Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 08:22




Après Gérard Collomb, Michel Mercier et Jean-Jack Queyranne apportent leur soutien au projet d’Institut de civilisation musulmane cher au recteur de la grande mosquée


Kamel Kabtane

Kamel Kabtane


Il est rusé, Kamel Kabtane.
Cette année, le recteur de la grande mosquée de Lyon a obtenu d’organiser le repas de rupture de jeûne du Ramadan dans les salons d’honneur de l’hôtel de ville, et non pas, comme de coutume, dans la bibliothèque exiguë, quoique cossue, de l’édifice religieux du boulevard Pinel. Rendez-vous est donc pris pour le 15 septembre en soirée. « On va faire quelque chose de grand, avec 200 à 300 invités », glisse le responsable religieux.

La date n’est bien sûr pas choisie au hasard. Elle permettra à Kamel Kabtane de s’offrir une large et prestigieuse tribune pour la promotion de son projet d’Institut français de civilisation musulmane (IFCM), et d’arracher, il l’espère, les derniers soutiens financiers qui manquent pour lancer les travaux à côté de la mosquée dans trois ans.

Car Kabtane n’arrivera pas à ce dîner les mains vides. La veille, le 14 septembre, l’agence lyonnaise Saga aura rendu son premier rapport sur l’estimation détaillée du coût du projet. Cette agence a été désignée après un appel d’offres lancé fin avril par le recteur de la grande mosquée. Dans un document d’étape diffusé le 24 juillet, Saga défend la viabilité de l’IFCM à Lyon, « un lieu dont l’implantation se justifie par l’importance de la communauté musulmane à Lyon et en Rhône-Alpes » et « un centre (qui) pourrait se poser en vitrine de la modernité du monde musulman ». Budget prévisionnel du chantier selon Kabtane : 8 millions d’euros, pour un coût de fonctionnement annuel d’environ 1 million d’euros (l’institut emploierait une dizaine de salariés, dont un directeur). L’ensemble, adossé à la grande mosquée, comprendrait une salle de conférences, un laboratoire de langues, un restaurant avec salon de thé et un espace d’exposition, livrables en 2014.

« Nous sommes dans la dernière ligne droite, rapporte Kamel Kabtane. Seul l’Etat rechigne à verser une aide, car il s’inquiète des frais de fonctionnement. Tant qu’il n’a pas dit oui, les collectivités locales ne débloqueront pas leurs fonds. » L’an dernier, le maire (PS) de Lyon, Gérard Collomb, avait promis une subvention de l’ordre de 800.000 euros. Dans un courrier du 2 juillet, Michel Mercier, président (centriste) du conseil général du Rhône, vient de se déclarer prêt à soumettre une délibération à son assemblée pour aider financièrement le projet d’IFCM, dès qu’il sera finalisé. Le montant de l’engagement n’est pas précisé. Jean-Jack Queyranne, président (PS) du conseil régional Rhône-Alpes, a fait de même dans une lettre du 3 juillet, en y posant ses conditions : pas d’entorse à la laïcité. La Région pourrait verser un maximum de 800.000 euros. Le rêve semble bien parti pour devenir réalité (le progrès du 27 juillet 2009 Nicolas Ballet)

Les senteurs des jardins de l’Alhambra

« Il faut cultiver son jardin », disait Voltaire. Celui de Kamel Kabtane sera oriental. Et enraciné dans des valeurs de tolérance. Le recteur de la grande mosquée de Lyon, qui a toujours un projet d’avance, annonce au Progrès sa volonté d’aménager des jardins de l’Alhambra à la lyonnaise, dans l’espace contigu à l’édifice religieux et au futur Institut de civilisation musulmane. Clapotis de l’eau coulant dans des fontaines mordorées, senteurs du jasmin, des citronniers, des acacias de Constantinople, des roses de Damas ou des grenadiers : il ne manquera (presque) plus que la vue sur la Sierra Nevada pour se croire dans le palais andalou de Grenade, issu d’une époque (Al-Andalus, jusqu’au XVe siècle) où le respect entre communautés n’était pas un vain mot. L’atelier paysagiste lyonnais Vincent Moineau a remis vendredi au recteur les premiers plans de masse de ces jardins. Aucune date, ni aucun coût ne sont encore avancés pour la réalisation de ce projet.





LA "MODERATION" N'EST QU'UNE VARIANTE DU DJIHAD...

NON SEULEMENT JE FAIS MON MARCHE CHEZ TOI MAIS, EN PLUS, C'EST TOI QUI PAIE...

DE DEUX CHOSES L'UNE OU IL EST TRES INTELLIGENT OU "NOUS" SOMMES TROP CONS !!


J'OPTERAIS POUR LA SECONDE PROPOSITION...

Partager cet article

Repost 0
Published by LE MOUSQUETAIRE - dans islam
commenter cet article

commentaires