Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 10:33

LES 550 TONNES D'URANIUM DIT "YELLOW CAKE" DEVAIENT SÛREMENT ÊTRE DESTINES A LA CONFECTION DU 'FAR' BRETON A MOINS QUE CE NE SOIT A CELLE DE 'DIPLOMATES' OU DE 'PETS DE NONNES' !...

Le programme nucléaire irakien inexistant vient de s’achever
...

Publié par neoconservative le 6 juillet 2008



Un transport de 550 tonnes de yellowcake (concentré d’uranium) irakien vient d’être achevé sans encombre, ce week-end dans le port de Montréal, mettant ainsi un terme au programme nucléaire de Saddam Hussein.

Selon la chaîne publique CBC, Cameco a acquis 550 tonnes de “Yellowcake”, qui constituent un vestige du programme nucléaire de l’ex-président irakien Saddam Hussein, pour plusieurs dizaines de millions de dollars. Invoquant des clauses commerciales avec le gouvernement américain, un porte-parole de Cameco, Lyle Krahn a cependant refusé de préciser le volume de la cargaison ou le montant de la transaction.

“L’année dernière le gouvernement américain avait lancé un appel d’offre que nous avons remporté”, a expliqué à l’AFP le porte-parole de Cameco, une entreprise canadienne qui produit quelque 20% de l’uranium mondial.

“Nous sommes satisfaits d’avoir pu retirer l’uranium d’une des régions les plus instables du monde, pour le ramener dans une région stable afin de produire de l’électricité propre”, a ajouté M. Krahn.

Il a précisé que la cargasion de Yellowcake serait acheminée dans les installations nucléaires de Blind River et de Port Hope, au nord de Toronto (Ontario).

Le Yellowcake est un concentré d’uranium, une poudre insoluble dans l’eau et qui contient environ 80 % d’uraninite. Il sert à la préparation de combustible pour les centrales nucléaires, mais peut aussi être enrichi dans la perspective de la fabrication d’armes nucléaires

M. Krahn a refusé de commenter des informations de médias canadiens sur la provenance exacte de l’uranium et la façon dont il a été acheminé au Canada.

Selon CBC, la cargaison provient du site, désormais fermé, de Tuwaitha à 20 km au sud de Bagdad. En mai dernier le chargement aurait été transféré par les Etats-Unis sur l’île de Diego Garcia, au milieu de l’Océan Indien, qui abrite une importante base aéronavale américaine. L’opération, aurait nécessité 37 vols et la cargaison a ensuite et chargée sur un navire à destination de Montréal. Elle a été menée dans le secret afin d’éviter que l’uranium ne tombe entre les mains des insurgés en Irak ou de contrebandiers.

Comme le dit ajm, le programme nucléaire irakien inexistant vient de s’achever.

Sources : le blog drzz

Partager cet article
Repost0

commentaires