Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 13:48







Les Africains fêtent l’arrivée au pouvoir du nouvel élu. Pourtant l’accession à la présidence d’un tel homme serait impossible dans cette partie du monde, estime l’écrivain mozambicain Mia Couto :

Soyons clairs. Obama est noir aux Etats-Unis.

En Afrique, il serait métis.

Si Obama avait été africain, il aurait vu sa race opposée à son visage.

Non pas que la couleur de la peau soit importante pour les peuples qui espèrent de leurs dirigeants compétence et travail sérieux.

Mais les élites prédatrices feraient campagne contre quelqu’un que l’on qualifierait de “non authentique Africain”.

Le même frère noir qui est célébré comme le nouveau président des Etats-Unis aurait été vilipendé ici comme représentant des “autres”, des autres races, d’un autre drapeau (ou d’aucun drapeau).



ON POURRAIT LEUR FAIRE CADEAU DE NOTRE HALDE QUI NOUS COÛTE 11 MILLIONS D'EUROS PAR AN POUR PRATIQUER LA DISCRIMINATION NEGATIVE A L'EGARD DES BLANCS...



Partager cet article
Repost0

commentaires

S
C'est à force de rabacher aux gens des arguments anti-racistes que ces mêmes gens deviennent racistes.Sans ce matraquage intellectuel on ne parlerait même pas de racisme.
Répondre