Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 14:43

AVIS DE TROC:

ECHANGERAIS UN SARKOSY CONTRE UNE MERKEL !

ECHANGERAIS UN STEINMEÏER CONTRE UN KOUCHNER !

AUBRY...C'EST CADEAU !




Merkel et Steinmeier, partenaires mais rivaux au sein du gouvernement allemand actuel, ont au moins un point en commun : ils sont pro-israéliens. Lors de sa visite en Israël, en fin de semaine dernière, le ministre allemand des Affaires étrangères a observé :


« Nous savons que l'Etat juif n'a pas déclenché sans raisons sérieuses les opérations militaires actuelles à Gaza, et que le Hamas est derrière les bombardements continuels du territoire israélien à partir de la zone côtière... Nous sommes conscients des conséquences de ces bombardements pour la population israélienne. Les civils vivent dans la peur. Il y a des morts, des blessés. Nous savons qu'aucun gouvernement au monde ne peut rester passif face à une pluie quotidienne de roquettes ».

Un autre langage, assurément, que celui du président français Nicolas Sarkozy sur la « disproportionnalité » des opérations contre le Hamas.

 

Steinmeier ne se borne pas à reconnaître à Israël le droit de se défendre :


il entend "soutenir" l'Etat juif  :

« Il est vital que la communauté internationale soutienne Israël. Nous avons besoin d'un cessez-le-feu qui apporte la sécurité à Israël. Les bombardements par roquettes à partir de Gaza et l'introduction illégale d'armes à Gaza doit cesser. Nous devons faire en sorte, enfin, que les accords passés entre Israël et les Palestiniens ne restent pas lettre morte. Notre but, c'est la stabilité du Proche et du Moyen-Orient. »

Là encore, la différence avec les atermoiements du gouvernement français actuel est flagrante. Mais aussi avec  les positions qu'adopte la gauche socialiste dans d'autres pays européens, à commencer par la France.

A rang égal, à responsabilités égales, et au même moment, comment Martine Aubry, leader actuel du parti socialiste français, a-t-elle réagi ? Citons sa déclaration du 10 janvier :


« Nous en appelons à un cessez le feu immédiat… Nous devons ici dire au gouvernement d'Israël qu'il est scandaleux de ne pas suivre les résolutions de l'Onu, qu'il est scandaleux d'affamer Gaza comme il le fait aujourd'hui et que son attitude ne peut être acceptée par aucun démocrate porteur de paix dans le monde ».

Dont acte, Madame Aubry, dont acte. Ceux qui en France se réclament de la gauche, la vraie, n'oublieront pas. Pas plus que les amis d'Israël, quelle que soit leur origine ou leur famille politique.



Extrait d'un article de M. Gurfinkiel

Partager cet article
Repost0

commentaires