Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 10:43


Les Scouts et Guides de France célèbrent leur renouveau 
Cécilia Gabizon
06/06/2008
.
Le centenaire du scoutisme au Champ-de-Mars à Paris, en juillet 2007. L'affirmation religieuse décomplexée du mouvement séduit de plus en plus les jeunes.
Le centenaire du scoutisme au Champ-de-Mars à Paris, en juillet 2007. L'affirmation religieuse décomplexée du mouvement séduit de plus en plus les jeunes. Crédits photo : Le Figaro

Le principal mouvement de scoutisme français, dont l'assemblée générale se tient ce week-end, a vu ses inscriptions augmenter de 8 % depuis septembre.

ON CROYAIT le scoutisme affaibli. De 100 000 scouts et guides de France à la fin des années 1980, ils n'étaient plus que 62 000 l'année dernière. Des accidents survenus lors de camps d'été avaient fragilisé la confiance des parents désormais adeptes du principe de ­précaution. Mais depuis septembre, le nombre d'adhérents a ­bondi. Toute la galaxie scoute voit ses inscriptions augmenter. Avec, en tête, la principale fédération, les Scouts et Guides de France (SGDF) qui compte 5 000 nouveaux membres, soit un bond de 8 %.

À l'occasion de leur assemblée générale, qui se tient ce week-end dans les Yvelines, les responsables de ce mouvement éducatif catholique devraient analyser ce renouveau, pour mieux le canaliser. Le centenaire, célébré l'année dernière, a remis le scoutisme sous les projecteurs. Mais cette publicité n'explique pas tout, selon les responsables, qui croient déceler une nouvelle quête de « sens ». « La proposition de la foi attire clairement les jeunes et les familles », assure Pierre-Yves Bing, le porte-parole du mouvement. Et ce alors que ce dernier assume plus ouvertement sa vocation catholique. « Nous avons remarqué, depuis quelques années, que les gens prennent plaisir à célébrer les messes en plein air, à vivre leur foi au grand jour et cela nous a mis plus à l'aise. » Une affirmation religieuse décomplexée qui ne trouve pas toujours à s'assouvir au sein de l'Église. Les scouts l'ont bien senti et délaissent peu à peu le credo de l'ouverture, pour celui de la pratique, avec prières, chansons, veillées et bénédicités. Les jeunes de 17 à 25 ans sont particulièrement séduits. Près d'un millier se sont inscrits cette année.

« Une ambiance beaucoup plus fraternelle »

« Beaucoup viennent chercher une façon de vivre leur foi plus chaleureuse qu'à l'église », analyse Pierre-Yves Bing. « Ça va bien de se lever et de s'asseoir », confirme Floriane, Parisienne de 19 ans, « j'ai envie de pratiquer de manière plus collective et plus gaie, sans que l'on juge ma vie ». Elle a encadré au printemps un groupe de louveteaux, qu'elle retrouvera cet été. « C'est une ambiance beaucoup plus fraternelle », même si, dit-elle, « trop de prières dans la journée casse un peu l'élan des enfants ». Quatre « temps spirituels » ponctuent la journée des louveteaux. Certains préféreraient jouer et trouvent le sermon long, notamment avant le repas, reconnaît Gaëlle, une autre cheftaine. Mais les parents voient, eux, dans cette éducation religieuse « une transmission de valeurs qu'ils ne trouvent plus ailleurs. Ils se sentent seuls avec leurs enfants », explique Baptiste Cohen, chef de groupe dans le nord de Paris.

Las de voir ses fils jouer au foot ou traîner en bas de l'immeuble, Béatrice les a inscrits aux scouts de Sarcelles. « Au début, l'uniforme me paraissait ringard. Maintenant, je réalise combien cette vie de groupe, entre garçons, canalise leur agressivité, les rend moins matérialistes. » La prière vient en plus, comme un supplément d'âme, pour ces nouveaux ralliés. « C'est rassurant, ce côté à l'ancienne », reconnaît une maman d'un quartier défavorisé de Lille. Qui apprécie de voir ses adolescents valorisés, dans une société prompte à les voir en difficulté : « Chez les scouts, on leur fait confiance. »

Copyrigth Le Figaro
.
Partager cet article
Repost0

commentaires