Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 14:39


header3.jpg Voilà donc une affiche du Front National qui suscite la réprobation générale et qui vient d’être condamnée par la justice.

Elle critique la burka, l’islamisation, l’islamisme, l’arrogance algérienne contre la France, mais on n’a pas le droit de dire tout ça.

Charlie-Hebdo ou les Guignols de l’Info peuvent caricaturer le pape à loisir, le transformer en nazi ou en arriéré mental. Mais ne touchons pas aux musulmans alliés d’Hitler ou voulant imiter un chamelier du septième siècle.

Prochoix se réjouit à chaque affaire de curé pédophile et en fait ses choux gras. Mais pas un mot sur les imams abusant d’enfants au Maroc ou en Algérie.

Au Parti communiste ou au NPA, on peut représenter les patrons en salauds exploitant le peuple, mais silence radio sur les potentats musulmans exploitant eux aussi leurs peuples.

Pendant des années, la droite a représenté l’URSS et son drapeau avec des couteaux entre les dents, mais elle se garde bien de représenter Mahomet ou ses imitateurs modernes avec le même couteau, même s’ils défraient la chronique des faits divers avec leurs crimes à l’arme blanche.

Les Américains sont représentés comme de gros fats racistes par la gauche française, mais pas les Saoud obèses et xénophobes.

On peut défiler à Paris avec un drapeau israélien frappé de la croix gammée, mais il est interdit de dénoncer le détournement par des T-shirts du drapeau algérien.

On peut représenter l’autorité palestinienne comme terroriste et adepte de la takia, mais ceux qui se livrent à cette thèse sont les premiers à saluer l’islam « de paix et de tolérance ».

La Chine est honnie par Daniel Cohn-Bendit, mais pas les oligarchies musulmanes qu’il appelle à la rescousse contre les Suisses et pour les minarets.

Jean-Luc Mélenchon présente le dalaï-lama comme un arriéré mental théocratique, mais il n’a pas un mot pour critiquer les théocraties islamiques bien réelles.

Bref, qu’on soit blanc ou noir, athée ou religieux, de gauche ou de droite, on peut taper sur tout le monde, sauf sur l’islam et les musulmans.

Pourquoi ? C’est l’humoriste Stéphane Guillon qui vous l’explique :

http://www.youtube.com/watch ?v=d3MyBilUj20

Hé oui, personne n’a été frappé de menaces de mort ou d’exécution au couteau, de fatwa ou de racisme pour avoir dénigré (à tort ou à raison) les cathos, les patrons, les communistes, les Américains, les Israéliens, les Palestiniens, les Chinois, les bouddhistes.

Mais pas touche à mon islam !

Même la Licra et SOS-Racisme viennent de se coucher devant la dictature des barbus. Les soi-disant « antiracistes » obéissent aux oukases des racistes islamiques. Tout comme les pacifistes des années 30 n’osaient critiquer les nazis.

Hé bien qu’ils se couchent puisqu’ils n’osent affronter le fascisme islamique ! Le peuple français n’a que faire de ces carpettes et il le dit de plus en plus. La Licra et SOS-Racisme rejoindront les poubelles de l’Histoire, en compagnie de Charlie-Hebdo, des Guignols de l’Info, de Prochoix, du Front de Gauche, du NPA, du PS, de l’UMP, du Mrap, de Cohn-Bendit, de Mélenchon, et de tous les autres lâches qui tiennent encore – pour peu de temps – le haut du pavé médiatique et politique.

Il y a aujourd’hui deux alternatives.

Soit l’islam gagnera sa guerre et alors elle liquidera ses idiots utiles, tout comme elle a liquidé les laïcs nationalistes algériens ou les communistes iraniens.

Soit elle perdra cette guerre, et les mêmes idiots utiles auront à rendre des comptes à leurs peuples.

Dans les deux cas, ils sont déjà condamnés à une mort civile et politique.

La Licra et SOS-Racisme veulent s’enfoncer dans cette impasse suicidaire ? Eh bien tant pis pour eux. On les aura assez prévenus.

Roger Heurtebise pour Riposte laïque le 15 mars 2010

Partager cet article
Repost0

commentaires