Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 00:45

 

 

Paroles de femmes...

« L’islam ne connaît aucune individualité, sa vision de l’humanité n’est pas adaptée à la modernité »

« La charia ne repose sur aucun des principes légaux issus des Lumières. Sans rejet de la charia et du principe de vengeance, tous les efforts pour intégrer les musulmans sont condamnés d’avance. »

 

Necla Kelek est une sociologue allemande d’origine turque, née à Istanbul en 1957.

 

 

 

«Il n’y a pas de cohabitation possible entre l’islam et l’Occident».

«Le multiculturalisme est une théorie inconsistante»

«Le Prophète a demandé la main d’une petite fille de 6 ans et le mariage a été consommé quand elle a eu 9 ans. C’est ce qu’on appelle un pédophile.»                                       

«L’Occident a essayé différentes manières de convertir, assimiler et séduire les Musulmans vers la modernité. Aucune de ces approches n’a réussi. Pendant ce temps, notre vénération pour la raison fait de nous des proies faciles pour un prédateur sans pitié, malhonnête et extrêmement agressif.»

 

Ayaan Hirsi Ali Née en Somalie en 1969. Réfugiée aux Pays-Bas, elle adopte les valeurs libérales occidentales au point de devenir une jeune députée à La Haye et de s’affirmer athée. Condamnée à mort par les islamistes en 2003.

 

 

 

« L’Occident doit cesser de se laisser endormir par l’idée du 

multiculturalisme.»

« Je ne ferai jamais le pèlerinage à La Mecque car on y interdit 

l’entrée aux juifs et aux chrétiens »

 

Née en Ouganda en 1968, au sein d’une famille musulmane, Irshad Manji

est écrivain et journaliste canadienne.

 

 

 

 « Il n’y a rien à garder du coran »

« L’islam est une torture contre les femmes »

« Les médias occidentaux et les intellectuels font preuve de lâcheté concernant l’islam et ses dogmes »

 

Taslima Nasreen  est un écrivain née en 1962 dans une famille musulmane de Mymensingh, au Bangladesh. Elle a d’abord été gynécologue avant de se consacrer définitivement à l’écriture.

Condamnée à mort par les islamistes en 1994.

 

 

 

« Je connais l’Islam et pour moi cela signifie la mort et la douleur.

L’Islam, fondamentalement, méprise l’être humain et la femme»

 

Née en Iran en 1956, Mina Ahadi se voit exclue de l’université de Téhéran où elle étudiait la médecine aux premiers jours de la révolution islamique, parce qu’elle refuse de porter le tchador.

 

 

 

« J’ai vécu le totalitarisme islamique et les barbaries religieuses sous tous leurs aspects.

Où sont ces intellectuels de salon complices de la barbarie islamique quand, en France, on force des fillettes à se murer dans une prison portative ?

Voiler les femmes, c’est diffuser la vision du monde islamiste »

 

Née en 1967 en Iran, Chahdortt Djavann grandit à Téhéran. En 2002, elle publie son premier roman, "Je viens d’ailleurs" et raconte comment elle a gardé la tête haute.

 

 

 

« Je ne crois pas que l’islam puisse être réformé »

« Les musulmans doivent se demander ce qu’ils peuvent faire pour l’humanité, avant d’exiger que l’humanité les respecte »

 « Je n’ai aucun espoir en l’islam. Quand une idée est corrompue, on ne peut la réformer »

 

Wafa Sultan a grandi en Syrie dans une famille musulmane. Sa vie bascule en 1979 : alors étudiante en médecine, elle assiste à l’université à l’assassinat de son professeur par les Frères Musulmans.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires