Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

Catégories

17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 23:40


L’Union Européenne invitée à faire davantage pour enseigner la coexistence entre musulmans, chrétiens, et juifs.

(ANSAmed) - BRUXELLES, 16 MAI - Afin de bâtir une dans laquelle musulmans, juifs et chrétiens puissent vivre en harmonie, nous devons agir au niveau des écoles et des enfants : voici la recette que l’UE doit appliquer, selon ce qui est ressorti d’un débat public organisé par la Commission Européenne à l’initiative de l’année européenne du dialogue interculturel. « Nous devons contribuer à la conciliation en nous focalisant sur l’éducation » déclara Jan Figel Commissaire à l’éducation et à la culture, en expliquant qu’il venait de signer un accord qui multiplie par quatre la contribution de l’UE au programme Erasmus Mundus qui permet aux étudiants du sud de la Méditerranée d’étudier en Europe.

Selon le dirigeant du Conseil Musulman du Royaume-Uni, Abduljalil Sajid, il est nécessaire que les institutions essaient d’établir un dialogue entre les communautés religieuses, « parce que les églises sont une aide : quand il y a une crise, les communautés religieuses sont toujours prêtes à aider sans rien demander en retour » a-t-il déclaré dans un discours à la conférence. Mario Mauro, vice-président du Parlement Européen, s’est également dit d’accord avec le travail effectué dans les écoles : « Nous devons promouvoir des politiques d’éducation qui inclue également la religion et qui aident à comprendre les différences, car le futur de l’Europe dépend de la façon dont nous intégrerons »

Traduction : Bivouac-ID

Notons au passage que les athées, les agnostiques, ainsi que les confessions autres que les 3 monothéismes, sont complètement oubliés ici. Mais passons sur cet oubli, l’important est ailleurs :

Ce débat montre en effet qu’un symptôme (musulmans, juifs et chrétiens ne vivent pas en harmonie) est identifié, son évolution prévisible (si nous n’intégrons pas, le futur de l’Europe sera sombre), et un traitement proposé (promouvoir le fait religieux à l’école et le respect de la différence). Sans même se prononcer sur le traitement proposé, on ne peut qu’être frappé par l’absence de diagnostic : on ne cherche pas ici à traiter les causes, mais les effets. Or la cause est simple, elle est coranique et conditionne la culture musulmane :

O croyants ! Ne prenez point pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira par leur ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers. (Coran 5:56)

Qui est intolérant aux autres ? Qui pose problème ? Les musulmans. Tout le monde le sait.

Comment la Commission Européenne se propose-t-elle de résoudre le problème ? Qui se propose-t-elle d’endoctriner (davantage encore) aux joies du vivre-ensemble avec les tenants d’une religion d'amour, de tolérance et de paix (RATP) ? Mais vos enfants, voyons !
Petit détail: si paix et tolérance il y avait, serait-il nécessaire de faire passer la pilule et d'harmoniser ?... 

Partager cet article
Repost0

commentaires