Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles RÉCents

Catégories

10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 17:10



Eric Zemmour, ce journaliste du Figaro que l'on ne présente plus et dont les critiques dans l'émission de Laurent Ruquier sur France 2, "On n'est pas couché" sont toujours pertinentes, est l'objet d'un faux procès et la cible des Fouquier-Tinville de basse-cour dont la seul titre de gloriole serait de se parer du titre éculé de "sociologues" et d'être présentés par les chaînes cégétistes du Service public comme experts es-société gaucho-bobo. 


De quoi s'agit-il ?




Invité le 13 novembre sur l
a chaine Arte dans un débat intitulé Demain, tous métis ?”, Eric Zemmour a déclaré qu’il existait des races reconnaissables “à la couleur de peau”.
 
Citation : “J’ai le sentiment qu’à la sacralisation des races de la période nazie et précédente a succédé la négation des races”.

Deux attitudes qu’Eric Zemmour a qualifié d’aussi ridicule l’une que l’autre. Apostrophé par Rokhaya Diallo, d’origine sénégalaise, le chroniqueur a alors lancé :

“J’appartiens à la race blanche, vous appartenez à la race noire”.



Michel Wieviorka, se présentant comme "sociologue",
ne comprend pas pourquoi les propos tenus la semaine dernière à la télévision par Eric Zemmour sur “les races” et la “hiérarchie des cultures” ne sont pas sanctionnés.

 

 Dans une tribune envoyée à Télérama, le grand inquisiteur Wieviorka commence par instruire le procès d’Eric Zemmour. Il demande qu’Arte fasse connaître son indignation, voire que la justice soit saisie! Extrait :

Les responsables de médias qui continuent d’accueillir Eric Zemmour doivent être tenus pour complices, du moins aussi longtemps qu’il n’aura pas été sanctionné par la justice ou, mieux encore, par ces médias eux-mêmes.
Arte s’honorerait de faire savoir qu’elle l’interdit de plateau pour une certaine durée, tout comme Nicolas Domenach devrait se sentir sali de continuer à bavarder comme il le fait avec lui sur i-télé.
Je plaide donc pour que les médias fassent eux-mêmes le ménage, faute de quoi leurs campagnes anti-racistes apparaîtront comme pure hypocrisie. (…)

Michel Wieviorka est membre du comité de rédaction de la revue scientifique “Ethnic and Racial Studies”. Ca ne s’invente pas…




Tout ce que sait faire ce genre d'individu crasseusement insuffisant,  prompt à jeter l'anathème et à vouer aux gémonies tous ceux qui ne pensent pas selon la doxa du moment, ces pseudo "experts" dont l'on ne se sert que pour manipuler l'opinion publique et la mener lentement mais sûrement vers l'auto-destruction dans la joie et la bonne humeur, tout ce que savent donc faire ces crétins patentés, c'est de tenter d'interdire à l'autre de vivre de son travail, de l'ostraciser pendant que lui continue à vivre grassement à ne rien faire aux crochets du contribuable !

 

 

Lorsque l'on sait que, certes, si l'homme est issu d'un tronc commun, l'adaptation au milieu de type darwinien, les mutations génotypiques intervenues et autres ont généré des sous-espéces qui ont désormais, au fil des millénaires, acquis les caractères différenciés de races sur de simples critères de spécificités propres à chacune.

 

Il y a donc bien des races humaines et le meilleur exemple n'est-il pas la découverte récente que des spécificités de l'ADN d'un individu peuvent le rattacher des siécles plus tard à une ethnie déterminée.

 

Il faut donc renvoyer le sieur Wieviorka à des études qu'il a dû écourter !


Il faut surtout rappeler aux sots prétentieux qui nous gâchent la vie que ce n'est pas en niant la notion de races, notion qui fût odieusement instrumentalisée, que l'on combattra le racisme !

J'oserais dire, au contraire !

Nier sa fiévre en cassant le thermomètre, c'est aussi con que ça !...
       

C'est Wieviorka !  

En tout cas Eric, sache que tu seras soutenu et que tu l'es déjà !  
 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires