Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 20:08

 

 

LA SUPPRESSION COMPLÈTE, RADICALE ET DÉFINITIVE

DE L’IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES

 

En l’espace de quelques mois, les conséquences de cette suppression seraient les suivantes :

 

-   Augmentation importante du pouvoir d’achat de tous les contribuables imposables sur le revenu, soit plus de 50 % des foyers français.

 

-   Augmentation immédiate de la consommation et des placements-investissements de tous ces contribuables exonérés, qui représentent la partie la plus aisée de la population.

 

-   Rapatriement rapide et spontané des exilés fiscaux et de leurs capitaux, ainsi que des jeunes entrepreneurs expatriés volontairement.

 

-   Afflux sur le territoire français de sièges sociaux d’entreprises étrangères ainsi que de leurs dirigeants rémunérés en France.

 

-   Augmentation immédiate du chiffre d’affaires de toutes les entreprises et de la TVA perçue, entraînant une récupération par l’Etat de son «cadeau fiscal» au rythme de près de 20 % par mois, soit une récupération atteignant en fin d’année environ 95 % de l’impôt sur le revenu non perçu.

 

-   Augmentation immédiate de l’investissement et de l’embauche par toutes les entreprises en progression de chiffre d’affaires, ceci entraînant une diminution importante et rapide du chômage.

 

-   Afflux de cotisations dans les caisses d’assurance-chômage, caisses de retraites et caisses de Sécurité sociale, d’où réduction importante de leurs déficits.

 

-   Disponibilité des fonctionnaires actuellement chargés de la perception et du contrôle de l’impôt sur le revenu et pouvant être affectés à d’autres services de l’Etat manquant de personnel (police, justice, etc.)

 

-   Disponibilité des locaux occupés par les centres des impôts et pouvant être transformés en logements sociaux, en maisons de retraite ou en maisons d’arrêt, qui font cruellement défaut.

 

            A tous ces avantages matériels, il convient d’ajouter un avantage psychologique non évaluable financièrement mais très important : la disparition chez les contribuables du «stress de l’impôt», c’est-à-dire du souci de son calcul, de la corvée des paperasses, de la crainte de contrôles inopinés et d’erreurs risquant d’être interprétées comme fraudes, ainsi que de la frustration permanente causée par le sentiment de voir une partie de ses efforts personnels détournée vers des dépenses étatiques pas toujours comprises et souvent même désapprouvées. Ce soulagement des contribuables aurait un impact positif réel en termes de confort mental et de santé publique. Il favoriserait indubitablement l’optimisme, le dynamisme et l’esprit d’entreprise des citoyens, libérant de façon spectaculaire les capacités créatives du peuple français, qui sont potentiellement immenses. Aujourd’hui, nul ne l’ignore, nous sommes réputés être un peuple de pessimistes, de grincheux, de râleurs et de désabusés. Cette triste réputation disparaîtrait en peu de temps et la France retrouverait son antique surnom de «pays de la douceur de vivre».

 

 

D'après Pierre Lance

 

 

 

CHICHE !...

 

Une simple augmentation de la TVA de 1 point compenserait en bonne partie cette disparition...

 

Une correction financière en faveur des chômeurs et des familles démunies compenserait ensuite le caractère non progressif de la TVA

 

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?...

 

Nos crétins de technocrates peuvent-ils seulement le comprendre ?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires