Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 09:39

Australie : la communauté d’origine étrangère la plus impopulaire, c’est vous-devinez-qui.

Une étude récente portant sur dix années a révélé que de toutes les communautés d’origine étrangère en la était la plus impopulaire.

popularité musulmansSelon les propos de Kevin Dunn, professeur de géographie humaine et d’études d’urbanisme, recueillis par l’Agence France-Presse dimanche 28 septembre, « les niveaux de distance sociale, de peur ou de préoccupation face à l’islam sont en ce moment plus forts qu’envers tout autre groupe ».

«Les musulmans constituent de loin en ce moment le groupe qui préoccupe le plus les gens.»

L’étude de Dunn, qui porte sur 12.500 personnes, montre que 40% des Australiens estiment que certains groupes ethniques n’ont pas leur place en .

«Les groupes le plus souvent mentionnés sont les musulmans ou les gens originaires du Moyen-Orient.»

L’étude, intitulée « Le racisme en question: projet de recherches sur l’anti-racisme», a constaté que l’état des Nouvelles-Galles du Sud était le moins tolérant de tous.

54% des habitants des Nouvelles-Galles du Sud interrogés ont répondu qu’ils se sentiraient préoccupés si un de leurs proches épousait un musulman.

Et 47% — le pourcentage le plus élevé du pays — ont désigné un groupe ou plus comme n’ayant pas place en .

Traduction d’extraits par Darwin pour Bivouac-ID

popularité musulmans

Notons également que les musulmans ne sont guère aimés dans un certain nombre de pays européens.

Ainsi une étude récente révèle-t-elle que 52% des Espagnols et 50% des Allemands ont une opinion défavorable des musulmans (33% et 40% d’entre eux respectivement en ayant au contraire une opinion favorable). Les Français, conditionnés par près de 30 ans d’une propagande « anti-raciste » qui leur a d’autant plus martelé que l’immigration islamique était « une chance » que les faits indiquaient inlassablement le contraire, font preuve d’un niveau plus élevé de dissonance cognitive. 38% d’entre eux ont une opinion négative des musulmans, 62% ayant au contraire une opinion positive.

Les Britanniques, baignant quant à eux en plein délire multiculturaliste ainsi que l’actualité nous le rappelle hélas bien trop souvent, voient à 23% les musulmans d’un mauvais oeil, 63% en ayant au contraire une opinion positive.

Source : Pew Research

Partager cet article
Repost0

commentaires