Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 16:55

Ramadan en Belgique

Ramadan en Belgique

Comme partout dans le monde, les musulmans font le en . Et comme partout dans le monde cette période est propice à des débordements.

Lundi 8 septembre

Le est synonyme de jeûne pour les musulmans. Mais ce n’est pas tout ! Il y a d’autres abstinences à respecter entre le lever et le coucher de soleil, dont celle de fumer. C’est pour avoir enfreint cette règle que Yassin (17 ans) a reçu un coup de couteau dans l’abdomen en guise de punition de son grand frère, Hicham (22 ans).

Les faits se sont produits vendredi midi. Dans la maison familiale, à Anderlecht, Hicham surprend son petit frère avec une cigarette à la main. Sa réaction est immédiate. Il fonce dans la cuisine, en ressort avec un couteau de cuisine et le plante dans le ventre de son frère.

La police a été avisée des faits par un témoin qui s’était réfugié dans la maison des voisins. La victime a été hospitalisée d’urgence mais ses jours ne sont pas en danger.

Quand au grand frère ‘bienveillant’, il achèvera son derrière les barreaux. Précisons toutefois que s’il est vrai qu’il est interdit de fumer pendant le , toute mauvaise action ou geste violent n’est pas plus toléré par l’islam. [NDLR : Sauf, bien entendu, les gestes violents precrits par le Coran]

Lundi 15 septembre

Ces faits odieux se sont déroulés lundi dernier à Bruxelles, rue Blaes, vers 19h. Un sans-abri s’est fait tabasser avec une violence extrême par un père musulman et son fils devant un dispensaire.

Le père a d’abord hurlé à son encontre qu’il n’avait « pas le droit de boire pendant le », avant de s’en prendre à lui, rejoint ensuite par son fils qui s’est rendu coupable des pires faits de violence.

Serge, le sans-abri en question était effectivement en train de boire une bière.

Précisons que Serge n'est pas musulman !...

Rachid, le fils de 21 ans, a été arrêté et placé sous mandat d’arrêt pour coups et blessures ayant entrainé une incapacité de travail, selon le parquet qui confirme les faits. Comme explication devant le juge, les deux fanatiques ont expliqué qu’à leur sens, leur agression relevait de la légitime défense !

En attendant, Serge est toujours hospitalisé avec un profond trou dans la jambe qui l’empêche de marcher, il a perdu 2 litres de sang et n’a pas les moyens de se louer des béquilles. Une information révélée par la Dernière Heure ce vendredi.

C’est presque un miracle si Serge a pu relater les faits au quotidien, étant donné la gravité de ses blessures et les risques d’une telle agression : « J’ai cru mourir. Quand j’ai vu une giclée de sang sortir de ma jambe droite, j’ai cru que c’était fini. (…) Un des clous à frôlé l’artère fémorale », explique-t-il. Il relate le début de l’histoire : il avait rendez-vous chez le médecin du dispensaire lundi soir, mais « j’étais un peu trop tôt et j’ai pris un apéro : une bouteille de Duvel. » Il était alors dans l’entrée du dispensaire. Puis « un homme âgé est venu vers moi et a hurlé que je n’avais pas le droit de boire pendant le . Il m’a poussé ». L’homme habite au dessus du dispensaire avec son fils Rachid. Celui-ci, n’a pas tardé à descendre prêter main forte à son père : « Le fils est arrivé. Ils m’ont jeté dehors, sur les poubelles qui trainaient dans la rue. »

Puis le carnage a commencé. Un témoin habitant en face a tout vu. « Le jeune homme a pris une barre incrustée de clous. Il a frappé la victime alors qu’elle était à terre. (…) C’était un vrai lynchage, il y avait du sang partout. Le père et le fils frappaient. » Ils l’ont ensuite laissé pour mort devant le dispensaire, gisant dans un marre de sang. C’est ainsi que la police l’a trouvé.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires