Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 10:34

ON NE SALUERA JAMAIS ASSEZ LE PRAGMATISME DE NOS AMIS AMERICAINS !

IL FAUT DIRE QUE LEUR PATRIOTISME LEUR EVITE LES LONGS SANGLOTS D'ARRIERE-GARDE DES GAUCHISTES EUROPEENS !

NOTRE SECURITE PASSE PAR LA !... 


États-Unis : L’autorisation du “profilage” alarme les musulmans d’Amérique.

États-Unis : L’autorisation du “profilage” alarme les musulmans d’Amérique.

 La communauté musulmane américaine se dit alarmée par la proposition de changement de politique proposée par le Ministère de la justice, qui devrait permettre dorénavant au FBI d’enquêter sur les Américains sans preuves d’actes répréhensibles, mais en se basant sur un profil terroriste, ce qui pourrait discriminer les musulmans et les Arabes.

Selon les nouvelles directives, qui devraient être mises en place cet été, le FBI serait autorisé à prendre en compte la race et l’origine ethnique lors de l’ouverture d’une enquête, dit un rapport d’Associated Press.

Les agents seraient aussi autorisés à poser des questions ouvertes sur les activités des musulmans et arabes américains, et pourraient ouvrir une enquête si l’emploi et l’environement de la personne la caractérise comme un “suspect” selon les analystes gouvernementaux.

Actuellement, des agents du FBI ont besoin de raisons spécifiques - comme des preuves ou des accusations précises selon lesquelles une loi a été violée - afin de pouvoir enquêter sur un citoyen américain ou un résident légal. La nouvelle politique laisse les agents libres d’ouvrir une enquête terroriste préliminaire sur la base d’analyse de renseignements obtenus en fouillant dans les données publiques, qui pris ensembles, désigneraient une personne comme suspecte en fonction de son profil.

Parmi les facteurs qui pourraient déclencher une enquête, un voyage dans une région du monde connue pour avoir des activités terroristes, l’accès à des armes ou à l’entraînement militaire, de même que la race ou l’origine ethnique de la personne.

Les organisations musulmanes et groupes de défense des droits civils ont exprimé leur profonde préoccupation au sujet de cette proposition de changement.

Samina Faheem Sundas, Directrice fondatrice de l’organisation  American Muslim Voice (AMV), tout en exprimant sa préoccupation sur la politique proposée, a déclaré que les sept millions de citoyens  que compte la communauté musulmane américaine a vu l’érosion de ses droits civils dans l’Amérique de l’aprés
11 sptembre et que le  profilage  des musulmans est désormais institutionnalisée.

“Le profilage officiel des musulmans et des Arabes a commencé en Novembre 2001 avec le procureur général Ashcroft, annonçant l’interrogation ciblée par le gouvernement fédéral, d’environ 5000 jeunes hommes du Moyen-Orient et d’Asie du Sud, entrés aux États-Unis au cours des deux dernières années avec des visas non-immigrants, sans même être soupçonnés d’une quelconque activité criminelle” a t-elle dit.

L’American-Arab Anti-Discrimination Committee (ADC) Directeur exécutif national Kareem Shora a exhorté les Américains de ne pas tolérer en aucune façon le profilage fondé sur la race, la religion, l’origine ethnique ou l’origine nationale. «Nous allons continuer a soulever cette question jusqu’à ce que nous puissions confirmer que ces nouvelles directives ne violent pas nos principes constitutionnels de justice, de liberté, de respect de légalité, et de l’égalité en vertu de la loi “, a t-il ajouté.

Source Opednews

Encore un exemple du militantisme ”anti-anti-terroriste” musulman.

Il va sans dire que tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais il est clair aussi pour tout le monde, que le problème du  provient bien de chez eux.

Malheureusement, au lieu de marquer leurs distances avec leurs brebis galeuses et saisir chaque opportunité pour affirmer qu’ils sont du même coté que nous, ils choisissent au contraire de protester et combattre chaque nouvelle mesure anti-
sous le prétexte fallacieux de défendre la liberté. Fallacieux, car en réalité rien n’est plus dévastateur pour la liberté, que le .



NDLR:  Le nombre de musulmans résidant aux USA n'est QUE de 2 500 000 et non pas de 7 000 000
comme l'affirme la directrice de l'AMV. Les musulmans ont souvent tendance a majorer leur nombre afin de donner plus de poids à leurs revendications.




LES 7 000 000 DE MUSULMANS SERAIENT PLUTÔT CHEZ NOUS QUI NE SOMMES QUE 55 000 000 ALORS QUE LES AMERICAINS SONT 350 000 000 !...

13% CONTRE 0,7%...

ESPERONS QUE LA "DIRECTION CENTRALE DES RENSEIGNEMENTS INTERIEURS" - LA NOUVELLE DCRI - SAURA COPIER LE GRAND FRERE AMERICAIN !

Partager cet article
Repost0

commentaires