Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles RÉCents

Catégories

1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 17:13

14% SEULEMENT DES MUSULMANS VIVANT EN FRANCE SE CONSIDERENT D'ABORD COMME FRANCAIS AVANT D'ÊTRE MUSULMANS

ON ESTIME A 10/15% L'IMMIGRATION ARABO ET AFRO-MUSULMANE DE TRAVAIL

Y AURAIT-IL UN LIEN ENTRE DESIR D'INTEGRATION ET VOLONTE DE TRAVAILLER ?

LES 85/90% RESTANTS NE SERAIENT-ILS VENUS QUE POUR BENEFICIER DES AVANTAGES OFFERTS PAR NOS IMPÔTS ET NE RIEN CONSENTIR EN RETOUR ?...



Un sondage aux résultats très inquiétants…

 

 




Un sondage publié
sur le site du Figaro nous apprend que seuls 14% des musulmans français se considèrent “d’abord comme Français”. 60% mettent sur un pied d’égalité leur religion et l’appartenance à la nation française. 22% se considèrent d’abord comme musulmans.

Ils sont à 75% favorables à la laïcité. A ceci près qu’il n’ont pas la moindre idée de ce qu’est la laïcité : ils sont en effet à 78% favorables au financement par l’Etat de la construction de mosquées en . Drôle de conception de la laïcité ! Rappelons que l’article 2 de la loi de 1905 stipule précisément que « la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ». Par ailleurs, 70% se disent “tout à fait” ou “plutôt” favorables au port du voile.

22% d’entre eux estiment que la polygamie “devrait être autorisée en aux personnes dont la religion le permet” (70% y sont opposés). 22% sur une population de 5-6 millions de musulmans (pour reprendre les chiffres communément avancés par le ministère de l’intérieur), cela fait la bagatelle de plus d’un million d’individus.

Plus fort encore : seulement 38% des musulmans français estiment que la charia n’a pas à s’appliquer dans un pays non-musulman ! 37% jugent qu’elle doit être appliquée en partie et adaptée aux règles du pays où on vit. 17% vont encore plus loin, estimant que la charia doit être appliquée intégralement quel que soit le pays où on vit.

C’est donc à dire que 54% des musulmans français, donc plus de la moitié d’entre eux, sont favorables à l’application au moins partielle de la charia en ! Ce qui fait donc autour de 3 millions d’individus (toujours sur la base d’une population de 5-6 millions, estimation qui nous semble conservatrice.)

Ces chiffres font froid dans le dos. On est en droit de se demander si 54% des musulmans français ont la moindre idée de ce qu’être français signifie.


La réponse si l’on se réfère à ce sondage est manifestement négative.

 

Mais comment pourraient-ils le savoir, puisque nous avons abandonné le modèle de l’assimilation, modèle qui avait permis de faire des enfants des précédentes vagues d’immigration de parfaits petits français ? Aujourd’hui nous célébrons les délires du multiculturalisme et de son corollaire, le relativisme culturel, qui conduisent inéluctablement à la communautarisation, c’est donc à dire à l’extinction du partage des mêmes valeurs, et au délitement du sentiment d’appartenir à un même peuple. C’est dire si nous allons vers des lendemains qui déchantent.


Source :
www.bivouac-id.com et Une Vision Néoconservatrice

Partager cet article
Repost0

commentaires