fait normalement sa conférence dans la même université mardi soir dernier.

L'union des étudiants juifs a dénoncé l'attitude partisane de l'université, qui ne garantit pas les mêmes droits à l'ensemble des étudiants.





Les mêmes incidents se sont produits aux Etats Unis lors d'une conférence donnée par l'ambassadeur d'Israël.

Il semble que ce soit une tactique orchestrée avec présence de petits groupes intervenant à intervalles réguliers pour interrompre et désorganiser le débat.

La haine des propos devrait desservir cette engeance et la montrer sous son vrai jour !

Ils iront un pont trop loin !!

Partager cet article
Repost0

commentaires