Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 13:04

 

 

 

 

                                                                   Le 17 octobre 2010.

 

 

 

Monsieur le Président,

 

 

 

J’ai pris la « mauvaise » habitude de m’adresser directement à vous car naviguant depuis longtemps sur le Net, j’ai une bonne approche des différents sentiments qui y sont exposés.

 

 

1-    LA RETRAITE :

 

Si vous reculez, c’en est fini de votre réélection en 2012.

 

 

2-    LA COMMISSION EUROPEENNE :

 

Pourquoi ne pas utiliser le différend survenu avec cette institution représentée par des gens que nous ne connaissons pas et que nous n’avons pas élus pour imposer une « pause » dans notre coopération communautaire.

 

Un droit de retrait donc qui nous permettrait de mettre de l’ordre chez nous car il en est grand temps sauf à ce que cela soit imposé par la rue.

 

Durant cette pause, tous les accords communautaires seraient suspendus au bénéfice de l’intérêt immédiat du pays en matière de frontières, de droits de douane et de traitement des étrangers.

 

Durée un à deux ans.

 

 

3-    RETRAIT DE NATIONALITE :

 

Il va falloir que nous ayons très rapidement un bon millier de retraits sauf à justifier la critique des effets d’annonce.

 

Que deviennent les ex-Français ?

 

Ils ne peuvent rester sur le territoire national !

 

 

4-    PREMIER MINISTRE :

 

Pourquoi ne pas prendre Philippe de Villiers pour attirer la droite républicaine, celle située à la droite de l’UMP et à la gauche du FN en sachant qu'ainsi vous attirerez 80% de l’électorat FN.

 

Avec tout mon respect.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires