Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 22:10

Grande-Bretagne : Diffusion d’un documentaire télé controversé sur le “Coran”

Grande-Bretagne : Diffusion d’un documentaire télé controversé sur le “Coran”

Il faut espérer que la diffusion de ce documentaire favorisera le reveil des anglais. Au point où ils en sont arrivés, on ne peut vraiment que le leur souhaiter…

Les versets du sur le devoir de tuer

Le dernier téléfilm du  réalisateur Antony Thomas (sur la photo) intitulé ” Le ”, produit pour “Channel 4″, fera  enrager plus d’un musulman et couler beaucoup d’encre après sa diffusion demain en  dit le journal Telegraph.

Ce film, intitulé “Le ” pose quelques questions dignes d’intérêt : Si les musulmans croient que le est la parole éternelle et immuable d’Allah, pourquoi donc leur manières d’agir sont-elles si diverses?

On voit par exemples des hommes et des femmes Soufis, assis ensemble pour la prière, pendant que d’autres tournent sur eux-mêmes en dansant, des shites se frappent le corps en demandant par la prière l’intervention d’Ali Reza, le huitième imam, plus loin un érudit musulman allemand réclame une nouvelle lecture et une réinterprétation du livre saint, ensuite une pauvre petite se fait exciser, une explosion tue des Israeliens. Il y a de quoi offenser tout un chacun.

Après plus ou moins une heure, le spectateur peut en venir à se demander si le titre du film n’aurait pas dû être “Les Musulmans” plutôt que ” Le ”.

Pourtant, le rôle du peut devenir une question de vie ou de mort pour tout occidental qui n’est pas musulman.

A un moment très important du film, l’universitaire Timothy Winter de Cambridge décrit le comme “la parole incrée d’Allah” .

Les musulmans ont réglé dès le 9 ième siècle la question de savoir si le a été créé ou non.  La théorie de Ibn Hanbal a été établis après une période de persécution : le  est bien  la parole incrée d’Allah pour les musulmans. Ibn Hanbal est ainsi devenu le fondateur d’un courant de la loi islamique qui imprègne jusqu’à nos jours les prises de position des autorités wahabites en Arabie Saoudite. 

Une des grandes difficultés pour les occidentaux libéraux avec le   se situe par exemple, dans les versets sur le traitement des femmes.
Depuis la réalisation de ce film, le président de la haute court d’Angleterre Lord Phillips of Worth Matravers, a dit qu’il ne pensait qu’il était acceptable d’introduire l’application de la sharia dans le contexte des conflits familiaux, par exemple.

On se demande alors comment, dans le contexte d’un conflit entre deux époux, il verrait s’appliquer comme élément immuable de la sharia le verset 4:34 du :

[Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les…]

Ça semble suffisamment clair net et précis.

De toute façon, peu importe ce que l’on peut comprendre du texte arabe du , la réalité est que les obligations des musulmans sont décidées par des juges religieux en fonction des “hadiths” (recueils de récits, des enseignements et des habitudes de Mahomet) et des recueils de commentaires juridiques.

 Le film dit par ailleurs, que les Shites iraniens ont une chose en commun avec les Saoudiens, à savoir, qu’il existe de part et d’autre une caste religieuse, bien que ce soit contraire à l’esprit du . Ce qui laisse supposer que l’interprétation individuelle et sans intermédiaire du est valable.

Mais d’un autre coté il n’y a aucune autorité hiérachique centrale dans l’islam. Il y a par contre les ulémas qui sont les spécialistes de la loi coranique et aucun musulman ne serait assez fou pour contredire leurs décisions.

Les problèmes, pour les occidentaux, apparaissent lorsque des Islamistes appartenant à des courants violents, se font les interprètes des versets coraniques. Celui-ci en particulier (le 9:5) s’est montré tout à fait dangereux: ” tuez les associateurs (polythéistes) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade.”

Pour les extrémistes islamiques, les chrétiens, parce qu’ils associent par exemple Jésus à Dieu, sont considérés comme polythéistes.

Source :  Telegraph  traduction pour bivouac-id.

Partager cet article
Repost0

commentaires