Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 18:33

 

 

La première mesure, urgente, LA REFORME DU STATUT DU FONCTIONNAIRE.


Le fonctionnaire de demain ne devra plus bénéficier de la garantie à vie de son emploi, des augmentations indiciaires générales et d'une grande partie des avantages inconvenants arrachés au fil des 30 Glorieuses par des syndicalistes corporatistes à des gouvernements se limitant à gérer le court terme.


La notion même d'"avantages acquis" doit être remise à plat. Et surtout, surtout, il faut supprimer la "mise en disponibilité" et ses outrances qui permettent à des haut-fonctionnaires de siéger au Parlement pendant des années, des décennies, parfois toute leur vie, en conservant au chaud, non seulement leur emploi, mais les augmentations indiciaires régulières.


Rappelons l'exemple de Juppé qui fit valoir ses droits à la retraite à 57 ans, au plus haut poste, au plus haut grade, sans avoir jamais exercé ses fonctions aux Finances ! Sans compter le scandale de Claude Bartolone, réintégré dans le corps préfectoral (et retraité en août 2012 par la grâce de F. Hollande) alors qu'il n'y figurait plus depuis 25 ans...


Cette pratique de mise en disponibilité est contraire aux principes élémentaires des Droits de l'Homme "les hommes naissent et DEMEURENT libres et égaux en droit"

Partager cet article
Repost0

commentaires