Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 20:47


PLUS DE 2000 ANS DE CIVILISATION POUR EN ARRIVER A CA !...



Australie : A la redécouverte des moeurs de l’âge des cavernes.



Le grand public australien se reveille et découvre que le feu ça brûle, que l’eau ça mouille et que les enseignements islamiques maltraitent les . Au hasard d’une vidéo contenant le prêche d’un imam australien qui circule sur Internet, les australiens écarquillent leurs yeux.

  

MELBOURNE : Un religieux musulman choque l’ dans une vidéo sur laquelle il dit à ses disciples de masculin, qu’ils peuvent obliger leurs épouses à avoir des rapports sexuels et les frapper si elles désobéissent.

 

Dans le sermon qui date de 2003, mais qui n’a commencé à faire surface sur internet que l’an dernier, l’imam commence paradoxalement par ces mots: “Ne frappez pas vos ”.


Mais ensuite, l’imam de Coburg, Samir Abou Hamza explique qu’en dépit de la loi australienne sur le viol, il était impossible d’accuser un homme de violer son épouse, même s’il la force à avoir des relations sexuelles avec lui.

Verset 223 de la sourate II : “Vos femmes sont pour vous un champ de labour: allez à votre champ, comme vous le voudrez”. Quelle délicatesse !

Dans ce prêche enregistré intitulé “Les clés de la réussite d’un mariage”, livré à ses fidèles de masculin, mais maintenant diffusé sur Internet et vu par plusieurs milliers de personnes, M. Hamza déclare également que la loi islamique permet aux hommes de frapper leurs épouses comme un dernier recours, mais sans les faire saigner ou laisser des marques.

Du point de vue islamique il n’y a rien à redire, cet imam a raison.

Comme le stipule le verset 34 de la sourate IV : « Admonestez [les femmes] dont vous craignez l’infidélité ; reléguez-les dans des chambres à part et frappez-les. Mais ne leur cherchez plus querelle si elles vous obéissent. »

Il a déclaré qu’en vertu de la loi islamique, comme indiqué dans un verset coranique, l’homme a le droit d’éxiger une relation sexuelle de sa femme chaque fois qu’il a envie d’elle.


“Si le mari vient lui demander une relation sexuelle et qu’elle est occupée au fourneau en train de préparer le pain, elle doit le quitter et venir obéir à son mari, elle doit obéir” a-t-il dit.


Un peu plus loin dans l’enregistrement  il se moque des lois pénales en , qui exigent le consentement pour que le rapport sexuel soit licite.


“Dans ce pays, si le mari veut coucher avec sa femme et qu’elle ne veut pas et qu’elle n’est pas malade ou quoi que ce soit, que tout va bien chez elle, mais qu’elle n’a tout simplement pas envie,  il finit par coucher par force avec elle… c’est considéré comme un viol », a dit M. Hamza. “C’est drôle, comment une personne peut violer sa femme?”


Malgré les inquiétudes exprimées par des membres de la communauté musulmane au sujet du sermon, M. Hamza a blâmé la controverse et l’a mise sur le compte d’un ordre du jour sioniste caché mené par les médias.


Source : Herald Sun traduction d’extraits bivouac-id.

Partager cet article
Repost0

commentaires