Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 19:50



BHO, le premier président dhimmi

BHO, le premier président dhimmi

 

 A travers tous les discours qu’il délivre, le Président Obama va chaque fois de plus en plus loin dans la minoration du christianisme en Amérique, tandis qu’il gonfle le nombre des ici (aux USA) et à travers le monde. Pour les Américains cela semble au mieux, un incroyable mauvais choix rhétorique et au pire comme la manifestation d’un préjugé caché d’Obama réalisant son coming out. Dans l’esprit des cela à un sens bien plus profond qui le relie au concept de “dhimmi”, l’assujettissement des autres religions à l’islam. Je vais le définir plus en détail à la fin de cet article, mais d’abord, examinons les preuves de la minoration des chrétiens et de la majoration des par Obama.

Tout a commencé au cours d’un discours qu’il a prononcé en 2007, lorsqu’il a déclaré, “quoi que nous fûmes, nous ne sommes plus une nation chrétienne”. Durant ce même discours, il a critiqué les dirigeants chrétiens, en disant qu’ils se sont servis de la religion pour des visées politiques. Je pense qu’il croît que “djihad” est un mot chrétien. Il a répété que “l’Amérique n’est pas une nation chrétienne” quelques semaines plus tard. Au cours de la campagne présidentielle il en a été fait peu cas parce que les médias protégeaient à tout prix Obama de toute controverse. Et si ce n’est pas le cas c’est qu’ils n’avaient tout simplement pas compris eux-mêmes la portée des mots “dhimmis” d’Obama pour les du monde entier.

L’une de ses promesses de campagne avait été de faire un discours “dans une grande capitale musulmane” dans ses 100 premiers jours au pouvoir. Le seul discours [durant les 100 premiers jours] est celui qu’il a prononcé en Turquie. Lors d’une conférence de presse avant son discours, Obama a déclaré: “Une des grandes forces des États-Unis, c’est que même si nous avons une très forte population chrétienne, nous ne considérons pas nous-mêmes comme une nation chrétienne… ” Il a rajouté que l’Amérique n’est pas non plus une nation musulmane ou juive, mais personne ne l’avait jamais pensé. Sa précision était donc une fois de plus de s’assurer que le monde sache qu’il ne considère pas l’Amérique composée de 78,5% de chrétiens comme une “nation chrétienne”.

Trois fois en deux ans, c’est assez, Monsieur le Président. J’ai parfaitement compris que vous ne considérez pas l’Amérique comme une “nation chrétienne”.

Peut-être le président fait-il allusion à ce que l’Amérique a un gouvernement laïc. Nous avons après tout bien une République constitutionnellement laïque qui n’instaure pas de religion d’Etat, tout en permettant la pratique de toutes les religions. La question qui vient alors est de savoir s’il voit les nations à majorité musulmane agir de la même manière ? A-t-il fait une conférence de presse pour leur dire trois fois, qu’elles ne sont pas des “nations musulmanes”. Avec hypocrisie il ne l’a pas fait.

Si la Turquie était son premier discours dans une “capitale musulmane” pourquoi a-t-il dit ça ? Comme les USA, la Turquie est une République constitutionnellement laïque qui n’a pas de religion d’Etat, tout en permettant la pratique de toutes les religions. Vous voyez le double langage ? Selon Obama, la Turquie est musulmane, mais l’Amérique n’est pas chrétienne.

Dans son discours en Turquie comme dans son discours en Egypte, le Président Obama a parlé de son vécu dans un pays à “majorité musulmane”, l’Indonésie. Le “à Majorité musulmane” d’Obama est un double langage qui lui permet d’insister sur l’aspect musulman d’un pays sans dire “nation musulmane”. Une fois encore, notez le double langage. À l’instar de l’Amérique et de la Turquie, l’Indonésie est une République laïque constitutionnellement laïque sans religion d’Etat et permettant la liberté religieuse.

Pour réduire plus encore le christianisme américain et gonfler la présence musulmane ici, le 1er Juin, Obama a déclaré à une télévision française: “Si vous regardez le nombre de américains, nous sommes l’un des plus grands pays au monde”. Dans son discours au Caire, il a chiffré le nombre de en Amérique à 7 millions.

Selon le CIA World Factbook, il n’y a que 1,8 millions de aux USA. Le Président Einstein s’est trompé de prés de 400%. Il n’a même pas raison sur les USA comme ” l’un des plus grands pays au monde”. Même en acceptant son chiffre surévalué, il y a entre 30 et 35 pays avec plus de que chez nous, et si nous l’empêchons de mentir et utilisons le chiffre réel, la communauté musulmane américaine se classe à peu près 50ème sur la taille. Certainement pas l’un des plus grands pays.

Une fois encore, nous voyons une tentative d’Obama de gonfler le nombre des en surestimant leur taille et en disant que l’Amérique serait “l’un des plus grands pays ”, mais par trois fois, il a insisté sur le fait que les USA ne sont pas un pays chrétien, malgré que nous soyons classés premier dans le monde chrétien par la population et que la naissance du Christ (christmas) est une fête nationale américaine.

Le sens de l’intention d’Obama d’élever le statut des en quelque chose de plus grand qu’il n’est tout en réduisant le christianisme, est liée à la notion de ce qui dans le monde musulman s’appelle “dhimmi”. “Dhimmi” est le statut historiquement octroyé aux chrétiens et aux juifs dans les pays . Il s’agit d’un sous-statut juridique avec moins de droits. Les droits politiques sont réduits. La pratique du christianisme et du judaïsme n’est autorisée que moyennant soumission de ces religions à l’islam, les chrétiens et les juifs doivent acquitter une taxe au profit des . Le concept s’articule autour de l’idée d’accepter que les chrétiens et les juifs soient des gens de moins, alors que les sont des gens supérieurs.

Obama n’a pas fait mystère de son désir d’être aux côtés des pays . Il n’a manifestement pas de scrupules au sujet de la diminution de l’importance des chrétiens, en accord avec la tradition musulmane des “dhimmis”. Malheureusement, c’est une attitude raciste
.

 Bivouac-id.




LES ESPRITS OCCIDENTAUX NE SE SONT PAS ENCORE FAITS A L'IDEE QUE HUSSEIN LES A BERNES...

CA VA VENIR !...

"NICOLAS-LE-PETIT" JAPPE DE PLAISIR A CHACUNE DES INTERVENTIONS DU TAKKIEUR MAIS IL FERAIT BIEN DE PRENDRE DES A PRESENT SES DISTANCES !


QUANT A ISRAËL, S'IL ATTEND QUE LE TRISTE SIRE REGLE LE PROBLEME IRANIEN, IL FINIRA PAR PRENDRE SA BOMBE SUR LA TÊTE AVANT LE FIN DE L'ANNEE !

ALORS PREVOYANCE EST MERE DE SÛRETE !...
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Voilà où mène la religions shoatique : un élu non français pédophile; heureux?heureusement, ce n'est pas la même chanson dans les autres pays européens.
Répondre
L
<br /> Vous ne voulez pas du Juif vous aurez l'Arabe !<br /> <br /> Ou p'têtre bien...les deux !<br /> <br /> Quand on aime...on ne compte pas !<br /> <br /> Vous êtes comme la Méduse mais qui aurait perdu son radeau !<br /> <br /> <br />