Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 16:09

Match France/Tunisie : La Marseillaise sifflée

 

Mardi soir, avait lieu le match amical France/Tunisie au Stade de France. Ce genre de rencontres se suivent et se ressemblent. A chaque fois un parterre de français de papier, ces membres de l’oumma musulmane qui se prétendent français à l’heure de réclamer des droits et se revendiquent étrangers dans les autres cas, fait la preuve irréfutable de son amour immodéré et son respect profond pour sa patrie d’adoption, voire de naissance, et ses valeurs. Pourtant, les organisateurs s’étaient imaginé trouver la parade cette fois-ci en demandant à Lââm, chanteuse d’origine tunisienne, de chanter la Marseillaise, espérant ainsi qu’à défaut de respecter l’hymne national - il ne faut pas rêver -, les néo-français témoignent du respect pour l’une des leurs. Ce tour d’illusionniste a fait chou blanc.

Les politiques sont depuis montés au créneau. C’est « inadmissible », disent-ils. Certes, mais ces molles condamnations de pure forme qui se succèdent et se ressemblent d’émeutes en sifflements de Marseillaise, d’incendies de véhicules en barbaries en tous genres, n’ont jamais rien changé et ne changeront jamais rien à l’affaire. Pour trouver une solution au problème, il faudra un jour avoir le courage d’ôter ses œillères idéologiques et regarder les causes en face. Tant que nous laisserons les petits gardes rouges de la bienpensance régner en maîtres dans le débat public, ce n’est pas demain la veille que ça arrivera. En attendant, nous continuerons à les laisser nous chier dessus. En protestant mollement, pour la forme.

Le match a beau se jouer à domicile, c’est paré de drapeaux rouge et blanc que le Stade de France a accueilli ce soir la rencontre France-Tunisie, devant 60.000 spectateurs. Pour le premier des trois matchs amicaux des Bleus, avant la reprise au printemps prochain des éliminatoires du Mondial 2010, les joueurs de Raymond Domenech ont compris dès leur entrée dans le stade qu’ils seraient loin d’évoluer en terrain conquis.

Pour preuve, quand le speaker a présenté la composition de l’équipe de France, aucun joueur n’a pu échapper aux sifflets - excepté Franck Ribéry -, pas même le pauvre Hatem Ben Arfa, pourtant originaire de Tunisie, et encore moins le sélectionneur Raymond Domenech. Quant à la Marseillaise, interprétée par la chanteuse Lââm, elle a été longuement sifflée, rappelant le triste épisode du match France-Algérie en 2001.

Peu avant 20 heures, la diffusion sur écran géant de l’arrivée en car des Bleus avait déjà provoqué un vrai tollé dans les travées, où des milliers de supporteurs tunisiens ont conspué la scène. Quelques minutes plus tard, ils ont même redoublé d’énergie quand Ben Harfa, Ribéry, Gourcuff et Benzema ont foulé la pelouse en premier pour s’échauffer.

Written by neoconservative




NOUS JUGERONS NOS GOUVERNANTS A L'AUNE DE LEURS REACTIONS !...

Partager cet article
Repost0

commentaires