Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 20:12



Il faut défendre la république française



Le conflit judéo-musulman, et non le pseudo conflit israélo-arabe, ne concerne pas la France. Ce n'est qu'une manifestation, parmi d'autres, de la volonté hégémonique musulmane proclamée. Quoiqu'en disent les autorités françaises,
une part non négligeable des musulmans en France, souhaite profiter de l'opération contre les terroristes nazislamistes à Gaza, pour accroitre et radicaliser son influence ici.

 

C'est même une menace explicitement proférée par la représentante officielle des terroristes auprès de l'Union Européenne. En l'occurrence, elle a appelé les 22 millions de musulmans en Europe, à exercer toutes les pressions possibles, sur les gouvernements des pays qu'ils envahissent.

Il est très étrange que cette menace n'ait été dénoncée par aucun élu. Pire, en Belgique et dans une moindre mesure ailleurs, des élus ouvertement antisémites, redoublent de zèle, dans leurs soutiens aux nazislamistes.

 

Le samedi 4 janvier à Paris, les mouvements d'extrême gauche, archéo-staliniens, verts, et même à titre individuel, des membres du PS, ont participé à une manifestation pro terroristes. Outre les désormais banales vociférations antijuives, on y a entendu hurler "La France t'es foutue, le hamas est dans la rue".

Ca se passe de commentaires. De plus, la manifestation a tourné à l'émeute.  Devant le succès de cette émeute, ils comptent récidiver samedi prochain le 8 janvier. Une plus forte participation et l'absence d'incidents sérieux, montrerait l'assurance des meneurs musulmans. Ils laisseraient désormais, les actes d'intimidation, vandalisme et agressions contre les personnes, aux petites bandes de "racailles". Celles que la propagande officielle qualifie systématiquement, "d'isolées" et "incontrôlées".

 

Il est anormal que les citoyens Français, de toutes sensibilités politiques, ne réagissent pas à l'invasion en cours. Puisque du côté des formations politiques traditionnelles, c'est le silence total, c'est aux élus lucides, de prendre l'initiative d'une première grande manifestation républicaine, contre :

 

- Les atteintes de plus en plus graves, à la laïcité et aux principes républicains, par les musulmans,

- L'invasion islamiste en France,

- Le terrorisme islamique mondial, soutenu, ou non condamné par les musulmans.

 

L'attitude consistant à ne rien faire, pour ne pas aggraver les tensions, conduit inexorablement à reculer sur tous les plans, devant les envahisseurs.

La politique d'immigration suicidaire, et la prolifération démographique volontairement énorme des envahisseurs, feront que, comme le clament les prédicateurs musulmans, la France et l'Europe seront des pays musulmans dans moins de trente ans.

 

Pour que l'Europe et la France restent ce qu'elles étaient, il faut que les envahisseurs, même ceux nés ici, mais élevés contre nos lois, ressentent concrètement notre résistance. Or, toute la législation française et européenne, vont à l'encontre de cela. Pire, en France on a créé un tribunal d'exception, la Halde, chargé de traquer cette résistance et de veiller au bien-être exclusif des envahisseurs musulmans.

 

Depuis l'automne 2000, les média à large audience sont tous, sans exception, des vecteurs de la propagande islamiste. Non seulement le moindre murmure contre le nazislamisme y est censuré, mais les propagandistes se livrent à des campagnes de calomnie et de diabolisation contre les intrépides qui osent ces murmures.

 

Cette manifestation permettra à ceux qui y participeront, de constater qu'ils ne sont pas seuls, contrairement à ce que tente de leur faire croire la propagande islamophile. C'est particulièrement important.

En effet, malgré quarante ans de propagande soixante-huitarde, il reste encore des millions de Français conscients du danger de l'invasion musulmane.

Malgré la propagande et le tribunal d'exception, ces Français savent que l'islamophobie, ainsi nommée par les complices des envahisseurs, n'est ni un crime, ni un délit. Nous avons encore le droit de détester un rite rétrograde, sexiste et raciste, aggravé par la glorification du meurtre des infidèles. Contrairement aux musulmans qui hurlent "mort aux Juifs", les islamophobes ne veulent pas la mort des individus musulmans. Ils ne veulent pas convertir de force les musulmans, comme eux prétendent le faire.
 

Il est temps de reconnaître que le soutien inconditionnel aux musulmans par leurs complices occidentaux, est motivé par la haine de notre civilisation et de notre mode de vie, ainsi que par l'antisémitisme. Les deux ne s'excluant pas. Par lâcheté, ou par intérêt, trop de politiciens s'écrasent devant les islamophiles.

 

Nous sommes sans illusion, mais pas sans espoir. L'ex président de la république avait malheureusement donné le ton à sa majorité et aux média. Quant à l'opposition de gauche, par paresse autant que par bêtise, elle rallia la position ultra de son extrémité gauche. A cause de la pression "pensée unique" exercée par la propagande islamophile, beaucoup d'élus n'osent pas avouer en public, qu'ils partagent l'essentiel de nos vues.

C'est eux qu'il faut convaincre d'appeler à la manifestation. Des Français sont prêts pour cela. Même si la première affluence n'était pas nombreuse, cette opposition à l'islamisme serait une première républicaine, contre l'obscurantisme islamique menaçant.


Charles DALGER, le 8 janvier 2009

Partager cet article
Repost0

commentaires