Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 23:56


Flash info : L’entrée en Grande-Bretagne refusée à Geert Wilders

Flash info : L’entrée en Grande-Bretagne refusée à Geert Wilders (mis à jour) 


Les autorités britanniques refusent l’entrée sur le territoire à Geert Widers, qui devait présenter son film Fitna à la Chambre des Lords. Les autorités ont peur que son arrivée perturbe la sécurité publique, selon un porte-parole du ministère des affaires étrangère des Pays-bas.


 Ne seraient-ce pas plutôt Lord Ahmed et les 10.000 musulmans qu’il menace de mobiliser qui perturbent la sécurité ?

Les Pays-Bas ont protesté auprès du gouvernement britannique au sujet de son refus de permettre au parlementaire hollandais Geert Wilders l’entrée dans le pays.


Un porte-parole du Ministère de l’intérieur britannique a dit qu’elle ne pouvait pas faire des commentaires  sur des cas individuels, mais que le gouvernement britannique “s’oppose à l’extrémisme sous toutes ses formes”.



Source :Dutch News et Atlas Shrugs








Lord Ahmed contre Fitna : La Chambre des Lords contre-attaque.

Lord Ahmed contre Fitna : La Chambre des Lords contre-attaque. 


Il y a quelques jours, Lord Ahmed avait réussi à faire annuler la projection à la chambre des Lords  du film Fitna du député néerlandais Geert Wilders.


Il avait notemment menacé de mobiliser au moins 10000 musulmans pour empêcher (par la force) Geert Wilders d’entrer dans l’enceinte de la Chambre Haute et de poursuivre en justice les organisateurs de l’évènement.


Les intimidations de Lord Ahmed avaient fonctionnées si bien, que la projection qui était prévue pour le 29 janvier a été annulée. Immédiatement après, il est allé s’en vanter à un journal pakistanais, qualifiant le résultat de son chantage de “Victoire pour la communauté musulmane”.

Il s’agissait en réalité d’une défaite majeure pour la souveraineté du Parlement britannique qui a le devoir de protéger la liberté d’expression , et le droit d’inviter un élu européen pour discuter de ses opinions.
  

Mais aujourd’hui il semble qu’il y ait du nouveau et la Chambre des Lords contre-attaque. Geert Wilders a de nouveau été invité à prendre la parole et montrer son film à la Chambre des Lords, dans le courant de ce mois-ci.


Le Parlement a maintenant une deuxième chance de montrer que la mafia djihadiste ne fera pas la loi dans le berceau de la démocratie. Mais pour bien faire, et montrer que la démocratie est toujours en place, il conviendrait certainement aussi, de prendre des mesures contre Lord Ahmed, qui a abusé de sa position de Pair du Royaume, en menaçant la Chambre où il siège.



FINALEMENT LA LÂCHETE SEMBLE L'AVOIR EMPORTE...

BRITANNIA RULES NOTHING NOW !
BULLSHIT !

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Les Anglais paieront très cher leur lâcheté qui met le "lord" dans une position de force telle qu'il ne s'arrêtera pas à de simples intimidations verbales en incitant par ses propos ses amis musulmans à commettre des actes terroristes.
Répondre