Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 11:19

LES RELATIONS SULFUREUSES DU QUOTIDIEN DE LA PENSEE UNIQUE CONFIRMERAIENT LE DOUTE SUR L'IMPARTIALITE DE SES ARTICLES ET COMMENTAIRES...


Le quotidien "Le Monde" au coeur de la manipulation

par  THIERY AMOUYAL

   

 

Lors d’un récent article sur les écrits du journal « LE MONDE » Paul Ginievski semblait encore surpris par la désinformation pratiquée par ce quotidien, or ce journal est si particulier dans le paysage médiatique français qu’il mérite qu’on s’attarde un instant sur son cas .

Ce grand quotidien qui fait office de journal de réfèrence utilise depuis longtemps des méthodes bien peu orthodoxes, officiellement pour nous informer, mais en réalité dans un but bien moins avouable .

Dès 1988, une étude réalisée en Israël portait sur les étranges manières de ce journal et les conclusions étaient éloquentes:en mélangeant habilement faits et commentaires, en utilisant fort subtilement tous les moyens offerts par la langue française (en particulier un usage étonnant et intensif des guillemets) les rédacteurs du « Monde » tentent d’influencer le lecteur de manière insidieuse .

L’ objectivité supposée, déjà à l’époque, brillait par son absence, le parti pris pour des régimes totalitaires comme Cuba, la Syrie ou la Lybie est total mais non revendiqué ; l’antisionisme viscéral apparaît à chaque ligne malgré un astucieux camouflage sous le vernis d’une action irréprochable pour la mémoire de la Shoah .

Tout cela s’est fortement aggravé depuis, mais étrangement et malgré les différents ouvrages fort éloquents qui tentèrent de mettre en lumière le vrai visage du « Monde », ce journal reste une véritable citadelle puissamment protégée de la pensée unique française .

Pourtant il y aurait beaucoup à dire sur l’éffarante expansion de ce groupe de presse tentaculaire qui a pu en très peu d’années racheter tant de titres alors que l’ensemble de la presse française survit si difficilement .

On pourrait s’interroger utilement sur l’origine des fonds colossaux qui permirent ces opérations, il y aurait beaucoup à écrire sur les liens du « Monde » avec les dictatures les plus arrièrées de la planéte, il y aurait beaucoup à étudier sur ses relations si intimes avec la nébuleuse islamiste et par exemple cette étroite collaboration avec « oumma.com » , il y aurait beaucoup à dire aussi sur la déontologie douteuse de certains »journalistes » qui s’y comportent en véritables commissaires politiques, on pourrait s’intéresser aussi à la floraison permanente dans les colonnes du « monde » de pétitions invariablement orientés dans la même direction politique .

Il semble malheureusement que lorsqu’on aborde le cas de ce journal, les langues se lient et la curiosité s’éteint, quel dommage. Il y a là , à n’en point, douter matière à étonner le monde entier .

Simplement en l’interrogeant par mail, j’ai moi-même appris par la plume de Mr GRESH , rédacteur du « Monde diplomatique » que ce dernier appartient a un mystérieux « comité de liaison franco-syrien » basé à Damas et qui comprend outre des universitaires français (on imagine de quel bord) des membres du quai d’Orsay et évidement leurs amis syriens  ! Quel jolie assemblée cela doit être et comme l’on serait curieux d’en savoir plus sur l’objet des réflexions de ce charmant comité !

Donc chers amis, ne vous étonnez pas du contenu des articles de ce singulier journal, ils sont sans doute le reflet de la formidable entreprise de manipulation médiatique pratiquée dans la France d’aujourd’hui au détriment de la vérité par ces « journalistes » si véhéments dans leurs combats à sens unique et leurs commanditaires situés loin de nos frontières, interrogeons-nous plutôt tous ensemble sur l’extraordinaire passivité de nos concitoyens face à cette « forteresse opaque » qui aujourdhui contrôle étroitement une partie importante de la presse d’une grande démocratie et poursuit sournoisement une œuvre néfaste en toute impunité.





ALORS !...ON S'Y MET QUAND ?...









Partager cet article
Repost0

commentaires