Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 11:49

ISRAEL SALUE LA COMPREHENSION MANIFESTEE PAR LA RUSSIE A SON EGARD LORS DU CONFLIT DE GAZA



TEL AVIV, 28 janvier - RIA Novosti.


Israël a qualifié de "positive et fructueuse" la position adoptée par la Russie pendant la crise de Gaza, a indiqué dans un entretien à RIA Novosti le vice-directeur du ministère israélien des Affaires étrangères, Pinhas Avivi.
 

Selon lui, la Russie a réagi "avec compréhension" aux arguments israéliens sur le caractère forcé de l'opération, ainsi qu'à la nécessité de régler le problème ancien des tirs de roquettes. Israël, de son côté, s'est montré attentif aux préoccupations russes face aux conséquences humanitaires des hostilités.
 

"Nous ressentions qu'à l'instar de l'Europe et des Etats-Unis, la Russie a réagi avec une grande compréhension du fait qu'Israël a été forcé de lancer l'opération. Les Russes comprenaient que nous étions exposés à des tirs de roquettes depuis huit ans et qu'il fallait y mettre fin", a expliqué le diplomate en charge des rapports israélo-russes.

Au tout début de son opération, Israël a notifié à la Russie que celle-ci avait pour objectif non de renverser le Hamas mais de garantir la sécurité du sud de l'Etat hébreu.
 

"Dès le début de l'opération nous leur avons fait comprendre - et cela a été bien accueilli par Moscou - que l'opération n'avait pas pour objectif de renverser ou de démanteler le Hamas mais de changer la réalité au sein même Israël. Nous refusons désormais de tolérer des attaques contre nos citoyens. Modifier la réalité politique de Gaza ne rentre pas dans nos plans", a indiqué le diplomate.
 

Israël, a poursuivi M. Avivi, a dès le premier jour de l'opération, "tenu la Russie au courant des événements sur le terrain en prêtant oreille aux conseils qui lui parvenaient de Russie" qui mettait un accent particulier sur la minimisation des conséquences de la guerre pour les civils de Gaza.
 

Une délégation diplomatique israélienne se trouve à Moscou pour informer les diplomates russes sur la situation qui règne au lendemain de l'opération, a poursuivi M. Avivi. "On aurait eu du mal à l'imaginer il y a deux ou trois ans encore. Mais désormais, la Russie figure sur la liste de nos interlocuteurs prioritaires", a ajouté le diplomate israélien.


Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Voilà enfin une évolution heureuse !Et si le monde entier en faisait autant ? Est-ce un rêve pieux ?
Répondre