Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 15:07



CHACUN SAIT QUE SI HUSSEIN OBAMA PASSE, CE SERA MICHELLE QUI GOUVERNERA ET LA...     

OUILLE ! OUILLE ! OUILLE !

LES DEUX FERONT LA PAIRE...


Obama piège des officiels israéliens pour plaire à l'électorat juif

L'ancien général Uzi Dayan et l'ancien directeur du Mossad Ephraïm Halévy ont été dupés par l'équipe d'Obama. 

Ces anciens dirigeants israéliens avaient été invités à participer à "un documentaire sur le Moyen Orient" et, à leur grande surprise, leur intervention a terminé dans un spot pro-Obama destiné à plaire à l'électorat juif.

Pour la première fois depuis bien longtemps, un candidat démocrate peine à plaire à l'électorat juif américain.

L'étrange parcours de Barack Obama et ses liens avec l'islam (son beau-père est musulman,

son fameux pasteur 
était  un ancien musulman reconverti 

et Obama lui-même 
avouait connaître les sourates du Coran par coeur),

ses amitiés douteuses (ici avec Edward Saïd, l'universitaire pro-palestinien) ainsi que son nom ("Barack" est un terme arabe qui signifie "lumière") 
inquiètent fortement la minorité juive américaine.


Celle-ci a également été choquée par l'appartenance d'Obama à une église antisémite.

Celle-ci  
publiait les dépêches du Hamas dans sa feuille dominicale,

son pasteur déclarait qu'"Israël est le cancer du monde"

et les fidèles ont décoré Louis Farrakhan, l'homme qui estime que les Juifs sont "des suceurs de sang" .
 
Dans la même veine, Obama lui-même avait dit à un journaliste : "Israël est une plaie qui infecte la politique étrangère américaine"...


On comprend, dès lors, pourquoi Obama doit piéger des dirigeants israéliens pour qu'ils lui apportent leur soutien... Ce n'est pas la première fois que le candidat démocrate recourt à la fraude pour parvenir à ses fins. Si l'homme est finalement élu, nous allons entrer dans une ère très, très sombre... Pour reprendre l'Ancien Testament


par Miguel Garroté
Partager cet article
Repost0

commentaires