Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 07:33




L'ENJEU EST LA SECURITE MONDIALE,

PAS SEULEMENT CELLE D'ISRAËL

 

Interview du 1er ministre Benjamin Netanyahou par

Lally Weymouth pour Newsweek.

Traduction par Artus pour www.nuidorient.com

 

Selon un intime du 1er ministre d'Israël, celui-ci considère la menace nucléaire iranienne avec sévérité. Sa mission est de protéger le peuple Juif d'un Second holocauste. Comme de nombreux Israéliens il est outré par le rapport Goldstone qui accuse Israël de crimes de guerre, lors de la guerre dans la bande Gaza en début d'année.

 

Weymouth (L): Que pensez-vous du rapport Goldstone?


Netanyahou (B): Je croyais qu'il y avait des limites à l'hypocrisie, mais je me suis trompé

La soi-disant commission des Droits de l'Homme accuse Israël de crimes de guerre, alors qu'Israël se défendait légitimement contre les roquettes du Hamas. Or ce dernier groupe a commis 4 crimes de guerre:


- il a appelé à la destruction d'Israël, ce qui est un crime de guerre d'après la Charte de l'Onu

puisqu'il a incité au génocide


- il a tiré des roquettes délibérément sur des civils


- ses soldats ont utilisé la population civile comme bouclier humain


- il garde prisonnier depuis plus de 3 ans Gilad Shalit, en interdisant l'accès de la Croix Rouge

En fin de compte, avec tour cela,  qui accuse-t-on de crimes de guerre ?

 

L: Les gens ici semblent considérer ce rapport comme injuste et certains ont demandé une enquête interne

B: Nous envisageons quelque chose dans ce genre indépendamment du rapport Goldstone. Après tout, Israël a été amené à se défendre avec des moyens justes contre des attaques injustes.

 

L: Avez-vous été surpris que des pays tels que la France ou la Grande Bretagne ne vous soutiennent pas ?


B: Tous les pays engagés dans la lutte contre la terreur devraient se lever, car la clarté morale est la meilleure arme contre le terrorisme.

 

L: Que pensez-vous de l'accord de Genève que l'administration Obama et d'autres pays occidentaux auraient conclu avec l'Iran?


B: C'est trop tôt pour en parler; ce qui est important, c'est d'amener l'Iran à cesser tout enrichissement d'uranium, qui a un seul but, le développement de la capacité nucléaire militaire.

 

L: Cette semaine on m'a dit que vous pensez que c'était votre devoir d'empêcher un 2ème holocauste au peuple Juif.

B: C'est le sentiment de tout 1er ministre en Israël.

 

L: Mais le sentez-vous en particulier du fait de la menace iranienne ?


B: Je pense que la menace concerne la sécurité du monde entier et pas seulement celle d'Israël

Les sociétés libres et ouvertes sont menacées par un radicalisme sombre qui cherche à s'armer et à armer ses satellites d'armes nucléaires

 

L: Vos voisins arabes disent qu'ils sont eux aussi préoccupés.


B: Il n'y a pas un seul pays arabe -- sauf une exception dont je ne suis pas sûr – qui n'est pas préoccupé par la volonté de l'Iran d'acquérir l'arme nucléaire. De nombreux pays européens mesurent les dangers d'une telle réalité. L'histoire changera si cela se produisait.

 

L: Selon mon information, Israël serait prêt à frapper l'Iran


B: Je ne suis pas responsable des rumeurs. Nous pensons que le problème est global. Du moment que le problème est international, les Etats-Unis doivent mener tous les efforts sur le plan international pour mettre fin au danger.

 

L: Que pensez-vous qui devrait arriver aux Palestiniens ?


B: Pour résumer, je dois préciser que les négociations de paix doivent commencer sans conditions préliminaires et on doit aboutir à un état palestinien démilitarisé qui reconnaisse      l'état juif. Cette phrase brève contient l'essentiel du problème et l'essentiel de la solution. Cela fait 62 ans que les Palestiniens refusent de reconnaître Israël comme un état-nation pour le peuple juif.

 

L. Ils disent qu'ils ont déjà reconnu Israël, et aujourd'hui on leur demande de le reconnaître comme état juif.


B: Exact. Israël n'est pas un état binational.
Des non-juifs y habitent avec des droits pleins et égaux, mais Israël a 2 caractéristiques particulières: c'est le foyer de tout Juif. Puis il y a un large consensus dans le pays que le problème des réfugiés palestiniens doive être résolu en dehors des frontières d'Israël. Les Juifs viennent ici et les Palestiniens iront là-bas. Il faut choisir, c'est le fondement de la solution.

 

L: Que pensez-vous d'Obama ?


B: Il y a plus de coopération et de transparence entre l'administration Obama et mon gouvernement que ce que les gens savent. Nous parlons ouvertement, et j'apprécie beaucoup les mesures adoptées par l'administration Obama contre le rapport tordu de Goldstone et leur pression contre l'Iran pour arrêter son programme militaire nucléaire. De même les efforts en cours que nous menons pour relancer les négociations de paix entre nous et les Palestiniens.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LE MOUSQUETAIRE - dans actualité
commenter cet article

commentaires